• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > Les femmes de l’arrière garde à l’avant garde, au prisme de l’Astrocyclon

Les femmes de l’arrière garde à l’avant garde, au prisme de l’Astrocyclon

Posté par nofim le 9 avril 2014

L’Internet un catalyseur du comportement  féminin  au prisme de l’Astrocyclon

Par  Jacques  Halbronn

Nous avons  expliqué dans de précédents textes relatifs à l’Astrocyclon que le comportement féminin était marqué par deux phases radicalement différentes mais quelque part complémentaires, conduisant l’une comme l’autre à un certain décrochage par rapport à l’ici et maintenant.  On notera que dans les consultations,  il ‘est généralement question du passé et de l’avenir et pas vraiment du présent.  Mais nous observerons ici qu’Internet, n’aura fait qu’exacerber ces deux polarités depuis une vingtaine d’années.

En effet, que trouve-t-on sur Internet ?   Il est clair que souvent les moteurs de recherche et les réseaux sociaux nous permettent de retrouver la trace de personnes que l’on avait perdues de vue et de garder le contact avec notre passé qui souvent ainsi nous rattrape. Mais il est aussi clair que par le biais d’Interner (et avant par celui du Minitel) on peut faire de nouvelles rencontres qui sont aussi des tentations d’aller voir ailleurs.  Dans les deux cas, les relations que nous nouons sont  mises en péril que ce soit par le retour dans nos vies de certaines personnes ou par l’arrivée de personnes qui nous sont totalement étrangères et qui nous ouvre à de nouveaux horizons.

En ce sens,  le progrès  technique ne va nullement à l’encontre de l’astrologie que nous avons redécouverte mas au contraire la met  en évidence de façon assez frappante en en intensifiant les effets te les conséquences, ce qui conduit à une meilleure lisibilité et visibilité du phénomène décrit par l’Astrocyclon et qui correspond un mouvement de balancier.

Dire à quelqu’un que durant telle période, il retrouvera des personés de son passé n’a désormais rien d’extraordinaire ni d’infaisable d’autant que plus on connait de gens, plus la probabilité que parmi eux des opportunités se présent croitra. Et cela vaut encore plus pour des personnes nouvelles, notamment par le biais des sites de rencontre. Toute la question est de savoir si cela reste dans le domaine du virtuel ou si cela va affecter le cours de notre vie « réelle ».

Il revient probablement aux hommes de protéger  et prémunir les femmes contre de telles dérives qui viennent périodiquement  et    inexorablement perturber leur existence ; C’est aux hommes de raisonner les femmes face à ce flux et ce reflux qui les déconnecte du présent qui est la « vraie » vie. Mais il  se peut aussi  que l’on éprouve du plaisir à sortir du présent et à  réactiver des souvenirs et des sensations plus ou moins lointains tout comme à se dépayser et à explorer des contrées inconnues. Mais est-ce que cela peut être autre chose alors que des distractions (Pascal), des divertissements,

La connaissance même de l’Astrocyclon nous apparait comme un excellent vaccin contre certaines dérives surtout si celles-ci sont annoncées et « prévues » suffisamment à l’avance.

En phase montante, le poids du passé est particulièrement puissant et lorsque l’on regarde Manuel Valls on ne peut s’empêcher de lui trouver un côté Bonaparte par son physique et son allure et on le verrait bien jouer le rôle dans un film. La phase montante de Saturne est truffée de références, de réminiscences qui viennent se surimposer à notre perception du monde ici et maintenant qi parfois joue moins le rôle de lien social que le passé ou le futur. Le présent quelque part est très mystérieux et impalpable à l’instar du moment, de l’instant fugitif et fugace de la pensée créatrice. Il est bon pour les femmes d’apprendre à vivre dans l’instant, ce qui peut notamment être le cas du rapport sexuel mais aussi de toute forme d’improvisation. Carpe Diem. ! Le présent se situe entre ces deux infinis (pour paraphraser Pascal) que sont le passé et le futur. Le malheur ne vient-il pas de ce décalage que produit la mémoire ou l’imagination et qui nous fait  nous décaler par rapport au présent et nous empêcher d’être à l’heure ? A moins de pense que les femmes soient des vigies condamnées à être à l’arrière garde ou à l’avant-garde ?

JHB

09 04  14

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs