jacques Halbronn Anthropocosmologie. Comprendre le sens de la phase équinoxiale de Saturne

Posté par nofim le 24 octobre 2021

jacques  Halbronn  Anthropocosmologie et théologie. Comprendre le sens de la phase équinoxiale de Saturne

 

Dans  notre récente  étude sur l’Astrologie et les Juifs, nous avons montré que la phase équinoxiale était dangereuse à traverser pour les Juifs comme s’ils n’étaient plus protégés, la moitié du temps.Et nous écrivions qu’il importait d’en prendre conscience et de fixer une sorte de modus vivendi pour gérer au mieux les incidences propres  à une telle cyclicité.  D’aucuns diront que « Dieu » ne saurait expliquer ‘Auschwitz ». Il y a donc bien là un enjeu théologique comme si Dieu jouait avec le feu, en laissant « son » peuple sans bouclier  pendant des périodes, des fenêtres de 7 ans, laissant aux ennemis du dit peuple le champ libre. 

L’Historien du  prophétisme que nous sommes pense au régne du diable que l’on désenchainait durant un certain laps de temps mais il suffit peut être de penser à l’alternance du jour et de la nuit, de l’Eté et de l’Hiver. NOus avons déjà mis en garde contre le surdéterminisme et c’est dans ce sens que nous considérons utile la phase équinoxiale. Cela pose la question de la question de la théorie du genre mais il ne faudrait pas aller d’une extréme à l’autre. Sous prétexte d’éviter un trop grand déterminisme social, on en arrive à nier l’existence de structures fondamentales. Comment résoudre un tel dilemme?

Nous pensons que l’on doit régulièrement tester, mettre à l’épreuve la validité des clivages en évitant de plaquer sur les gens des modéles préfabriqués , ne serait-ce que pour tout le monde prenne conscience de certaines réalités qui se feront jour naturellement, spontanément. C’est là le rôle de la phase équinoxiale, de laisser les choses prendre tournure d’elles-mêmes sans surdétermination de race, de sexe, de classe.  La phase équinoxiale est l’occasion d’échapper à certains conditionnements et durant cette période, il est préférable de renoncer aux signes ostensibles d’appartenance qui risquent de fausser le libre jeu des potentialités des uns et des autres. La phase équinoxiale est celle où chacun doit faire ses preuves.

Et puis,  vient, au bout de sept ans, le temps de la solsticialité qui fournit un certain nombre de repéres, de clefs. Mais ces « solutions », ne doivent pas être livrées trop tôt et il est bon que l’on ait laissé tatonner les uns et les autres sans trop bien savoir où l’on allait, sans que rien ne soit trop clairement défini et précisé. C’est ce que nous appelons la dialectique de la matière et de la forme. La matière est équinoxiale, c’est quelque chose d’indifférencié alors que la forme est solsticiale.  On aura compris qu’il n’est pas souhaitable d’agir à contre temps et faire de l’équinoxialité en phase de solsticialité ou l’inverse. Pas assez de signes ou trop de signes, tels sont les deux écueils. 

En outre, le doute reste toujours permis sur la filiation et l’on aura vite fait d’objecter qu’il y a eu des conversions (l’argument des Khazars pour nier l’hérédité judaique) et de fait, il est bon de séparer le vrai du faux; Inversement,  il y a des formes de déni qu’il faut combattre quand les gens nient qu’ils aiment se retrouver entre semblables. Il suffit de brouiller les cartes et d’observer comment les groupes se reforment d’eux mêmes, par affinités objectivement observables. Autrement dit, il est bon de disperser les groupes, de mélanger les populations pour pouvoir noter que certains tropismes resurgissent. Chassez le naturel, il revient au galop! 

Donc, pour en revenir à Auschwitz, en phase équinoxiale, nous pensons que des précautions sont à prendre, par avance et qu’il y a un temps pour l’individualisme, celui de l’équinoxialité et un temps  pour le communautarisme, celui de la solsticialité, ce qui correspond peu ou prou à l’alternance gauche.droite. En respectant cette cyclicité, l’on devrait etre en mesure d’éviter un certain nombre de drames sociaux. A un certain stade, il est bon de faire se confronter les groupes et d’essayer d’établir des modus vivendi entre eux par delà les questions de personnes et à un autre stade, l’on essaiera d’oublier les appartenances et l’on se focalisera sur les performances individuelles.

Au vrai, on serait tenté de centrer -voire réduire- l’astrologie autour des  variations de perception des Juifs, alternant fascination en phase solsticiale et rejet en phase équinoxiale et chaque fois de façon assez étonnante et inexplicable en dehors de notre grille de lecture.

 

 

 

 

 

JH B  24 10 21

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs