• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > Jacques Halbronn Astrologie. Le mur de Berlin (1961-1989) au prisme de la solsticialité.

Jacques Halbronn Astrologie. Le mur de Berlin (1961-1989) au prisme de la solsticialité.

Posté par nofim le 24 septembre 2021

Jacques  Halbronn  Astrologie.   Le mur de Berlin (1961-1989) au prisme de la solsticialité saturnienne.

 

Nous n’avons pas remarqué que les publications  astrologiques aient rapproché 1961 et 1989 au lendemain des événements qui conduisirent à sa démolition,, 28 ans après son édification.  Pourtant cet écart de 28 ans est censé être familier à la corporation des astrologues puisqu’il correspond  au cycle de Saturne, ce qui signifie qu’il raméne la même configuration: Saturne dans les deux cas est entré dans le signe du capricorne. Comment expliquer une telle incurie méthodologique persistant  trente après la « chute » du mur – sinon par la fixation obnubilée sur le cycle Saturne Neptune et le désintérêt pour le rapport de Saturne au zodiaque qui est le résultat de la démarche d’André Barbault depuis des décennies?

Que signifie  le passage de Saturne  sur l’axe solsticial cancer-capricorne? La solsticialité indique  le refus des empires, des fédérations alors que l’équinoxialité  favorise le dépassement des frontières  tant historiques que géographiques. On l’a vu en 1940 et en 1954 quand les nazis se sont emparés de toute une partie de l’Europe continentale et avaient l’intention d’aller au delà – ce qui a décliné en 1944  avec l’arrivée de Saturne en phase solsticiale comme on a pu le voir en 195 quand la France a voulu  garder le controle sur l’Algérie  jusqu’au même passage de Saturne en phase solsticiale. La Shoah  se déroula en phase  équinoxiale et fut stoppée au passage   de Saturne sur l’axe solsticial/ En 1975, c’est la fin de la Guerre du Vietnam, Saturne est en cancer sur l’axe solsticial

Article Wikipedia : Guerre du Viet Nam

« Le conflit étant dans l’impasse et de plus en plus impopulaire dans l’opinion publique américaine, les accords de paix de Paris décident en 1973 du retrait militaire américain. En 1975, le Nord Viêt Nam réalise une offensive contre le Sud Viêt Nam et remporte la victoire (chute de Saïgon). Le pays, officiellement réunifié l’année suivante, devient la république socialiste du Viêt Nam. En même temps que le Viêt Nam, le Cambodge et le Laos deviennent, eux aussi, des pays communistes. »

 

En 1989, nouvelle phase solsticiale avec un lâcher prise de la puissance dominante, l’URSS  sur ses « pays  satellites », ce qui s’est poursuivi avec le démembrement de l’URSS  elle même.

Comment analyser la situation de 1961  (sans oublier l’année suivante la crise des missiles  Cuba? Période solsticiale  qui aura conduit  les Occidentaux à lâcher prise  sur Berlin avec une « résistance »  symbolisée par le dit « Mur ».  Dans les deux cas, 1961 et 1989, on aura assisté à un fléchissement,,dans un cas à l’Ouest, dans l’autre à l’Est.= et à une forme de repli stratégique. Mais tout étant cyclique,  aucun événement n’est irréversible et donc son importance historique est toujours à réviser. Il faut s’attendre notamment avec le prochain passage de Saturne sur l »axe équinoxial  (coincidant avec la conjonction Saturne-Neptune) à une résurgence des visées impériales à commencer par la reconstitution des anciens empires coloniaux.

 Nous dirons que les conflits se terminent avec le passage de Saturne sur l’axe solsticial du fait que la puissance dominante perd de sa motivation  et non en raison de quelque échec militaire. Le solstice produit un retrait plus qu’une retraite. Mais la motivation peut revenir, tel le phénix 

Or. force est de constater que la période 1961-62 -avec le recul de plus d’un demi-siècle- aura été particulièrement sensible et ce dans les zones géographiques les plus diverses, à savoir Berlin, Cuba mais aussi Alger (le putsch des généraux) et c’est cette diversité d’impact qui valide l’astrologie bien plus que la fixation sur une seule zone, car dans cas, des facteurs non astrologiques spécifiques à cette zone peuvent avoir joué.  Il ressort que l’astrologie selon Barbault avec ses cycles bi-planétaires sera passée à côté de ce noeud évenementiel majeur et qu’elle ne l’a jamais reconnu, préférant une fuite en avant, une surenchère qui aurait permis de minimiser le dit noeud. Malheureusement pour ce courant d’astrologie mondiale, rien de comparable ne se sera présenté depuis et ce, en dépit, des annonces comme celle visant ce qui se passerait vingt ans après, au prisme de l’indice cyclique : une montagne qui aura accouché d’une souris.

 

 

 

JHB  20  10 21

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs