La question des mots de l’Union Européenne

Posté par nofim le 31 juillet 2014

Pour un dictionnaire des mots européens

par  Jacques Halbronn

 

Si l’on devait produire la liste des mots communs à la majorité des langues de

l’Union Européenne, l’on constaterait que ce sont essentiellement des mots

d’origine latine y compris dans le cas des mots appartenant à l’anglais qui sont

souvent, eux aussi, d’une telle provenance, notamment du fait de l’influence du

français sur cette langue.

Par « dictionnaire des mots européens »,  nous n’entendons pas que ces mots soient

strictement identiques d’une langue à l’autre mais qu’ils aient, si l’on peut dire, un

certain air de famille, qu’ils se relient à une même racine. On pourrait ainsi parler

d’une langue « européenne » réunissant des mots qui se « comprennent » à l’écrit, sinon

à l’oral, d’un bout à l’autre de l’Union Européenne.

Les Européens  auraient à apprendre à identifier ces mots de leurs langues

respectives comme pouvant être utilisés à l’étranger. Ainsi, ils pourraient les

employer du moins en visuel sur leurs téléphones mobiles aux personnes qu’ils

rencontrent en Europe et cela donnerait lieu à une interccompréhension sans qu’il

soit besoin d’apprendre une autre langue.  Cela contribuerait au renforcement

d’une conscience européenne en laissant de côté les problémes de grammaire, de

prononciation, qui créent un sentiment artificiel de diversité.

Il est clair que tous les touristes qui se rendent à Paris  sont en terrain de

connaissance au niveau de l’écrit bien plus qu’au niveau de l’oral. Un mot

incompréhensible à l’oral devient  familier, de connaissance, à l’écrit.

Il conviendrait d’ailleurs de mettre en place un dictionnaire des synonymes des

mots européens, langue par langue, de façon à mettre en avant le « mot

européen » plutôt qu’un mot qui ne l’est pas. Là encore, le téléphone mobile peut

aider dans ce sens à « traduire » toute phrase en ne recourant qu’à des mots

européens, au sens où nous l’entendons ici.

Il faut insister sur la nécessité de déconstruire les langues, de ne pas les

considérer comme des ensembles d’un seul tenant.  On pourrait presque parler

d’idéogrammes qui sont les mêmes ou quasiment les mêmes à l’oral mais qui

sont rendus différemment, phoniquement, morphologiquement, d’une langue

de l’UE  à l’autre.  On se retrouverait ainsi dans une situation quelque peu

comparable à celle qui préside aux relations linguistiques entre le chinois et le

japonais.

Ce Dictionnaire se situe au carrefour de  trois grandes familles de langues,  les

latines, les germaniques et les slaves, trois familles qui se trouvent en convergence

en grande partie par le biais du français même si le français est évidemment une

langue latine.  C’est le fruit de l’histoire du dernier millénaire avec la pénétration du

français dans un grand nombre de langues du nord de l’Europe, de l’Angleterre à la

Russie.

La solution que nous proposons est une alternative avec l’esperanto et la domination

de l’anglais. Nous pensons que seule une pratique linguistique nouvelle est

acceptable. Il n’est pas tolérable, en effet, que le choix de l’anglais puisse

favoriser outrageusement les locuteurs dont l’anglais est la langue maternelle.

Il n’est pas non plus question, selon nous, que l’on doive apprendre une nouvelle

langue comme l’esperanto calquée sur les autres langues. Nous préférons l’idée

d’un capital de mots qui doit suffire à l’intercompréhension entre locuteurs de

langues différentes. L’usage du texto (SMS), d’Internet  qui passent par l’écrit montre

qu’il est possible de se passer de l’oral. Nous proposerons pour  faciliter la

communication le recours à une série d’icones, qui seront disponibles également

sur le téléphone mobile. Ces icones seront à l’instar des chiffres  identiques

visuellement mais chacun pourra les lire dans sa propre langue comme le &. Ces

icones indiqueront les pronoms personnels,  comprendront des « marqueurs » de

genre, de nombre,  de temps (passé, présent, futur).

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB

31. 07. 14

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs