• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > Astro horoscopie de Jacques Halbron sur les hémicycles allant de 1974 à 2003

Astro horoscopie de Jacques Halbron sur les hémicycles allant de 1974 à 2003

Posté par nofim le 23 janvier 2021

Astro horoscopie de Jacques Halbron sur les hémicycles de six ans allant de 1974 à 2003

 

 

Avec le recul de plus de 40 ans, l’année scolaire 1977-77 nous laisse le souvenir d’une période très intense en ce qui concerne la vie astrologique française et on était loin bien loin  d’une ambiance de guerre « fratricide » comme voudrait nous le faire croire Yves Lenoble dans son Arbre généalogique du milieu astrologique français 2003. Il est d’autant moins bien placé pour s’exprimer ainsi qu’il y participa. « Je crée mon école en 1975, écrit Lenoble, et je m’isole de l’ambiance de combats fratricides en créant en 1977 l’Association pour la Recherche des Rythmes Cosmiques (A.R.R.C.) Ben voyons!

Nous utiliserons  non pas le Guide de la Vie Astrologique (GVA), de 1984-85 que tout le monde connait mais l’édition antérieure intitulé » « MAI. Bottin Astrologique 1981, Brefs  jugements  sur  quelques  astrologues  d’aujourd’hui’   124 pages avec une  version anglaise  MAU International Directory. Paris 1981, parue aux  éditions  de la  Grande Conjonction  qui venaient d’être crées deux ans auparavant. C’était donc il y a 40 ans!

Comme il est dit dans l’introduction, c’était alors  le bilan, le « rapport »,   de 7 années d’activité du MAU.  A vrai dire, c’était déjà très impressionnant et on aurait même pu s’en tenir là! C’est dire – contrairement à ce que laisse entendre Yves Lenoble- que la décennie 70 fut d’une grande densité et que l’on ne s’en tenait pas à un congrès parisien annuel. Loin de là!  Par ailleurs, dès 1979, nous avions décroché un titre de docteur (en Etudes Orientales) et nous étions installés dans les locaux que nous occupons toujours, au 8, rue de la Providence. 75013 Paris.

Revenons donc sur cet  annus mirabilis  qui accoucha de toute  une série d’événements de septembre 77  à  Septembre 78. Cela s’inscrit dans une phase de conjonction de  trois ans, au prisme de l’astro-horoscopie Sachant que nous sommes nés le 01 12 1947  avec le Soleil à 8° sagittaire,  la phase conjonctionnelle, celle de la maturité après trois ans de phase de quadrature, débute en 1977 lors du passage de Jupiter en gémeaux axe conjonction/opposition au mois de mai  de la dite année Si l’on examine la liste des congrès du MAU, on en trouve un en ce mois de mai, immortalisé par la photo figurant en hors texte dans le Guide de la Vie Astrologique de 1984. Notons en passant que dans le dit Guide, une ligne a sauté (p. 115) à propos du Congrès de mai: on se réfèrera donc au Bottin Astrologique de 1981.(p. 91) On y reconnait entre autres Charles Harvey, le président  de l’Astrological Association de Grande Bretagne, Jacques de Lescaut, Alex Ruperti, Yves Lenoble derrière Jacques Halbronn, Eric Weil, Adolfo Lopez, Ernesto Cordero etc  En septembre,ce sera le Colloque Ere du Verseau, organisé avec la revue L’Autre monde de Roger Faloci ce qui débouchera en 79 sur les Actes du nom d’Aquarius ou la nouvelle ère du Verseau? On en trouvera un reportage dans la dite revue ainsi que pour le Congrès de Février 78,également organisé avec L’Autre Monde. autour de la « Grande Conjonction »Irène Andrieu y présentera un fascicule de l’ARRC, l’association de Lenoble. Parmi  les intervenants, J. P Nicola, Jen Charles Pichon Jean Phaure, le belge Louis Horicks, Andrée Petibon,Robert Amadou (cf cahier de photos du GVA), Edith Wangeman (RFA), Fidelsberger (Autriche). Un absent de marque; André Barbault qui sera absent tout au long de la longue série des congrès MAU alors que Gouchon y  figurait en septembre 76  -cf cahiers photos du GVA) On connait la suite :Mai  78 le congrès Gauquelin-Nicola, Lenoble étant chargé de la partie Nicola etLeclercq de la partie Gauquelin,  Aout 78 et le Colloque international sur l’enseignement astrologique dont on a un film (muet) que l’on trouve in extenso dans la vidéo  Epopée du mouvement Astrologique (1974 1994) et le Congrès de Lille qui met en oeuvre une première fédération internationale avec les Belges, les Espagnols et les Allemands (cf la photo dans le hors texte du GVA) On trouvera quantité de photos dans l’Album Photo des Astrologues (sur facebook) et bien entendu à la Bibliotheca Astrologica On est donc alors en pleine phase conjonctionnelle de Jacques Halbronn, phase de maturité qui est le prolongement des expétiences de quadrature des années 1974 76. qui étaient un banc d’essai.   Ën 1976-77, paraisssent chez Retz  deux volumes dans la Bibliotheca Hermetica de René Alleau, l’un sur Morin de Villefranche, l’autre sur Abraham  IbnEzra.avec une préface de G. Vajda. Par ailleurs, Halbronn publie un collectif  astrologique en trois volumes sous une forme assez basique matériellement  » avec des collaborations de Lenoble et de Max Lejbowicz ‘(1977-78)  «  »Sur la piste du Zodiaque »

Belle leçon d astrologie à tous les niveaux! On trouve là u le fameux  hémicycle de six ans que nous avons mis en évidence et il est clair que tout a une fin. Le passage de Jupiter à nouveau au carré du soleil natal de Jacques Halbronn fait pendant au carré de 1974 qui avait ouvert le dit hémicycle. C’est l’axe de quadrature  Poissons- Vierge.  Le carré de fin d’hémicycle aura lieu à la fin de l’année 1979 et ouvre vers un nouvel hémicycle de six ans avec un seuil conjonctionnel à échéance de 1983. Comment  à partir de notre corpus des guides successifs, capter la dynamique de ce nouvel hémicycle? En fait, le nouvel  hémicycle se situe sut un autre plan, celui de l’édition, nouvel enjeu, ce qui d’ailleurs nous raméne à l’édition du Guide de la Vie Astrologique, paru en 1984 et qui est d’une autre tenue que le Bottin Astrologique de 1981.

Le nouvel  hémicycle  se situera sur un autre plan,  celui de l’édition Une opportunité se présente quand Dervy renonce à publier en 79  un ouvrage de Joel Dronsart alias Gabriel  sur les régimes horaires à l’intention des astrologues; ce sera le Traité de l’Heure dans le Monde qui paraitra par la suite en coédition avec Trédaniel. Dans de  cadre paraitront en 1983  les Mathématiques Divinatoires avec une préface de Pichon..En1985 parait chez Arché le Monde Juif et l’Astrologie, issue de la thèse de doctorat de 79.-avec des textes de Paul Fenton ) Chaque fois l’on passe d’une présentation artisanale à une autre qualité de présentation En 1985,  Halbronn est contacté par l’éditeur Henry Veyrier pour une réédition de l’Histoire de l’Astrologie de Serge Hutin, très largement augmentée. Par ailleurs, à la même époque, Halbronn s’engage dans deux thèses,l’une en Histoire des textes et l’autre des langues. En 1984, il avait suscité l’organisation d’un Congrès d’Histoire de l’Astrologie, au Warburg Institute de Londres (avec Patrick Curry Actes parus en anglais en 1987) Abordons rapidement les hémicycles suivants pour parachever notre démonstration  Quid de l’hémicycle 1986-1992?

 

Période 1986-1992

On y trouve une continuité au niveau de la co édition avec Trédaniel  avec la parution du Répertoire Chronologique Nostradamique de Robert Benazra,en 1990 La Vie astrologique il y  a  cent ans (1992) d’Alan Léo à Barlet (avec P Curry et N. Campion), -on avaiy déjà publié en 1987 le reprint  de la série des petits manuels de l’équipe d’Alan Léo, traduits en français en 1908 avec un ouvrage de Michel Gauquelin (décédé en 1991), « Les Personnalités planétaires » et de Françoise Schneider Gauquelin  sur les régimes horaires, qui vient s’ajouter au Traité de Gabriel.En outre, Halbronn fera paraitre chez Trédaniel, de Gabriel, les deux tomes des Grandes Ephémérides (1500-1899)

Les recherches de Halbronn vont se focaliser sur le prophétisme beaucoup plus que sur l’Astrologie, ce qui explique la parution de l’ouvrage de Benazra  sur Nostradamus En 1991, Halbronn organise à Paris  un nouveau Congrès d’historiens de l’astrologie.(Eglise Sainte Anne) avec comme intervenants René Alleau,  Jean-Patrice Boudet,Pierre Brind’amour entre autres. Il termine deux reprints astrologiques , dans une collection créee chez Trédaniel: sur Nicolas Bourdin (XVIIe siècle) et chez Etteilla (XVIIIe siècle).(collection Bibliotheca Astrologica

Période 1993-1998  Abordons à présent un quatrième hémicycle et voyons où cela va nous mener au cours des six années suivantes. Parfois , il n’est pas aisé de déterminer ce qui reléve de l’hémicycle qui s’achève ou du suivant. C’est ainsi que la parution de l’article Astrologie de l’Encyclopaedia Universalis, la réédition des Clefs pour l’Astrologie voire le catalogue de la BNF Astrologie et Prophétie (Editions de la BN) se situent sur cette charnière. La suite des événements devrait nous éclairer car tout est relatif et ce qui peut sembler un achévement pourrait se révéler n’être qu’un début avec la parution d’un Nouveau Guide de  la Vie Astrologique, d’abord, selon le scénario habituel, entre 1994 et 1997 d’abord une édition « maison » artisanale puis une édition plus noble.   Mais le guide avait été par ailleurs partie d’un DESS à Paris VIII en 1995  Le milieu astrologiques, ses structures, ses membres.  Halbronn publie en1994-95  par ailleurs L’astrologie selon Saturne  et  l’Astrologue face à son client. Les ficelles du métier (bientot traduite en anglais par Geoffrey Dean), dans le cadre de ses éditions de la Grande Conjonction..Soutenance de la thèse d’Etat en janvier 1999. Le texte prophétique en France ( Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq 1999) aboutissement d’un long travail avec notamment une communication importante en 1997 parue dans le cadre d’un Colloque sur le prophétisme, Presses de l’Ecole Normale Supérieure.

Période 1998-2003 . En 1999, il met en ligne sur le site du CURA  son moniumental Catalogue Alphabétique des Textes Astrologiques  Français, fruit d’un grand nombre de voyages dans les bibliothèques. Dans la foulée, il organise un Colloque avec le CURA en décembre 2000.  En 2002 Halbronn publie aux ed Ramkat, à Feyzin (69) deux volumes, un sur Nostradamus, l’autre sur Theodor Herzl, dans la suite de sa thèse d’Etat. En cette même année, il est auditionné pour  une chaire à la Ve section de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes mais n’obtient pas le poste. Dès l’an 2000, Halbronn s’était attelé  à un post doctorat à l’EPHE Ve section  autour du dominicain Giffré de Réchac (XVIIe siècle). Il faudrait ici tenir compte de toutes sortes de parution sur Internet mais on s’en tiendra ici aux parutions papier En 1996,  deux communications dans un congrès juif  à Paris, à la Sorbonne; En 2001, Halbronn donne une communication au Congrès Mondial des Etudes Juives. En mai 2000, Halbronn organise un colloque sur la dualité autour de trois dossiers  les Juifs, les femmes, les astrologues. Nous arrêterons nos investigations à ce stade, ce qui nous aura permis de couvrir une période allant de 1974 à 2003, soit une trentaine d’années

On notera que la  quadrature  est  un carrefour (étymoloogie quatre) c »est à dire qu’elle est fonction de la phase précédente qu’elle prolonge un certain temps tout en amorçant une nouvelle dynamique.

 

JHB

25 01  21
.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB

24  01  21

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs