Les outils de l’astrocyclologie par Jacques Halbronn

Posté par nofim le 27 juillet 2013

Certains astrologues ne semblent pas encore avoir compris quels sont nos « outils ». En témoigne la requête suivante :
 « Jacques, ce serait plus intéressant (sic) de nous exposer avec quels OUTILS vous comptez travailler.
-          Positions
-          Fonds de ciels
-          Périodicités
-          Calculs
-          Comparatifs historiques
-          Systèmes de repérages et référentiels temporel et spatial »
Essayons d’y répondre d’autant que nous entendons que tout un chacun, astrologue ou pas, puisse appliquer notre méthode.
La première chose que nous souhaiterions souligner est que nous ne dressons aucun « thème », que l’idée de « thème » nous est totalement étrangère.
Ensuite, nous ne recherchons aucune précision qui pourrait nous être fournie par un acte de naissance. Nous pensons que les astres sont liés à nous en permanence mais surtout lors des quatre conjonctions qui se produisent durant le cycle sidéral de Saturne, avec les 4 étoiles fixes royales. Mais  le moment exact de la conjonction n’a pas grande importance, on est dans un processus, un continuum qui s’apparente au conditionnement pavlovien et implique donc une anticipation lors de la formation progressive du signal. On aura compris que la notion de transit au sens  traditionnel du terme nous est étrangère mais l’on peut parler d’un transit de Saturne sur l’une des 4 étoiles fixes royales.
On n’a pas vraiment besoin d’éphémérides du fait que les étoiles fixes sont «fixes » et que Saturne transite l’une des quatre environ tous les sept ans mais il peut être intéressant de tenir compte des rétrogradations de Saturne. C’est dire que le public peut s’initier aisément à notre méthode.
Nous pouvons comparer  les divers transits conjonctionnels de Saturne qui se produisent tous les 7 ans environ, étant entendu que nous ne faisons aucune différence « influentielle » entre les 4 étoiles fixes royales ‘(Aldébaran, Regulus, Antarès, Fomalhaut.) .Inutile ici, on peut espérer, de préciser où se situent ces étoiles qui ne bougent quasiment pas sur un siècle et de toute façon, nous ne sommes pas  à quelques minutes d’arc près.
Notre interprétation repose sur la notion d’épuisement progressif du signal. Plus Saturne s’éloigne de sa conjonction, moins la gravitation sociale sera forte. Nous nous référons volontiers à la Tour de Babel, à sa construction et à sa destruction. Nous aimons aussi distinguer un plan A de première qualité et un plan B, de seconde qualité, de substitution. Et là encore , le public doit pouvoir comprendre assez vite.  Nous ne subdivisons par pour autant chaque période de 7 ans en un certain nombre de secteurs mais procédonns par approximations successives.
Nous n’acceptons pas l’idée qu’il y ait une diversité de temporalités et nous pronons une temporalité unique si ce n’est qu’elle peut être réversible, le bonheur des uns pouvant faire le malheur des autres. Le fait d’être un homme ou une femme nous fera donc traverser les périodes diversement mais selon un même et unique calendrier
Cette astrocyclologie ne dépend donc aucunement de l’heure de naissance et ne prétend aucunement cerner  la spécificité d’une personnalité. Elle se veut décrire le fonctionnement de l’ Humanité dans son ensemble.
JHB
21.07.13

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs