• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > Réactions au livre de Jacques HalbronnAPPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE EDITIONS ERIC LE NOUVEL

Réactions au livre de Jacques HalbronnAPPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE EDITIONS ERIC LE NOUVEL

Posté par nofim le 29 juin 2021

 

14 Comments »

14 Réponses

  1. Cher Eric Nouvel
    Ce texte est-il actuellement accessible sur Internet?
    Cordialement
    JHB 06 60 75 52 48

    • Cher Jacques,

      Depuis la Librairie Astres à Parapsy, chose promise, chose due.

      Je vais enfin publier ton texte quand mon internet fonctionnera.

      Je te recontacte prochainement.

      Sincèrement.

      Eric

    • Jacques,

      Ton texte est en ligne. On fera mieux après pour les illustrations.
      Pourquoi pas une interview avec toi sur ce site un jour ?

      Cordialement,
      Eric

  2. Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

    Voilà ce que j’en pense !

    L’inversement des pôles Soli-lunaire comme attribué demande réflexion, sommes-nous pas à la fois Soleil/lune ? . Pourquoi l’homme serait symbolisé par La lune et la Femme par le Soleil ?
    En orient la Lune en astrologie est prioritaire que cela soit le thème d’une femme ou d’un homme et le Soleil passe en second plan.
    En réalité qu’es-ce qu’on voit en priorité dans le ciel, le Soleil et la lune lorsqu’ils ne sont pas cachés par les nuages. L’un domine le jour le Soleil et l’autre la nuit la Lune.
    Les horoscopes donnent la primauté au Soleil qui représente la première maison et fractionne l’horoscope en 12 interprétations visibles dans les magazines ou entendu chaque matin a la radio. On n’imagine pas un horoscope lunaire qui multiplierait par 12 le travail rédactionnel de l’astrologue. 144 versions présentés dans les magazines ou à la radio qui nous rapprocherait un peu plus de la réalité vous ne croyez pas ?
    Par contre , je suis d’accord avec vous sur ce point : « L’astrologie est un phénomène lunaire alors que l’astronomie est solaire » parce-que l’homme est aussi essentiellement psychique donc sensible à l’influence des astres. Le Soleil et la Lune suffit à projeter la dualité de notre monde que l’on retrouve aussi par couple entre l’homme et la femme , le jour et la nuit , la naissance et la mort , le cerveau droit et le cerveau gauche , le matériel et le spirituel , l’astrologue et l’astronome , le patron et on employé , il n’existe pas une chose sans que le contraire se manifeste . Ce qui reviens à dire le fait de défendre une idée ne peut qu’attirer son opposé et cela indéfiniment.
    De rare exemple montre qu’un homme peut se transformer en apparence en femme et que la femme peut se transformer en homme. Sur le plan psychologique un homme peut se révéler d’une grande sensibilité et qu’une femme adopter un solide sang froid face à des situations dramatiques.
    Cette différence sera perceptible par la qualité soit du Soleil ou de la Lune dans le thème de naissance de l’homme ou de la femme. On peut par la seule étude du couple soli-lunaire évaluer la réceptivité du Soleil et de la Lune qui sont les principaux acteurs ; tout comme le spectacle journalier du Soleil et de la Lune dans le ciel.
    Décider que le Soleil représente davantage la femme et que la Lune, l’homme , c’est sous-estimer la réaction des femmes au moment de la pleine lune ou l’influence lunaire est a son paroxysme lors des Pleines lunes très chargé en énergie . Ce qui est d’ailleurs visible lorsque la Lune est également très forte dans le thème de naissance soit par sa proximité à l’ascendant, où recevant de nombreux aspects du corpus planétaire intégré dans la roue du zodiaque. J’ai expérimenté le cycle soli-lunaire dans un forum sur l’astrologie qui était fréquenté par des femmes exclusivement. Es-ce un effet de transfert, mes investigations ont été au-de-là , pour constater une corrélation évidente entre les fluctuations des cycles de la lunaison et les variations psychiques chez le sexe féminin .
    Si l’on considère que l’homme est la Lune qui symbolise l’intérieur, l’introverti, la subjectivité et la femme le Soleil qui nous renvoi à l’extérieur, l’extraversion, l’objectivité. Ce qui revient à dire que c’est le Soleil qui serait en éruption au moment des phases pleines lunes et la Lune dans sa condition passive, recevant le flux du Soleil . Ce qui est certain que la position de la Lune que cela soit dans un thème féminin ou masculin est suffisamment parlante. Comment vous expliquez que les horoscopes traduit dans des journaux féminins soit Solaire, si les horoscopes étaient Lunaires, ils ne seraient pas au nombre de 12 mais au nombre de 144 c’est ça ? . Si je comprend bien la femme serais d’essence Solaire et l’homme s’apprivoisant dans l’effet Lunaire , et la dualité coexistant , l’un se révélant par l’effet miroir de l’autre ?
    Dans le thème d’un nouveau né , c’est la position de la Lune et de ses aspects qui est déterminante dans les premiers mois de sa vie . J’ai un exemple révélateur de vérité sachant que cet enfant est mort dans son berceau à l’âge de 9mois . Un FC (foyer) en capricorne encadré par le couple Lune/Saturne dans le même signe en opposition au Soleil fin du signe des Gémeaux en zodiaque tropical. Naissance du 22 Juin 1959 , décès le 11 Mai 1960 . Le rapport Soleil/Lune non pris dans le filet du pêcheur mais de Saturne . Parfois je me demande si l’âme n’a pas choisi délibérément de partir du corps , voyant ce qu’il pouvais l’attendre comme épreuves . La maison des dons des acquis en Scorpion est encadrée par Neptune/Jupiter qui montre les qualités spirituelles requises, c’est de l’ordre d’un autre registre en matière astrologique. C’est pour montrer que la dimension des luminaires à la naissance, sa constitution dépend ensuite un bien être future qu’il est difficile de juger en tant qu’astrologue. C’est un choix antérieur et lorsque l’âme s’est réellement établit dans le corps et l’esprit, c’est que la vie requière d’une importance primordiale qu’il nous est défendu de juger dans ses apparences astrologiques souvent erronées. Il faudrait que l’astrologue développe des qualités autre que celle inculqué dans les écoles qui pratiquent une astrologie trop axé sur les carrés et les oppositions et pas suffisamment sur la structure globale de la carte du ciel .
    L’étude de l’astrologie c’est avant tout de l’énergie qu’il appartient à l’auteur du thème de canaliser, de trouver son centre en dehors des clichés préfabriqués qui dispersent l’énergie motrice au lieu de l’exploiter dans sa dimension originel. C’est l’instinct que chacun porte en lui-même qui sera le meilleur conseillé sachant que les épreuves sont autant d’opportunité de s’améliorer et non des obstacles qui nous empêche d’avancer. Le Soleil c’est la semence et la Lune c’est la faculté de recevoir le fruit de la récolte, il suffit de vouloir/Soleil pour que la Lune se relie dans la résonnance d’une cause qui ne peut aboutir à un effet.
    Les quatre phases de la lunaison sont déclencheurs d’événement à chaque changement tous les 7jours, cela passe par une évolution, une remise en question nécessaire , un aboutissement et se poursuivre dans une mise à l’épreuve et de renaître indéfiniment .
    Dans le yoga il existe un enchainement 12 exercices qui s’intitulent « la salutation au Soleil » ainsi que 20 exercices pour « la salutation à la Lune » qui montre ce lien magique qui peut unir l’homme et les deux Luminaires par une sorte de prière ou de reconnaissance infini à des astres si proche par la visibilité à l’œil nu de l’astre du jour le Soleil et l’astre de la nuit la Lune
    Je renvois le lecteur à un passage du Livre D’ENOCH : Extrait sur les Luminaires
    A partir du Chapitre 71 :
    http://www.bibleetnombres.online.fr/livenoc2.htm
    Bonne découverte
    Cordialement
    Lunesoleil !

  3. Le capricorne suit le sagittaire, et forcément joue un peu les rabat-joie.

    Bien évidemment la méga tartine qu’a pondu jacques, parle

    de tout et de rien, fuse et diffuse. La femme ni l’homme ne

    sont du soleil ou de la lune. Ils sont de la terre, nés sur la

    troisième planète vivable du seul système habitable connu. Et point. Certes la magie du verbe m’échappe, et je ne saurais traduire en une centaine de pages mon opinion sur le sujet.

    Mais malheureusement, que de prémisses discutables, de désolantes remises à neuf. Tout cela me laisse un gout bizarre. Un sentiment; comment dire, de parler pour ne rien dire….

    La lune est aussi bien, ou aussi mal vécue par un homme que le soleil par l’hom-femme, enfin je ne sais plus… La confusion règne, les néoconcepts fusent sans queue ni tête. La critique est aisée mais l’art est difficile.

    Alors, admettons, en l’occurence qu’il s’agit d’un exercice de style, de l’auteur, qui par son incessant travail sur le terrain mérite le respect. Au moins, il y en a un qui se casse le cul pour que l’astrologie en France ne disparaisse completement.

    Enfin, triste constat, mais on en est la. Ce n’est pas une raison pour lacher sur des principes de bases. Le sexe n’est pas une planete, les exemples concrets de fonctions solaires ou lunaires vécus par hommes ou femmes sans distinctions de sexes sont quotidiens, flagrants, évidents. Enfin, laissons pisser le mérinos. Un jour , l’espoir d’une astrologie un tant soit peu banale et concrète, avec bases théoriques sérieuses seront passées, avant 2012, avant le messie, avant le prochain âge glaciaire, on peut l’esperer, croisons les doigts et vive l’astrologie vivante.

  4. La réaction de christophoros est typique. Beaucoup de ceux qui s’adonnent à l’astrologie y voient une façon de dépasser la dualité masculin/féminin et en fait de la nier en la transposant sur un plan symbolique. Quant aux affirmations selon lesquelles l’astrologie aurait « démontré » que cette dualité n’était pas pertinente, cela montre à quel point on fait dire à l’astrologie ce qu’on veut.

  5. La dualité relève de la fonction marsienne.

    C’est soleil-lune, jour nuit, doux, dur, fin, lourd, mou, dur,

    chargé, vide, branleur, actif, guerrier, pacifiste, etc… Enfin une dualité acyive dans le duo comme dans le duel .

    Le double au tennis, tout ce qui aime le duo. Et entraine le duel, imaginez…

  6. Félicitation Jacques. Je prendrais le temps de donner un modeste avis sur ce travail important

    Roger Hequet

  7. Allo, içi, la terre. Je répète, crrrr, mauvaise réception. Crrrr…

    Je ne nie rien, ne transpose rien, ce que je sais, de ma modeste position de : » qui s’adonne à l’astrologie ». Voir dans le dictionnaire, qui ne va pas tarder a voir un psy. Ce qui est probable c’est que l’humain symbolise ce qui vient du ciel. C’est connu depuis Carl Gustav Jung. Symboliser c’est traduire en image, en émotion, ce qui n’est pas compréhensible par l’intellect.

    La dualité, c’est la tarte à la crème. L’astro que je connais et que j’aime, fait clairement le lien entre unité, dualité et tout ce qui s’en suit. Je suppose que vous voyez d’ou viennent mes réflexions…

    Bien que j’apprécie votre travail de « globe trotter » astrologique.Je suppose que vous vous en moquez.

    Je vous tiens en estime, et je trouve dommage que vous perdiez votre temps dans des considérations historiques, certes intéressantes, mais qui font perdre, au bout du compte le but visé. A moins que de but visé il n’y est point? En tout cas concernant l’astrologie vivante.
    Tiens, pourquoi ne pas « corriger » à la naissance les filles marsiennes, et contraindre nos doux hommes « vénusiens », a un stage chez les paras. Quel dommage…

  8. Bonjour,

    Article intéressant quant à son propos mais trop machiste. Femme solaire d’accord, mais pas dans les termes énoncés plus haut. Quant à l’homme lunaire bien sous tous rapports … Pas clair.

  9. Autre chose. D’accord pour que l’astrologie évolue au-delà du langage de tous les jours, mais l’idéal serait qu’on utilise un langage de tous les jours pour traduire des idées complexes – ce qui n’est pas le cas dans cet article où les notions techniques ne sont pas explicitées et illustrées par des exemples concrets.

  10. Je conseille de lire d’autres textes de l’auteur dont la pensée a évolué en passant par google: « halbronn, femmes »
    JHB

  11. Il est saisissant de percevoir avec qu’elle simplicité se distingue JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE EDITIONS ERIC LE NOUVEL sur un thème déjà particulièrement exposé sur le web. Bravo !

  12. « Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil…….. » et les hommes viennent de Vénus et les femmes viennent de Mars ??

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs