Astrologie et sciences sociales

Posté par nofim le 26 mai 2013

Astrologie et dysfonctionnements sociaux
Autour du scandale Cahuzac
Par Jacques Halbronn
Chaque astrologue aborde le dossier avec le bagage technique et philosophique qui est le sien et parfois ce bagage date, sur un point voire sur tous les points. Le discours d’un astrologue sera donc le reflet de sa qualité intellectuelle. Le problème, c’est que le conformisme, dans la circonstance ne paie pas. Nous pensons que l’avenir de l’astrologie passe par la recherche, par une réflexion à nouveaux frais.
Nombreux sont les astrologues qui parient sur la modernité  des sciences dures comme l’astronomie à laquelle, on le sait, ils empruntent diverses données. Mais, par ailleurs, leur connaissance des sciences sociales date considérablement. Or, pour notre part, nous pensons que l’astrologie appartient au champ des sciences sociales bien plus que de la psychologie et de la psychanalyse. Mais, en disant cela, nous voulons dire que l’astrologie fait partie intégrante de ce champ et que l’évolution des sciences sociales dépend de l’astrologie tout comme l’astrologie dépend des sciences sociales, c’est-à-dire des études consacrées à la façon dont les hommes ont organisé leurs sociétés.
Nous dirons d’abord que l’on ne peut pas comprendre l’origine et la genèse de l’Astrologie sans l’inscrire dans le domaine des sciences sociales et de l’anthropologie et tant que cela n’aura pas été compris, l’astrologie ne parviendra pas à être reconnue sur le plan académique et universitaire. Car, l’astrologie est bien plus proche des sciences sociales que de l’Histoire qui est aussi un créneau que beaucoup d’astrologues ont exploré et qui apparait comme une impasse. En effet, la vocation de l’astrologie n’est pas de s’arrêter sur les contingences, les hasards de l’Histoire mais sur les récurrences sociales. Cela dit, l’on sait que les historiens eux-mêmes reconnaissent qu’ils ont beaucoup à apprendre  des sciences sociales.
Ensuite, nous dirons que l’astrologie, du moins celle que nous concevons (cf. nos textes sur ce sujet) traite de la vie, de la pulsation des sociétés et qu’elle doit resituer tout événement dans des perspectives liées aux crises par lesquelles les dites sociétés sont en quelque sorte condamnées à passer périodiquement et à intervalles réguliers.
Dans diverses études, nous avons insisté sur le fait que tout cycle passe inévitablement par un temps de flottement qui correspond à une sorte de passage de relais, ce que nous sommes tentés de qualifier de « talon d’Achille ». Rappelons qu’Achille était invincible sauf au talon car quand on l’avait plongé dans le récipient devant le rendre immortel, il fallut bien le tenir quelque part et c’est par là où on le tint qu’Achille était vulnérable. Nous dirons donc que tout cycle passe par un point problématique, ce que l’on pourrait comparer aux équinoxes par opposition aux solstices, à l’aube et au crépuscule par opposition au midi et au minuit. Hâtons nous de préciser que l’astrologue qui combine plusieurs cycles se condamne à la confusion.
Revenons sur la vraie signification, la portée de l’affaire Cahuzac. On ne peut dissocier celle-ci de l’état de la société française et probablement de l’état de la gauche française. Pour nous, une société est comparable  à un corps. On parle d’ailleurs du ‘corps social », des grands corps de l’Etat.
Si dans un corps, certaines fonctions sont défectueuses, il y a des moments où cette fragilité  risque fort de conduire à la catastrophe, à l’écroulement. Il n’y a pas de certitude mais il y a un risque assez considérable. En ce sens, l’astrologie peut servir au calcul des risques au niveau de la vie sociale. Nous avons modélisé cette problématique : quand Saturne se trouve éloigné de ses bases énergétiques et sémiologiques, la situation peut déraper. Cela tient à l’éloignement de Saturne par rapport à certaines étoiles fixes dites royales/
Expliquons-nous : si une société est mal organisée, si certaines des fonctions censées la protéger ne marchent pas, il faut s’attendre au pire.  La France fait partie de ces pays qui ont tout à craindre des périodes à risque.
Nous avons abordé, dans divers textes, des questions sociétales assez délicates, notamment liés à un manque de discernement chez les responsables.
Comment nier le fait que  le Parti Socialiste, entre l’affaire DSK et l’affaire Cahuzac, à deux ans de distance, environ, ne montre ainsi ses carences internes, une certaine crédulité. ? Il y a là un problème de personnel politique, un certain manque de compétences, un certain aveuglement, que l’on ne saurait espérer résoudre par quelque règlement. Il y a  des choses qui ne se décrètent pas.
Le verdict est net : la communauté constituée par le parti socialiste est défectueuse et somme toute n’est guère fiable.  Il y a manque à l’évidence  certaines fonctions qui, si elles avaient été opérationnelles, auraient évité certains dérapages. On n’a pas su détecter certaines anomalies. On s’est fié à des apparences, à des déclarations.
Mais le milieu astrologique constitue également une société défectueuse. On s’y fie un peu trop aux déclarations invérifiables des uns et des autres sur leurs « succès » prétendus. On se paie de mots.
L’affaire Cahuzac est au cœur même de la problématique astrologique. Les astrologues ne l’ont pas vu venir alors qu’elle aurait du être une échéance  cruciale. Il y a là quelque paradoxe : c’est dans la mesure où l’astrologie met en évidence une cyclicité qu’elle doit être en mesure d’en souligner les possibles dysfonctionnements. Mais les astrologues sont des gens dispersés qui ne sont pas capables de se fixer des cibles précises et bien définies. Cela part dans tous les sens.
Ce qu’on appelle le ‘’mal français » ne devait pas manquer de se manifester lorsque Saturne entrerait dans un des quatre signes fixes (il est actuellement en scorpion). De quoi souffre notre société ?  D’avoir mis  à certains postes des personnes incompétentes. Le cas Cahuzac est emblématique jusqu’à la caricature, lui qui fut nommé ministre du budget par le couple Hollande-Heyraut, en mai 2012, lui qui est accusé désormais de blanchiment d’argent, de mensonge, qui a cru pouvoir berner son monde…Le parti socialiste est un corps bien malade pour en être arrivé là. Cette fameuse parité semble avoir tenu lieu de principe de recrutement et l’on peut penser que le PS s’est ainsi privé de compétences qui lui auront fait défaut.  On nomme des gens qui ne font pas le poids, qui ne sont que des collaborateurs, et on met à la place des personnes qui n’ont pas l’autorité nécessaire pour se faire entendre.
Cela dit,  il y a eu des précédents.  Mais celui qui est le plus frappant dans notre histoire nationale nous ramène à 1940 quand la France s’est effondrée, notamment du fait de l’incompétence de ses généraux, de son degré d’impréparation. Saturne était alors au début du taureau, à l’opposé de sa position actuelle, ce qui est parfaitement analogue en astrologie conjonctionnelle.
Dans le cas présent, que peut-il se passer ? Le PS sort très affaibli de cette situation et sera donc difficilement capable de résister à certains assauts de l’intérieur du pays.
Lorsque le bouclier conjonctionnel  se retire, comme c’est le cas actuellement, la société est livrée à elle-même. Il n’y a plus de pilotage automatique et l’on doit se demander s’il y a un pilote dans l’avion.
La seule réplique possible, selon nous, est un profond remaniement du personnel politique, au niveau gouvernemental, qui passe par la fin des illusions égalitaires et paritaires. On est en effet en face d’une carence collective, comme dans un match de foot ball. L’entraineur n’a visiblement pas bien dosé ses joueurs. Il en a laissé sur la touche qui auraient pu sauver la mise.
Le plus frappant, dans l’affaire Cahuzac, ce ne sont pas les faits reprochés, c’est l’incurie dont ont fait preuve le président de la République et le Premier Ministre sans parler du Ministre des Finances, probablement. Ce sont les déclarations mensongères devant l’assemblée nationale. Mais depuis quand doit-on se fier à ce que les gens déclarent ? Ce n’est donc pas Cahuzac que nous accableront mais bien ceux qui ont fait appel à lui et éventuellement ceux qui les ont fait élire…
En tout état de cause,  nous ne pouvons personnellement que nous féliciter de ce qui se passe puisque cela vient valider  notre modèle d’une façon éclatante. En effet, il ne s’agit pas de toute une série de prévisions mais du cœur même de notre système astrologique. Nous n’avons cessé de le répéter : il faut un modèle simple, unique, parfaitement intelligible tant astronomiquement que socialement, sans faux fuyant.  Mais le problème, c’est que le milieu astrologique n’est même pas capable de le reconnaitre, tant sa composition, son recrutement  est  déficient.
JHB
03. 03.13

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs