• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > Jacques Halbronn Judaisme: Culte du vendredi soir versus culte du samedi matin

Jacques Halbronn Judaisme: Culte du vendredi soir versus culte du samedi matin

Posté par nofim le 4 avril 2021

Judaisme . Culte du vendredi soir versus culte du samedi matin

« Hamaariv aravim »

Par Jacques Halbronn

 

 

Le judaisme actuel est l’héritier d’un compromis historique mettant fin à une guerre civile de religion comme il y en eut en France, dans la seconde partie du XVIe siècle en France,. On connait l’édit de Nantes de 1598 visant à établir, selon Henri IV, un modus vivendi entre Catholiques et Protestants. Lors de la destruction du Royaume du Nord par les Assyriens  en -722, il y eut un reflux de sa population vers le Sud, à savoir le Royaume de Judée, dont la capitale était Jérusalem. Cela conduisit à des formulations et à des solutions d’apaisement.

La thèse que nous soutenons ici est celle d’un double visage du culte judaïque, celui du vendredi soir et celui du samedi matin, l’un se déroulant à la tombée de la nuit avec l’allumage des bougies ;, l’autre en plein jour.. D’ailleurs, le culte du vendredi soir ne pouvait commencer qu’au vu des premières étoiles du ciel, rendues visibles du fait de la tombée de la nuit qui était saluée expressément avec

la prière du soir « Maariv » , abréviation  de  la bénédiction  » Béni sois tu Seigneur

qui fait apparaitre la nuit » Hamaariv aravim », que l’on lit avant de réciter

le « Shéma Israel ».

En fait, on prétend que le vendredi soir était le début du Shabbat mais pour nous le vendredi soir est lié au sixiéme jour et non au septième car la Création s’accomplit comme le note le premier Chapitre de la Genése en six et non en sept jours. Selon nous, l’office du samedi matin aura été un rajout tout comme la présentation du septiéme jour seulement au chapitre II de la Genése.. On notera que l’on ne sort et ne lit les rouleaux de la Tora que le samedi matin parce qu’il fait jour. La nuit, sans lumière, on ne peut lire, ce qui est le cas du vendredi soir, appelé « veille du Shabbat », le mot hébreu étant Erev : soir. Or, durant cette période, l’on n’est censé accomplir aucun travail ni même utiliser ce qui a été fabriqué, façonné de main d’homme. Il y a là un changement d’optique flagrant entre l’esprit du vendredi soir et celui du samedi matin. On passe de l’oralité à l’écriture et à la lecture du vendredi, sixième jour au samedi, septième jour. On notera que les Musulmans célébrent le sixième jour, probablement sous l’influence du judaisme davidien.

On voit donc que la synagogue est doublement un lieu de cohabitation  dans des temps et des espaces séparés: les Judéens le vendredi soir et les Israélites (Israel étant le nom du Royaume du Nord) le samedi matin mais aussi les hommes séparés spatialement des femmes.

Une grande partie du Pentateuque est l’oeuvre des Israélites du Nord et d’ailleurs tout le livre de l’Exode ne désigne -t-il pas, à longueur de page, le peuple comme les fils d’Israel (Beney Israel) ? Ce peuple sécessionniste qui va adorer le Veau d’Or, lequel va marquer le territoire du Nord. Quant au Livre des Prophétes, il interpelle les Israélites, notamment dans le « Ecoute Israel », formule de mise en garde, prise de ce Livre. Ce que- le plus fréquemment- l’on croit être adressé à l’encontre des Juifs (Judéens) l’était en réalité à l’encontre des Israélites, d’où toutes sortes de malentendus. Que dira Jésus ? Qu’il est venu pour les brebis perdues d’Israel/ Le grand projet de Jésus fut, du moins initialement, de mettre fin à ce clivage historique et c’est pour cela qu’il aura surtout préché et guéri, sauvé en Galilée, autour du Lac de Tibériade.

Le débat sur le 6 et le 7 n’est nullement anodin, d’un point de vue théologique, Au regard du système solaire, Le Six s’arrête à Jupiter ‘Lune, Soleil, Mercure, Vénus, Mars) alors que le Sept va jusqu’à Saturne, la dernière planète connue dans l’Antiquité.. On trouve dans le Livre de le Genèse et de l’Exode outre la durée de la Création, le 7 dans le Songe de Pharaon autour des vaches grasses et des vaches maigres ce qui conduit à des périodes de 7 années. Mais il y est aussi question des 12 (6×2) fils de Jacob et des 12 Tribus sans parler des 12 mois. Signalons aussi l’étoile à six branches (Maguen David)

Quand au Sefer Yetsira (Libre de la Formation), il associe les sept planètes aux sept lettres « doubles » si ce n’est qu’il est aisé de montrer qu’il s’agit d’un ajout , vu qu’e hébreu il n’y a que six lettres ayant une double prononciation (Bagadkaphat) la lettre Resh ayant été rajoutée, prise au groupe des 4 lettres mères qui ne seront plus que trois.(cf Carlo Suarés. Le sepher yetsira ; ed Mont Blanc, 1968, p. 126)/ A priori, il n’y avait pas de raison d’exclure Saturne au regard d’une religion de la Nature, puisque l’astronomie attestait le 7 en incluant les luminaires, soleil et lune mais pour une religion reconnaissant l’intervention d’un dieu, la Nature ne devait pas servir de référence obligée. On voit donc là un conflit idéologique et théolog

Le fait est que le samedi matin, la lecture du Pentateuque est essentiellement

centrée sur les Enfants d’Israel ce qui ne pouvait convenir aux Judéens. Le nom d’Istarael

y est repris constamment durant l’Office:

Nombres XV,: « L’Eternel parla en ces termes à Moïse: Parle aux enfants  d’Israel »

Exode XXXI : Les enfants d’Israel  observeront les Shabbat (.) Ce sera entre Moi et les

enfants d’Israel le signe d’une alliance éternelle »

Il ne faut donc pas s’étonner que les Juifs soient assimilés aux « enfants d’Israel »

par les « Nations » puisqu eux mêmes ont entériné , par ignorance, cette pratique.

Il est donc souhaitable de distinguer entre le temps des Juifs et celui des Israéites.

Comme dit l’Ecclésiaste, il y a un temps pour chaque chose..

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs