jacques Halbronn L’individu comme interface entre les ensembles

Posté par nofim le 1 octobre 2021

 

 

 

 

 

L’individu comme interface entre les ensembles

par Jacques Halbronn

 

 

« Si ce n’est toi, c’est donc ton frère » (le loup et l’agneau, La Fontaine), cette formule doit être prise dans tous les sens possibl, aussi bien dans un esprit de vengeance que de reconnaissance par rapport à un ensemble donné. Autrement dit, l’individu ne serait, selon nous, qu’une interface, ni plus ni moins. Quand j’ai affaire à un individu, je mets ipso facto avec l’ensemble dont celui-ci reléve et le nombre d’ensembles est forcément bien moindre que celui des individus et donc plus accessible d’un point de vue cognitif. L’Histoire et la Géographie, notamment, auront vocation à nous décrire les ensembles les plus marquants.

Vouloir réduire une relation à une problématique interindividuelle nous semble devoir être à terme abandonnée.

Interface donc, à condition d’avoir quelque idée de l’ensemble dont tel individu est issu soit culturellement, soit génétiquement, si tant est que l’on puisse séparer ces deux plans. Interdire aux gens de se référer à cette question des origines et des appartenances, c’est nier la véritable fonction individuelle qui est de jouer, comme on l’a dit, le rôle d’interface/

Dans le couple, plutôt que d’y voir deux individus, nous pensons qu’il faudra considérer que le couple est l’interface entre deux ensembles. Autrement dit, à travers l’autre, j’ai à assumer ma relation avec un certain ensemble dont il ne serait qu’un exemple, un exemplaire. Si je dois quelque chose à un certain groupe, je peux m’acquitter de ma dette avec un membre quelconque du dit groupe, pour le pire comme pour le meilleur.

Cela signifie que je ne dois pas isoler l’autre de tout un espace temps. Prenons l’exemple d’une pianiste qui a fait sa carrière en exploitant le fonds de la musique classique occidentale. Elle sera en ce sens en dette avec l’ensemble des grands compositeurs. Admettons qu’elle décide de vivre avec un compositeur contemporain dont elle ne joue pas les œuvres et qui donc ne la comblera pas à ce niveau/ elle devra considérer son partenaire comme une interface avec le dit ensemble de créateurs des musiques dont elle se sert/ On parlera alors de solidarité, tant au sens juridique que moral – on parle de solidarité d’une dette. Solidarité signifie que cela ne fait qu’un (seul), l’autre est une interface, renvoyant à autre chose qu’à lui même. L’individu n’est jamais « seul » de son espèce, dans son cas et il est souhaitable que je m’unisse à quelqu’un dont j’ai conscience de l’interfacialité, dont je connais les antécédents collectifs. Il faut agir en toute connaissance de cause.

 

Sur un autre plan, nous dirons que l’astrologie serait, par exemple, l’interface entre notre Humanité et notre « Dieu » et c’est d’ailleurs ce qui est signifié au premier chapitre du Livre de la Genèse quand on traite de ce Dieu créateur de ce Ciel et de cette Terre qui sont « notres ». Les théologiens nous mettent en garde (cf notre ouvrage Le Monde Juif et l’astrologie, Milan, Arché, 1985) contre une adoration d’astres qui ne sont en fait que des interfaces et le tort des astrologues actuels est d’oublier l’interfacialité du « cosmos » . Inversement, on ne saurait faire l’économie des interfaces. Quelque part, l’astrologie populaire quand elle met en avant la typologie zodiacale, conduit à cette phénoménologie de l’interface puisque l’on sait si telle personne est de tel signe, elle n’est pas la seule à l’être. L’astrologie nous donne ici le sentiment qu’en prenant connaissance de la psychologie de chacun des 12 signes, je me dote des moyens d’appréhender, de situer toute personne, ce qui me permet de capter son interfacialité au lieu de croire qu’elle est un cas particulier., qu’elle n’est pas « normale », qu’elle est « folle ». Or, dès lors que tel comportement, aussi aberrant soit-il, est commun à un ensemble d’individus, il revetira une toute autre dimension et l’on passera du psychologique au sociologique , du psychiatrique à l’ ethnologique.

On aura compris qu’une approche de l’autre par le biais de l’interface sera plus rationnelle en ce sens que l’on en maitrisera mieux les tenants et les aboutissants. En ce sens, la culture- de par son caractère collectif – nous apparaît comme une voie privilégiée pour aller au devant d’autrui.

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB 29 09 21

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs