• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > Jacques Halbronn Enquéte sur « l’histoire de la prévision » de Barbault pour 1989

Jacques Halbronn Enquéte sur « l’histoire de la prévision » de Barbault pour 1989

Posté par nofim le 8 janvier 2021

 

 

ENQUETE  sur l’histoire de la prévision  d’André Barbault  pour 1953/1989

par Jacques  Halbronn

 

Ayant consacré des années au dossier Nostradamus (cf entre deux thèses (1999  et 2007)  Documents inexploités sur le phénoméne  Nostradamus, en 2002  Ed Ramkat),  il nous a semblé que nous pouvions nous occuper du dossier André Barbault, récemment décédé., à  400 ans de distance environ, dans des conditions évidemment  fort différentes puisque nous avons eu affaire avec lui , à différents titres, entre 1967  et 2004, donc sur plus de 30 ans. La consultation des collections  de la Bibliotheca Astrologica nous aura permis d’apporter certains éclaircissements à propos du dossier Saturne-Neptune qui aura marqué Barbault depuis 1953.. Cette étude vient compléter et étayer une série de vidéos que nous avons consacré à cette question, depuis le début du présent siècle. Ajoutons que nous aborderons le dossier sous divers angles textologiques certes mais aussi celui de la théorie cyclique en général  et de l’epistémologie de l’Astrologie Mondiale.

Le titre de notre étude reprend celui de Batbault lequel a tenu à nous  fournir sa version de sa prévision pour 1989 dans le numéro 89 de sa revue L’Astrologue « Ier trimestre 1990   » Histoire d’une prévision; L’après communisme  » Or,  ce qui frappe, ce sont les lacunes du récit, ce qui ne peut  évidemment être relevé que si l’on dispose de sa propre documentation. Ironie du sort, nous nous servirons d’éléments que Barbault lui même nous avait communiqués au début des années 70:  à savoir  le bulletin du CIA intitulé  « L’Astrologie Moderne ». dont il avait  été le rédacteur dans les années cinquante. Or, dans le numéro de mars avril 1953, figure  dans la section « Chronique Mondiale »" une étude intitulée « La mort de Staline » et dont nous n’avions pas pris connaissance  quand nous rédigions l’analyse que fustigera Barbault dans le numéro 145de  sa revue sous le titre  » La mascarade astrologique »(4e trimestre 2004)

En effet, le texte paru en 1953 dans L’Astrologie Moderne n’est pas mentionné dans « Histoire d’une prévision » (1990) et probablement Barbault  a  t il pensé que le dit texte « La Mort de Staline »  paru (pp. 8-9) dans un fragile et précaire  bulletin associatif de quelques pages  avait été oublié et le resterait indéfiniment.

Il convenait  donc que nous reproduisions quelques lignes de l »‘Organe mensuel  du Centre International d’Astrologie » et que nous le replacions dans la chronologie proposée par André  Barbault dans son Histoire d’une prévision. On en notera le caractère rétrospectif

« Le chef du communisme qui prit le pouvoir  à la conjonction  Saturne-Neptune  de 1917, la nouvelle  conjonction de ces  astres  en 1953  était une fin de  cycle et un renouveau  historique pour le communisme, que le  vieil  homme  disparaisse pour laisser la place à une nouvelle  génération, voilà qui est logique et analogique » Notons que ce texte parait cinq ans avant le retour du général De Gaulle en 58. Si Barbault ne s’intéresse pas  au  thème natal de Staline, en revanche, il signale  des transits  sur celui de Malenkov, le successeur en place. On notera qu’il n’est nullement question dans cet article des échéances à venir du fait du cycle Saturne-Neptune et notamment de l’opposition qui se produira 18 ans plus tard, sur laquelle nous reviendrons car en astrologie cyclique, tout ne se limite pas à la conjonction  et même l’on peut se demander si la conjonction, marque bien le début d’un nouveau cycle.

Dans son Histoire d’une prévision,  Barbault ne signale donc pas, on l’a  dit, ce texte post mortem  alors qu’il nous indique (p5)un article datant du Ier janvier 1953 paru dans l’Yonne Républicaine. « Du  fait que le parti communiste russe est né sous la conjonction de 1881 et qu’il  a pris le pouvoir à celle de 1917, on doit penser que l’année 1953 sera capitale pour l’URSS »; Signalons tout de même que Barbault  a parié pour la cause du communisme comme cela sera flagrant dans son ouvrage « 1965 La crise mondiale » (Albin Michel). Il s’en excusera d’ailleurs dans son « Histoire »:j’ai  trébuché sur l’opposition  (de Saturne à Neptune, ndlr) de 1971-72 estimée pouvoir correspondre à un dépassement de la puissance économique  américain » (p. 4

Donc, on repose la question;  pourquoi Barbault ne mentionne-t-il pas son texte d’Astrologie Moderne  et pourquoi Astrologie Moderne ne mentionne pas l’article de l’Yonne Républicaine, paru quelques mois plus tôt? Quelle discrétion de sa part: Quand nous avions pris connaissance de cet article de l’Yonne Républicaine, il y a une vingtaine d’années, nous n’avions pas spécialement tiqué car nous n’avions pas réalisé que Barbault était déjà dès le début des années cinquante, bien installé dans le cadre du CIA et de fait il en était  un des vice-présidents outre son rôle de rédacteur de l’organe de cette association.  Nous avions même imagine, par erreur, qu’il était encore dans sa province! Or, sachant ce que nous savons, un tel scénario nous semble guère recevable!Pourquoi donc Barbault n’aurait-il pas faite part de ses réflexions prévisionnelles  dans le dit bulletin parisien avant le  bouleversement qui serait observé à la mort de Staline? Au lieu d’un texte prévisionnel  de janvier 53, on trouve en Avril,  dans Astrologie Moderne une constat a posteriori dont Barbault nous épargne la mention  et  la lecture dans son Histoire d’une prévision! Il faut l’avouer, le spécialiste des contrefaçons antidatées est alerté,  même si cela ne retire rien quant au pronostic pour 1989,  attesté bien avant les événements, celui là et notamment dans Défense et Illustration de l’Astrologie (Grasset 1955) dument cité par Barbault  et surtout dans le Pronostic Expérimental en Astrologie,-Payot, 1973) lequel mentionne  et commente (p. 139) le texte de l’Yonne Républicaine pour la première fois. « Fort de cette  réussite, m »accordera t on plus de crédit si je prends au sérieux la prochaine conjonction Saturne-Neptune de 1989 comme l’annonce d’une nouvelle « grande première » pour le destin de l’Union Soviétique ou du communisme mondial »  (p; 139) Barbault reprend la formulation de son texte de l’Yonne Républicaine : »En tant que renouveau de cycle, il  faut prévoir  un rebondissement de la cause  communiste dans le monde (..)La politique soviétique  trouvera des échos dans des nations qui jusque là lui étaient hostiles ou indifférentes »

Or, le texte de 1973 du Pronostic doit être replacé dans l’aveu de Barbault  dans  Histoire d’une Prévision, puisqu’il  est rédigé au lendemain de l’échec de la prévision de Barbault quant aux effets de l’opposition de Saturne à Neptune (1971-1972) On  voit l(astologie ai service d’une idéologie selon une stratégie bien connue  de la prophétie autotréalisatrice! Il faut aller de l’avant. Ne nous décourageons pas. La prochaine sera la bonne!

Comment conclure? Plusieurs hypothèses se présentent  à l’historien du prophétisme que nous sommes:

soit Barbault n’avait pas jugé bon de mentionner son pronostic réussi paru dans l’Yonne Républicaine

soit, on l’aura dissuadé de le faire parce qu’à l’époque un tel pronostic n’était pas acceptable au CIA et cela expliquerait que Barbault n’ait pas jugé bon de signaler son texte d’Astrologie Moderne dans son Histoire d’un Prévision . Or, dans le numéro  de janvier 53, du même bulletin, on trouve un texte intitulé ‘Le  cycle Soleil Jupiter  et la chute de Pinay qui se termine par des prévisions pour un prochain ministère,la IVe République fournissant de nombreuses occasions pour les astrologues d’exercer leurs talents.

soit, il s’agit d’un faux   fabriqué après coup  « pour la bonne cause » et  signalé  seulement vingt ans plus tard en 1973, pour le 20 e anniversaire de la mort de Staline!.

Pourquoi Barbaukt n’a  t il pas cité en 1864  Dans la Crise Mondiale son article de l’Yonne Républicaine  et il n’ l’avait d’ailleurs pas mentionné en 1955 dans Défense et Illustration de l’Astrologie. Que de révélations dans ce Pronostic expérimental  de 1973 au lendemain de la déconvenue de l’opposition Sature -Neptune. Tout se passe comme si  la conjonction de 1953  bien interprétée quelques mois  avant la mort de Staline devait effacer l’échec de 1971-72. D’ailleurs c’est ce que Barbault reconnait comme cit plus haut:  » « Fort de cette  réussite (pour 1953  ndlr), m »accordera t on plus de crédit si je prends au sérieux la prochaine conjonction Saturne-Neptune de 1989 comme l’annonce d’une nouvelle « grande première » pour le destin de l’Union Soviétique ou du communisme mondial »  (p; 139). On saute de 18  ans en 18 ans, durée d’un demi cycle Saturne Neptune.

N’oublions pas en effet qu’une prophétie vaut à l’aune de celui  qui la produit  Comme reconnait André  Barbault, une prophétie réussie donne du « crédit » pour le prochain rendez-vous.  Cela dit, est ce que les événements de 89 correspondent réellement au ton des prédictions de notre astrologue, on peut en douter.

1989  :

 » En tant que renouveau de cycle, il  faut prévoir  un rebondissement de la cause  communiste dans le monde (..)La politique soviétique  trouvera des échos dans des nations qui jusque là lui étaient « hostiles ou indifférentes »?

« l’annonce d’une nouvelle « grande première » pour le destin de l’Union Soviétique ou du communisme mondial »

Pourquoi Barbault avant 1973 ne s’était-il pas vanté de la réussite de son pronostic de 1953 concernant la conjonction Saturne Neptune, se contentant comme dans son texte oublié  d’opérer un constat  après la bataille? Apparemment, c’est en 1973 qu’il lui fallait regagner un crédit perdu lors de l’opposition de ces mêmes planètes. Il est quand même rare qu’un astrologue se dispense de signaler ses réussites et que ses prévisions aient été réservées à un périodique nullement spécialisé  mais sollicitant souvent volontiers  les astrologues à l’occasion du Jour d l’An alors qu’il a lui même les moyens d’avertir ses pairs, surtout au lendemain de la mort de Staline!

Paradoxalement, on aura compris que la prophétie pour 1953 qui aurait annoncé  des faits avérés  nous aura plus occupé que celle pour 1989 laquelle selon nous n’annonçait nullement le démembrement de l’URSS.

PS  Quand on consulte les éphémérides, l’on constate que la conjonction Saturne Neptune a lieu exactement sur les mois de décembre 52  et janvier  53  à 23° de la Balance. Quelle coincidence qu’André Barbault ait été interrogé par l’Yonne Républicaine à ce moment là et pourquoi ne s’est il pas manifesté plus tôt pour prendre date? Normalement, l’on prend plus de champ pour annoncer ce qui va se passer sous un aspect important et d’ailleurs Barbault ne s’en est à coup sûr pas privé puisqu’il se lança dans des prévisions à long terme: Tout se passe comme si le texte original avait été modifié en conséquence. En fait Barbnault ne pouvait mentionner un texte qui n’existait pas encore:; ce qui indiquerait que l’article de janvier 1953   serait postérieur.

L’ironie de l’Histoire tient à ce que le communisme va revenir en force avec 1989, opportunément pour effacer le « trébuchement » de Barbaukt  relatif  à ses prévisions décevantes liées à une  troisième guerre mondiale poir les années 80. Jamais deux sans trois. La montagne accouchera d’une souris. Etrangement dans Histoire d’une Prévision, Barbault ne fera, en 1989, aucune référence au non événement des années  1982 comme s’il y avait des cloisons étanches entre ces deux méthodes.

Relisons  ce que Barbault écrit dans le Pronostic expérimental en Astrologie (1973) à propos de son astrologie conjonctionnelle  (pp. 126-128): plus il y a de conjonctions, plus c’est « critique » Mais en 73, tous les espoirs prévisionnels sont encore permis qui effaceront la désillusion de l’opposition Saturne Neptune.

« c « est  une  véritable   chute  (…) Pour la  troisième  fois comme en 1914-1918  et en 1940-1945 est un « trou » qui s’installe environ 2 années e 1982-1983 (…) « un point noir, un cap redoutable entre 1981 et 1984- surtout au coeur des années 1982  et 1983″Cet éechec n’empechera pas Barbault de conclure un texte intitulé L’astrologie aujourd’hui »  en  déplorant « le spectacle local (…)trop émaillé  de fiascos prévisionnels » ‘(p. 196) (cf Cahiers de l’Hermétisme, Albin Michel 1985  numéro sur l’Astrologie) La  paille et la poutre.!

 

JHB

09 01 21

Bibliographie

J.  Halbronn   site Hommes et faits:André Barbault et l’histoire du communisme,

site Encyclopaedia  Hermetica  L astrologie face à la mort des dirigeants et des Etats

Sur l’attente du troisième choc -cf  Collectif : « L’Astrologie mondiale et les années 80″, Revue Nouvelle Acropole  juin juillet Aout 80 n°58)  et Collectif   le grand  Livre des Prévisions. Paris, Balland, 1981.  Revue L’Autre Monde. 1978

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs