• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > jacques Halbronn L’astrologie 7 permet-elle un coaching des politiques?

jacques Halbronn L’astrologie 7 permet-elle un coaching des politiques?

Posté par nofim le 1 juillet 2016

L’astrologie 7 permet-elle un coaching des politiques?

par  Jacques  Halbronn

 

Le philosophe Guillaume d’Occam  nous conseille depuis quelques siècles de recherche la simplicité, l’économie des moyens dans l’élaboration de nos modéles. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les astrologues n’ont guère  retenu la leçon tant ils se complaisent dans la complexité au prétexte que le monde serait par lui même foisonnant et touffu. Pour notre part, nous sommes assez allergiques à tout ce qui ressemble une usine à gaz.

L’Astrologie 7  que nous avons élaborée,  à l’issue d’un demi-siècle de recherches, ne ressemble nullement à une accumulation, à une collection de recettes plus ou moins dépareillées mais bien au contraire se résume en une formule assez lapidaire. Plus simple, tu meurs.

Des esprits fâcheux n’hésiteront pas à déclarer « trop simple! » persuadés que l’astrologie aurait vocation à être en phase  avec notre ressenti immédiat, sans recul, sans distance. Pris dans une sorte de cercle vicieux,  l’on nous explique que si l’astrologie est  « riche » en termes de grilles, c’est bien  qu’elle est chargée d’une lourde mission! Voilà donc l’astrologue prisonnier d’une tradition millénaire, d’une riche littérature et mettant un point d’honneur à  être à la hauteur de la situation- beau contre-transfert! -capable de conduire, de   maîtriser  un tel   »monstre ».

L’astrologie 7  se doit donc de jouer la carte de l’ergonomie, de la simplicité, du contact direct avec le public alors que l’astrologie du XXe siècle  n’aura pas mis fin au régne, au joug des   praticiend astrologues. Avec son visuel des plus simples, du fait du recours à une seule planéte formant périodiquement  trinagle avec deux points fixes, appelés étoiles   fixes,  elle  ne doit nullement passer par le truchement des profesionnls de la carte du ciel.,jaloux de leur savoit faire.

On retrouve là, toutes proportions gardées,  l’exemple de la théorie des grandes conjonction attribuée à Albumasar dont la fortune fut considérable, des siècles durant, du fait de son extréme simplicité de formulation, articulée sur les conjonctions se suivant de 20 ans en 20 ans du couple Jupiter-Saturne.

L’astrologie 7 est une science  précieuse pour la classe dirigeante. Elle permet de prévoir, d’anticiper les cycles par lesquels passe le « peuple ». Il n’est nullement indifférent de savoir par avance- ce à quoi revient les verbes prévoir ou prédire–predict en anglais)

Cette classe des leaders doit savoir qu »il y a un temps pour chaque chose mais que rien n’est nouveau sous le Soleil (l’Ecclésiaste)/ Ce conseil censé venir du roi Salomon (Koélet) nous met en garde contre une astrologie fascinée par la nouveauté, la « modernité  encombrée de ses  12 signes zodiacaux, de  ses  planétes lentes, invisibles à l’œil nu, qui la contraignent à surinterpréter le moindre événement en le présentant comme beaucoup plus rare qu »il ne l’est!

Il suffit donc que l’on enseigne à Sciences Po les rudiments de cette Astrologie 7 qui doit servir de vademecum pour tous ceux qui entendent  diriger le peuple, à la façon dont un cavalier de rodéo entend rester sur sa monture.

Deux temps de 3 ans et demi: l’un de renouvellement et l’autre de cristallisation. Le peuple a besoin d’ordre pour se souder. Or seule la nouveauté permet l’intégration des jeunes et des nouveaux venus? Faute de quoi,  la société sera composée de ceux qui savent et de ceux qui ne savent pas encore, ce qui met les nouveaux arrivants en situation de faiblesse et favorise la gérontocratie.

Le peuple passe par une période où  ses automatismes sont programmés pour une pause: c’est le temps de la conjonction, ce qui correspond à une fermeture. C’est alors que les chefs doivent assumer pleinement leur pouvoir , introduire les réformes, dans une véritable course contre la montre de 3 ans et demie. Compte à rebours. Cela correspond analogiquement à un temps de fécondation.

Et puis vient le temps de a gestation qui ne repose plus que sur le seul peuple. Il est venu alors pour les chefs le temps de se retirer et de laisser les choses suivent leur cours, en rappelant que ce sont eux qui ont enclenché la dynamique.

Rappelons que les chefs ne sont pas guidés par les astres, ce sont les femmes qui sont programmées pour capter subconsciemment les « signaux » du ciel et il leur faut donc attendre que celles-ci soient en phase favorable. Le peuple ressemble donc à une femme (les astrologues le comparent à la Lune) qui se laisse périodiquement approcher, à la façon dont une femme qui doit tenir compte de ses régles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB

01. 07. 16

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs