• Accueil
  • > NOSTRADAMUS
  • > jacques Halbronn Dix ans après « Vers une nouvelle approche de la bibliographie centurique »

jacques Halbronn Dix ans après « Vers une nouvelle approche de la bibliographie centurique »

Posté par nofim le 26 juin 2021

 

 

 

 

Dix ans après « Vers une nouvelle approche de la bibliographie centurique »

Par Jacques  Halbronn

 

 

En 2011, Gérard Morisse  avait  fait paraitre, à Bordeaux,  dans la Revue Française d’Histoire du Livre un ensemble d’études consacrées au corpus Nostradamus (n° 132) sur environ 150 pages. C’était 4 ans après notre soutenance de postdoctorat à l’Ecole Pratiques des Hautes Etudes intitulé « Le Dominicain Jean Giffré de Réchac et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle ». Trois ans plus tôt, le même Gérard Morisse avait publié un travail de Patrice  Guinard sur le même corpus dont nous prenions le contre- pied à moins que cela n’ait été le contraire puisque Guinard défendait le dit corpus contre nos critiques.

C’est l’occasion,  avec dix années de recul, de faire le point sur l’avancée de nos travaux sur le sujet. Cela dit, en 2013, nous avons mis en ligne toute une série d’études sur le site de Mario Gregorio, Propheties.it. ce qui venait déjà prolonger le dossier de 2011. Encore plus récemment  nous avons mis en ligne sur SCRIBD un copieux dossier sur les légendes dorées prophétiques de Nostradamus à André Barbault/ Mais nombreux sont ceux qui  ne prennent pas la peine de lire  consciencieusement la littérature sur le sujet/

Notre principale contribution  concerne  la notion de « Nostradamus Bis », où nous montrons dans  une série de trois articles, mis en ligne notamment sur  Nofim.unblog  Halbronn, que les contrefaçons sont essentiellement des recyclages de textes parus dans un autre contexte que celui des éditions centuriques.  Le cas le plus intéressant est probablement celui de la Préface à César et de la parodie qu’en fit en 1556 Antoine Couillard Du Pavillon. Le probléme du Recueil des Présages  Prosaiques, édité en 1999 par  Bernard Chevignard (ed Seuil) tient au fait qu’il ne comporte ni les Préfaces, ni les développements techniques. Or, nous pensons que l’une des publications annuelles de 1555 devait comporter une Préface de Nostradamus à son fils, César, qui venait de naitre.  La même équivoque pour l’Epitre à Henri II  mais cette fois nous disposons de l’exemplaire concerné que nous avons reproduit en 2002 dans nos Documents Inexploités sur le phénoméne Nostradamus » (Ed Ramkat). Il s’agit des Présages Merveilleux pour 1557  dont le titre même mentionne une Epitre au Roi mais celle-ci est datée de 1556 et non de 1558  Déjà en  1982, Daniel Ruzo, dans le Testament de Nostradamus, avait fourni la reproduction de certaines donnnées et d’ailleurs c’est de lui (ou de  sa veuve), envoyés depuis le Mexique,  que nous avions obtenu  les documents.reproduits en 2002. Mais apparemment, les chercheurs n’avaient pas daigné en tenir comote.

Un autre paramétre qui aura contribué à brouiller les pistes est le recyclage de quatrains  imités de ceux des almanachs de Nostradamus et notamment ceux que l’on trouve chez un autre Antoine,  Antoine Crespin. En 2002, nous en étions encore à penser que Crespin avait pillé les Centuries pour sa propre production. Mais, désormais, il est clair que c’est l’inverse qui s’est produit à savoir que les  faussaires auront récupéré les textes de Crespin pour fabriquer des Centuries de quatrains.

Enfin, il  apparait que ce n’est qu’au début des années 1590 que va émerger le second volet des Centuries,. Alors que pour le premier volet, nous disposons d’éditions successives entre 1588 et 1590,  en ce qui concerne le second volet, on ne dispose que d’une seule et unique mouture  de 300 quatrains.  La thèse selon laquelle le second volet serait déjà paru en  1568 est absolument indéfendable  malgré le zéle d’un Patrice Guinard..

Une pièce manque à notre documentation,  bien que décrite par Ruzo, c’est une édition de 1588 dont on ignore ce qu’elle a pu devenir ; Or, la question qui se pose à son sujet est celle de la numérotation  des quatrains de ce qui est probablement la toute première édition centurique authentique. Cela permettrait notamment de montrer que le texte de 1570 sur l’Androgyn  qui  a la particularité insigne de désigner le numéro du quatrain  signalé et bien entendu la Centurie, est un un faux antidaté tout à fait anachronique.

Insistons enfin , une fois de plus, sur les preuves iconographiques, à savoir que les vignettes utilisées pour fabriquer les éditions  lyonnaises  1555 (à 4 centuries) et 1557 (à 7 centuries) sont prises d’almanachs pirates parus du vivant de Nostradamus, au début des années 1560 (notamment chez Barbe Regnault) dont les vignettes différaient sensiblement de celles des almanachs officiels de Michel de Nostredame. Enfin, il importe d’accorder la plus grande attention à tout ce que Nostradamus a envoyé au pape Pie IV,  à partir de 1562 et dont on a notamment des traductions italiennes. Nous disposons d’une réédition du début du XXe siècle d’un tel corpus, conservé à la  Réserve Bibliothèque de Lyon La Part Dieu  et que nous mettrons prochainement en ligne. Dans ce dossier, Nostradamus  fait des prévisions pour 1566-67 autour d’un personnage qu’il appelle Marcelin et qui  a une dimension antéchristique. Ce Marcelin  se retrouve dans un quatrain des Cenruries en « Macelin ». Selon nous, ce manuscrit  est aussi important que le Recueil des Présages Prosaïques qu’il complète.( cf  notre étude vieille de 30 ans  Une attaque réformée oubliée contre Nostradamus (1561) Réforme, Humanisme, Renaissance  Année 1991  33  pp. 43-72qui aborde déjà  la correspondance de Nostradamus avec le Saint Père. https://www.persee.fr/doc/rhren_0181-6799_1991_num_33_1_1808. Cette attaque avait échappé à Chomarat et à  Benazra dans leurs

bibliographies respectives  qui venaient de paraitre alors.

  Mais étrangement Patrice Guinard ne mentionne pas notre publication de 1991  dans son dossier sur le site du CURA: CORPUS NOSTRADAMUS 181 — par Patrice Guinard
« Les publications de l’année 1561 pour l’an 1562é

 

 

 

JHB

27 06 21

 

 

 

 

 

21

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs