Jacques Halbronn Astrologie EQSOL et élections françaises 1965-2012

Posté par nofim le 10 octobre 2021

Jacques  Halbronn   Astrologie  EQSOL  et élections françaises 1958-2012

 

Dans cette étude nous appliquerons le modéle EQSOL (Equinoxe Solstice Saturne) à la vie politique en France sous la Ve République. Rappelons la thèse centrale de notre travail: quand Saturne passe sur la ligne équinoxiale, c’est favorable à la gauche et quand Saturne passe la ligne solsticiale, c’est favorable à la Droite. On commencera en 1958 avec l’arrivée de De Gaulle à la tête de l’Etat et l’on s’arrêtera à la fin du mandat de François Hollande en 2017

 

 janvier 1959  début de phase solsticiale  : De Gaulle Président du Conseil  sous René Coty devient Président de la République dans le cadre d’une nouvelle Constitution qui prend le contrepied de celle de la IVe République. Sept ans plus tard, quand il se présente au suffrage universel, il sera mis en ballottage face à François Miterrand mais on est toujours en phase solsticiale.. Coup de semonce qui sera transformé avec Mai 68. au cours de la même période équinoxiale. Quinze ans après 1958, arrivée de Giscard d’Estaing en 1974, du fait de la mort de Pompidou. Quinze ans après 1968, c’est 1981 et Mitterrand qui devient Président et est accompagné des Communistes du PCF et encore quinze plus loin, on arrive à 1997  et Lionel Jospin premier ministre sous la présidence de Chirac: cohabitation.  Mais en 2002, on est en phase solsticiale et c’est Chirac qui est élu, Jospin n’accédant même pas au second tour des présidentielles. Saturne est en passe d’arriver en cancer, donc en phase solsticiale, cela profitera à Sarkozy en 2007. Que se passe-t-il à la phase équinoxiale suivante?  Avec un décalage lié au calendrier électoral et au passage du septennat au quinquennat, en 2012, c’est François Hollande qui accéde à la Présidence pour 5 ans, soit 15 ans après 1997 quand  un autre Socialiste Jospin, on l’a vu, avait imposé une cohabitation à Chirac..

Il faut bien comprendre que le calendrier électoral est une constante qui ne dépend pas de l’astrologie et par conséquent, il faut faire la part d’un certain décalage entre les échéances du dit calendrier et celles du cycle EQSOC de Saturne. Il n’y a pas forcément d’élection au moment du changement de phase, on s’en serait douté.

Si l’on poursuit, on observe que la fin du mandat de Hollande, en 2017, coincide avec la fin d’une phase équinoxiale, ce qui va permettre à Emanuel Macron  de l’emporter, du fait notamment de l’affaire Fillon, premier ministre de Sarkozy.  Comme c’est un quinquennat et non plus un septennat, cela doit permettre à Macron de profiter de la même phase solsticiale puisque le changement de phase, avec Saturne en Bélier n’aura lieu qu’en 2025 sans perspective d’élections avant 2027. Il faut donc prévoir une crise institutionnelle pour 2027 du fait du verrouillage du calendrier électoral.

 

 

 

JHB.

10. 10 21

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs