L’équinoxialité et l’astrologie

Posté par nofim le 10 août 2013

On observera que le judaïsme met l’accent sur les équinoxes (Pessah,  Nouvel An, Yom Kippour)  et le christianisme sur les solstices (naissance de Jésus, Assomption). Ce débat ne saurait être étranger à l’Astrologie laquelle semble de fait privilégier l’équinoxialité et l’horizontalité.
L’ascendant, le point vernal, le début du printemps (bélier) attestent de ce penchant de l’astrologie pour l’équinoxialité. Mais nous pensons qu’il a pu s’agir d’une évolution relativement tardive. Notons que du point de vue structurel, l’équinoxe correspond à un état transitoire entre deux saisons marquées tout comme l’aube et le crépuscule sont des temps « gris ». C’est bien le solstice qui est le moment le plus marquant, le plus remarquable, le plus « visible ». Dans notre terminologie astrocyclologique, le solstice est la phase A, celle du temps « fort »  et l’équinoxe la phase B, celle de la médiocrité quelconque.
On est donc surpris d’entendre présenter le bélier comme le début d’un processus, ce qui est un contresens manifeste. Quant au délire précessionnel sur le point vernal, la copie est à revoir, n’en déplaise à certains. Mais comment en est-on arrivé là ? il est pourtant clair qu’il n’est guère commode d’appréhender un état intermédiaire, se levant ou se couchant. L’équinoxialité est double, ambivalente, comme le printemps et l’automne. A ce propos nous avons, lors de précédentes études, signalé que le symbolisme équinoxial  avait été perturbé avec notamment la disparition du porc, à l’automne par ailleurs fortement attesté dans l’iconographie saisonnière.
Un point important en faveur d’une structure fondamentalement solsticiale de l’Astrologie est  le dispositif des domiciles planétaires. L’axe central, repris dans la Tétrabible, n’est-il pas solsticial avec un pôle cancer-lion avec les luminaires et un pôle  capricorne-verseau pour Saturne, l’astre au cycle sidéral le plus lent (avant l’intrusion des « transsaturniennes »). A l’évidence, l’axe équinoxial est second au sein des domiciles. A contrario, comme nous l’avons montré antérieurement, les exaltations sont organisées et articulées autour des équinoxes avec les luminaires en bélier-taureau et  Saturne en Scorpion. Or, l’agencement des exaltations est second par rapport à celui des domiciles en ce qu’il n’en est qu’un dérivé, l’agencement des domiciles étant quant à lui articulé sur l’ordre des planètes dans le système solaire à moins que cela ne soit l’inverse. Il est un peu le parent pauvre des « Dignités » (cf. nosMathématiques Divinatoires, Ed . La Grande Conjonction-Trédaniel, 1983).
Pourquoi dans  ce cas faire débuter le Zodiaque au Bélier et au printemps (hémisphère nord) ? Pöurquoi accorder tant d’importance au signe « ascendant »  qui détermine l’ordre des maisons astrologiques (de l’horoscope) ? L’équinoxe voit l’égalité du jour et de la nuit-comme son nom l’indique- rien là de très frappant ! D’ailleurs, ne faisons-nous pas commencer l’année en janvier (Janus, à double face, ouroboros, fin et (re)commencement tout à la fois ) dans quasiment le monde entier, en ce début de XXIe siècle, avec le changement de millésime ? C’est au solstice d’hiver, que le jour démarre, entame un nouveau cycle de six mois. Il est clair que l’axe nouvelle lune-pleine lune est en analogie avec les solstices et non avec les équinoxes qui doivent se contenter des demi-lunes  plus ou moins interchangeables.
Est-il sain pour l’astrologie qu’elle continue ainsi à s’axer sur le bélier ? Nous ne le pensons pas. Ce n’est pas là un bon enseignement. Pour l’astrocyclologie,  la conjonction est à rapprocher du solstice et  l’équinoxe est déjà la marque d’un essouflement à mi-parcours, soit le passage de la phase A à la phase  B.   L’équinoxe serait une sorte de disjonction. En cela il est au carré du solstice, il marque une crise systémique, caractérisée par la confusion, le manque de lisibilité, la perte de centralité.
En ce sens le judaïsme  ne saurait donner le la et le christianisme aurait corrigé avec bonheur  la polarisation printemps-automne.
JHB 
23.07.13

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs