jacques Halbronn Anthropocosmologie. Equinoxialité et dépassement des frontières

Posté par nofim le 1 octobre 2021

 

 

Anthropocosmologie . Equinoxialité et dépassement des frontières

 

par Jacques Halbronn

 

 

 

 

 

Comme nous l’affirmions déjà durant l’Eté 1975 au congrès astrologique de Aalen (RFA), Saturne a à voir avec le colonialisme et il est normal qu’un Français ait développé une conscience aigue de ce qui peut affecter un tel phénoméne, notamment dans les années cinquante du Xxe siècle.(cf Clefs pour l’Astrologie, Ed Seghers, 1976) avec la Guerre d’Algérie mais aussi avec la construction de la Communauté Européenne qui lui est concomitante et reléve donc d’un seul et même processus d’expansion.

 

Si l’on suit le cycle « saisonnier » de Saturne, à savoir son passage de l’axe équinoxial à l’axe solsticial et vice versa, l’on partira de 1940 jusqu’en 1995, soit une soixantaine d’années et ce, de sept ans en sept ans l’on observe une dualité marquée par le nombre, ce qui rejoint la science grecque et son pari sur une géométrisation du monde, laquelle reléve d’une interfacialité, comme nous l’avons expliqué ailleurs.

 

 

JHB

 

30 09 21

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs