Jacques Halbronn Sociologie des archi-leaders en milieu astrologique

Posté par nofim le 9 novembre 2021

Jacques  Halbronn  Sociologie  des  archi-leaders en milieu astrologique

 

 Il ne faudrait pas confondre les simples leaders avec les archi-leaders comme les anges avec les archanges, les évéques avec les archeveques etc.  Qu’est ce qu’un archi-leader? C’est le leader des leaders, celui qui est capable de rassembler autour de lui toute une pléiade de leaders, ce qui conduit à former une société de chefs, de responsables de groupes, de communautés. Sans la présence d’ un archi leader, les forces centrifuges risquent de peser lourdement. 

Il importera donc de ne pas confondre qualité et quantité. Un rassemblement de leaders, cela signifie que chaque participant est lui même un leader et  un tel événement ne saurait englober des non-leaders. Dans le cas des Colloques astrologiques, l’on distinguera les vrais rassemblements de leaders et les pseudo rassemblements où les 3/4 des participants ne sauraient être qualifiés de leaders dans le domaine en question mais ne sont que des amateurs éléves ou clients. La question financière joue ici car les leaders ne sont pas censés payer alors que les consommateurs d’astrologie, si. 

Quand on examine les Colloques organisés par  l’ARRC d’Yves Lenoble, c’est le Salon qui leur était adjoint qui  rassemblait des responsables  mais non le public assistant aux « conférences », pour l’excellente raison que les leaders n’ont aucun intérêt à écouter des cours magistraux! Il faut leur proposer des débats lesquels seraient susceptibles de perturber l’esprit des dits consommateurs. C est dire à quel points  ces genres sont incompatibles entre eux! En 2020, la FDAF (Fédération des Astrologues Francophones, Dir. Marc Brun)  a organisé  sur Paris un Colloque qui ne correspondait pas à notre définition d’un rassemblement de leaders avec un public d’anonymes et une brochette d’une demi-douzaine d’intervenants avec des temps de parole étendus donc chronophages.

Il est clair qu’une Fédération  exige la présence d’un archi-leader pour être crédible et c’est ce qui la distingue d’une association laquelle s’articule autour d’un simple leader. En principe, l’archi leader doit rassembler largement et aussi exhaustivement que possible et cela n’est certainement pas à la portée du premier venu.

Combien d’archi leaders aura connu le milieu astrologique francophone depuis la  fin de la Seconde Guerre Mondiale en ajoutant qu’un archi-leader est censé jouer ce rôle à plusieurs reprises au cours de sa carrière et doit confirmer avec le temps qui passe qu’il n’y a pas eu confusion sur la « marchandise ». A notre connaissance et sans fausse modestie – et jusqu’à preuve du contraire, nous avons été le seul  archi-leader ayant fait carrière dans ce créneau entre les  années 70 et le début du XXIe siècle. 

Nous avons récemment explorer nos archives et  très franchement, ce que nous avons pu observer nous aura surpris nous mêmes tant la fièvre du rassemblement non seulement au niveau francophone mais à l’international  était  remarquable et suivait une stratégie systématique, de Lille à Nice, de Genéve à La Rochelle, impliquant l’Espagne, l’Italie, la Belgique, la Suisse,  (Trédaniel, 1984) recensant l’ensemble de nos activités.  Signalons aussi la publication en  1979  d’Aquarius ou la Nouvelle Ere du Verseau qui rassemblait un grand nombre de personnalités du milieu astrologique avec des notices qui annonçaient celles de nos Bottins et de nos Guides, entre 1981  et 2007.

On est là face à une succession de cycles de 15 ans  (une demi-révolution de Saturne, autour de deux axes, l’équinoxial  et le solsticial). En effet,à partir de 1988, un nouveau cycle va s’amorcer qui nous conduira au super -archi-congrès de novembre 2004, à Paris, un rassemblement réservé aux leaders. En 1994, un Nouveau Guide de la Vie Astrologique proposera un nouveau bilan prenant le relais du précédent guide (cf Le Guide astrologique, 1997 , Paris, Ed O. Laurens). Et 14 ans  après  le Guide de 1994,  nous arrivons à la création en 2008  de la chaine Teléprovidence.  Ce cycle de 15 ans signifie une répétition de 15 ans en 15 ans, alors que si l’on ajoute 7 ans, on trouve un autre cycle qui sera antagoniste.

 

Ainsi, notre statut d’archileader semble bien avoir été validé à trois reprises, sur la base de cycles de 15 ans environ et voilà pourquoi nous pensons que le cycle de 15 ans structuré par le passage de Saturne d’un bout à l’autre d’un axe saisonnier doit être au coeur de la pratique astrologique, car ce cycle ruisselle  par ricochet, à tous les niveaux, ce qui permet de rendre compte de toute une période à partir d’un seul et unique paramétre au lieu de multiplier à l’infini le nombre de « thèmes ».  L’on peut penser qu’Alexandre Volguine fut un des Archi-leaders de la vie astrologique française avec sa revue, les Cahiers Astrologiques et notamment à partir de 1958, quand celle-ci s’associa avec le Centre International d’Astrologie jusqu’en 1968. Cela correspondit àu passage de Saturne sur l’axe solsticial, toujours favorable au renforcement des archi-leaders. Mais il nous faut aussi saluer l’existence du Salon de l’astrologue dont traite Yves Lenoble dans son ‘ »Arbre généalogique du milieu astrologique français »: »  Le salon (organisé par Marie Mercier et Francis Santoni d’Auréas, José Gonzalès de Logistel et Christophe de Cène d’Asteria) permet aux éditeurs de livres, aux libraires, aux responsables d’associations astrologiques et aux concepteurs de logiciels de se faire connaître.  » Ce Salon fut le phénoméne le plus remarquable des années 1990, et reléve bien d’un processus « Archi » alors que les Colloques organisés par l’ARRC, conjointement, n’avaient pas cette dimension de rassemblement qui faisait cohabiter annuellement dans une seule et même grande salle des dizaines de stands associatifs, toutes tendances représentées sans exclusive. Cela dit, c’est dans ce contexte que va paraitre le Nouveau Guide de la Vie Astrologique qui peut être qualifié d’Archi-Guide en raison de son caractère exhaustif. En fait, la coexistence entre le Salon et le Guide d’une part et le Congrès de Lenoble faisait apparaitre un important contraste, correspondant à des mentalités différentes.

En 2001, le Salon de l’astrologue se dissociera des congrès de Lenoble en s’articulant sur le congrès de Paris initié par Didier Castille. Francis Santoni (né en 1956) a probablement été le vecteur principale du Salon et il aura par ailleurs accueilli dans ses produits informatiques les outils astrologiques les plus divers.’Auréas se présente ainsi: « Notre société est spéciaisée dans l’édition de produits astrologiques (logiciels pour ordinateurs sous Windows, livres, matériel astrologique) depuis plus de 30 ans. Elle vous propose également plusieurs programmes pour la numérologie, les tarots et les biorythmes.Nos produits ont déjà satisfait plusieurs milliers d’utilisateurs, et sont continuellement mis à jour pour répondre à l’évolution du monde astrologique et aux suggestions de nos clients « (cf aureas.eu)  Parmi ces produits, on notera la numérisation de  l’ouvrage de Françoise Schneider Gauquelin  sur les ¨Problémes de l’heure résolus (Ed La Grande Conjonction-Guy Trédaniel)

 

 

JHB  11 11  21

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs