• Accueil
  • > anthropocosmologiz
  • > jacques Halbronn Renaissance de l’astrologie et restauration de la relation planéte – étoile fixe

jacques Halbronn Renaissance de l’astrologie et restauration de la relation planéte – étoile fixe

Posté par nofim le 22 août 2021

Renaissance de l’astrologie et restauration de la relation planéte – étoile fixe

 

par  Jacques  Halbronn

 

 

L’Histoire de l’astrologie  est racontée selon tel ou tel point de vue. Dans un précédent article, nous insistions sur les rapports astrologie-astronomie  qui auraient privilégiés pour déterminer  l’état de santé  de l’astrologie mais cette position reste encore trop marqué par une idéologie dominante dans le milieu astrologique du XXe siècle lequel se caractérise par un rejet assez  généralisé  des étoiles fixes. Or, selon nous,  la question des rapports planètes-étoiles fixes doit être considérée comme  un paramétre  absolument central. C’est dire que la « renaissance » de l’astrologie n’est pas encore advenue en ce début de XXIe siècle.

Notre propos est de repenser la question des ces rapports  tout au long de l’Histoire de l’astrologie car il s’agit actuellement d’un point aveugle même si la théorie des ères précessionnelles depuis la fin du XVIIIe siècle a replacé la question dans l’horizon astrologique avec notamment la connexion point vernal/constellation, ce qui est une approche assez  vague de la connexion  point vernal/étoile fixe, la constellation regroupant comme son nom l’indique un ensemble d’étoiles, séparé arbitrairement d’autres ensembles, encore qu’il faille  se concentrer sur les étoiles situées aux abords de l’écliptique, c’est à dire du passage des planétes, au cours  de leurs révolutions  sidérales respectives.

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs