• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > Jacques Halbronn Astrologie, lutte des classes et Alliances, ancienne et nouvelle.

Jacques Halbronn Astrologie, lutte des classes et Alliances, ancienne et nouvelle.

Posté par nofim le 10 décembre 2021

Jacques Halbronn  Astrologie, lutte des classes et Alliances, ancienne et nouvelle.  Pour bien comprendre et l’astrologie et la lutte des classes (selon Marx) et les alliances (selon le prophéte Jérémie), il convient  de prendre la mesure de la dialectique Jupiter-Saturne. 

 

La relation entre le Royaume de Judée et la maison d’Israel est assez nettement exposée dans le récit qui est donné de ce qui aboutira à un schisme, plusieurs siècles durant, à la mort de Salomon.

 

 Wikipedia:

« Le jour où Roboam se rend à la cité de Sichem pour se faire proclamer roi et succéder à son père, Jéroboam le rejoint avec le peuple d’Israël et demande au nouveau roi d’être moins dur que son père. Après trois jours de délibération, Roboam refuse et déclare qu’il sera plus sévère encore

Alors dix tribus d’Israël se révoltent contre Roboam et sacrent Jéroboam nouveau roi d’Israël. Les deux tribus restantes, la tribu de Juda et la tribu de Benjamin, restent fidèles à Roboam et constituent ce que l’on appelle le royaume de Juda. Jéroboam choisit pour son nouveau royaume deux capitales, Sichem et Phanuel » On voit bien, à l’aune de ce récit que les 10 tribus ne se trouvaient pas sur un pied d’égalité avec les 2  autres. Il y avait pour le moins une relation de vassalité des unes par rapport aux autres, ce qui remet en question le mythe de 12 tribus issues des fils de Jacob, surnommé Israel par les scribes à la solde de la Maison d’Israel. On aurait donc affaire à une « lutte des classes », à un clivage entre gouvernants et sujets. Et l’idée d’Ancienne et de Nouvelle Alliance ne se comprend que dans un tel contexte.  L’idée de Nouvelle Alliance est une sanction prise contre les dominés voire les esclaves qui refusent d’obéir. Désormais, par une opération s’apparentant à l’installation d’une « puce », ils suivront automatiquement toutes les opérations qui leur seront successivement demandées et cela s’apparente en fait à une détermination astrologique. C’est ce que nous avons décrit par ailleurs à propos de l’astrologie EQSOLS et l’alternance de ses phases d’équinoxialité  et de solsticialité. Les Chrétiens ont récupéré cette idée de Nouvelle Alliance qui leur évite de dépendre de leurs maitres puisqu’ils dépendront des astres. Ont-ils de la sorte gagné au change? On peut en douter.  Astrologiquement, la Nouvelle Alliance dépend de la planéte Saturne, la planéte ajoutée aux six d’origine, en rapport avec les Six Jours de la Création (rappelés dans la Guerre des Six Jours) et donc le Shabbat est liée à la maison d’Israel et non à celle de Judah, c’est un temps où les esclaves n’ont pas à travailler comme l’indiquent l’un des Dix Commandements. C’est d’ailleurs ce qui s’est maintenu jusqu’à nos jours avec le jour de repos obligatoire pour protéger les travailleurs. Quant aux tenants de l’Ancienne Alliance -on pense à la notion d’Ancien Régime sous la Révolution- ils ne sont pas astreints  collectivement à subir le cycle de Saturne  et dépendent de la dernière des six planétes, à savoir Jupiter et son cycle de 12 ans mais bien évidemment il leur faut tenir compte du cycle saturnien pour gouverner  en connaissance de cause en sachant ce qui convient tant en phase équinoxiale qu’en phase solsticiale, comme il a été expliqué ailleurs. Dès lors que les gens de l’Ancienne Alliance – c’est à dire les Juifs- ne sont pas programmés pour obéir à Saturne, ils sont en mesure, éventuellement, d’intervenir quand les choses vont trop loin dans un sens ou dans l’autre, constituant ainsi un garde -fou. Dans le Talmud, il est d’ailleurs annoncé que certains Juifs ne relévent pas du « Mazal », ce qui désigne Saturne. Mais, pour des raisons que  nous avons précisé ailleurs, le nom d’Israel aura fini par désigner le peuple juif, occultant ainsi la division sociale pourtant encore bien nette du temps de Jésus quand il déclare qu’il est venu avant tout pour les « brebis perdues de la maison d’Israel » et sera surtout présent au Nord, en Galilée, donc dans le territoire anciennenent dévolu à la maison d’Israel. Les Chrétiens auront d’abord été les descendants de la dite maison et non pas des paiens. Il importe de préciser que les revirements stratégiques ne sont pas tant le fait du cours passé des événements que des exigences du calendrier avec son énchainement contrasté de périodes.  On est donc constamment dans un certain compte à rebours et sans l’astrologie, on en ignore le décompte. Il  y  a là une sorte de couperet, ce que l’on retrouve à la fin d’un mandat électoral ou d’une mise à la retraite, qui ne dépendent aucunement des enjeux du moment. C’est bien là tout l’intérêt de la prévision astrologique de nous fournir en temps utile les clefs d’une telle organisation du temps/

Nous ajouterons  que le Shabbat s’apparente -ou vice versa- aux Saturnales, d’autant que Shabbat renvoie à Shabtai, le terme hébraique pour Saturne dans le Sefer Yetsira (Livre de la Création/Formation)

 

 Wikipedia;

« Les Saturnales (en latin Saturnalia) sont, durant l’antiquité romaine, des fêtes se déroulant une semaine avant le solstice d’hiver (soit à partir du 17 au 23 décembre) qui célèbrent le dieu Saturne et sont accompagnées de grandes réjouissances populaires.(..) Durant cette période, les barrières sociales disparaissaient, on organisait des repas, on échangeait des cadeaux » 

Le  véritable esprit du Shabbat n’est pas du tout celui que l’on pratique actuellement. C’est justement le jour où les Juifs doivent être très actifs puisque leurs serviteurs sont de repos. Shvita, en hébreu, c’est la grève. C’est le jour « où la bonne est de sortie ». En ce sens, l’ »on peut dire en effet que c’est un temps où « les barrières sociales disparaissent ».

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs