Le congrès de l’identité astrologique–fin 2014

Posté par nofim le 13 août 2014

Plateforme  du  Congrès Astrologique   de la fin 2014

par  Jacques  Halbronn

 

Nous invitons les astrologues à  un Colloque qui aborde les questions de fond et

ne se réduit pas à une sorte de ronronnement consensuel où l’ »on vient anoner un

savoir figé dans ses structures. Il est temps de prendre conscience que l’astrologie

est une pensée qui doit choisir à différents niveaux entre plusieurs options. Nous

vous proposons 4 commissions.

Commisssion  I  Quel point gamma?  Vendredi  matin

LEs différents dispositifs que sont les signes zodiacaux, les maisons astrologiques

sont fonction de tel ou tel point de départ. Le mot « maison » ne signifie pas autre chose

à l’origine qu’un systéme  dérivé d’un point origine. L’Horoscope est au départ

l’ensemble des « maisons de l’Horoscope », c’est à dire d’un point déterminé par

l’instant de la naissance ou de la consultation/ interrogation  ou de l’élection.

La détermination de ce point est généralement considérée comme étant le

degré du signe ascendant. Mais cela pose plusieurs problémes car est-ce une étoile

fixe (horoscope implique quelque chose qui se voit( scope)

qui se  lève qui est prise en compte  ou bien simplement un point virtuel, calculé

en tant qu’intersection.

En ce qui concerne le Zodiaque,  on rencontre aussi diverses options: s’agit-il de

prendre comme point de départ le point vernal (équinoxe de printemps, 0° bélier

tropique) ou telle étoile fixe de la constellation du bélier, comme le voudraient

les sidéralistes (Ayanamsa 24° environ) ou encore telle étoile de la constellation du

taureau comme l’étoile « royale » Aldébaran, comme semble le dire une certaine

tradition? Pour notre part, nous proposons de calculer les maisons non pas à

partir de l’Ascendant mais du Descendant de façon à ce que l’ordre des maisons

corresponde à celui du mouvement apparent des planétes.

 

IIe Commission  Les marqueurs célestes Vendredi après midi

En admettant que l’on ait  décidé des options à prendre en première commission, la

question qui se pose  est celle du choix des marqueurs, c’est à dire des astres qui vont

circuler au travers de ce dispositif ainsi constitué. S’agit-il de la Lune, du Soleil ou

de toutes les planétes comme le voudrait la pratique habituelel du thème? Et dans ce

cas les aspects jouent un rôle de connexion entre ces marqueurs parallélement au passage

des dits marqueurs en tel signe, telle maison. Pour notre part, nous proposons

de privilégier Saturne.

Vendredi soir Dîner.

 

IIIe Commission, quel diviseur? Samedi matin

En combien de secteurs   doit-on subdiviser un cycle? En 2, en 4, en

8, en 12?  Et de quelle façon doit-on les numéroter dans le cas des maisons?

Il semble qu’il y ait eu des tentatives pour passer de 8 à 12 secteurs dans le cas des

maisons astrologiques? Le diviseur 12, lié aux 12 lunaisons (conjonctions des

luminaires) aurait abouti au systéme des doubles domiciles (Tétrabible) visant à

ajuster les 7 « planétes » sur les 12 signes. Quid des planétes transsaturniennes?

De même l’on aura rendu les 4 saisons sous la forme de 12 symboles à l’origine des signes zodiacaux. Pour notre part, nous privilégions les 4 étoiles  fixes royales pour baliser tout cycle planétaire.

 

 

IVe Commission  Contenu des subdivisions  Samedi après-midi

Une fois que l’on a établi un cadre, encore faut-il y mettre un contenu. Le dispositif

des domiciles et des exaltations fait double emploi avec la symbolique zodiacale. Par

ailleurs, les attributions aux signes impliquent-ils des astres ou des dieux (Manilius)?

Est-ce que le symbolisme zodiacal  nous est parvenu correctement, quelle en est

la genése? Quant aux significations des maisons astrologiques, est-ce que leur ordre

de succession est vraisemblable ou doit être réformé? Nous pensons que toute

qualification des secteurs est censée obéir à une logique cyclique, liée à l’alternance

-analogiquement, matriciellement- du jour et de la nuit,  de l’Eté et de l’Hiver, des âges de la vie, du

Yin et du Yang.

 

Commission  de conclusion: Samedi soir

Peut-on tracer à la suite de ces 4 Commissions un portrait robot de l’Astrologie

du XXIe siècle? Existe-t-il des clivages majeurs au sein de la communauté

astrologique?  Convient-il que d’autres colloques se tiennent  prochainement sur ce

même modéle?

 

 

 

Bulletin de participation:

NOM

Mail

Souhaite intervenir dans  la commission  I,  II,  III,   IV

entourer le numéro choisi.

Se propose comme modérateur.

Préciser sur quel point se situera la communication :

 

 

 

Dater et signer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs