• Accueil
  • > FEMMES
  • > Jacques Halbronn L’autre sexe comme catalyseur du passage de la puissance à l’acte

Jacques Halbronn L’autre sexe comme catalyseur du passage de la puissance à l’acte

Posté par nofim le 13 décembre 2021

Jacques  Halbronn  L’autre sexe comme catalyseur du passage de la puissance à l’acte

 

 

Nous voudrions ici  proposer un modéle concernant la relation des deux sexes qui offre à la fois une certaine qualité d’équité et de réalité. On partira  pour ce faire de la thématique classique de la puissance et de l’acte en vue d’une approche systémique. 

On  abordera dans un premier temps le role de l’homme dans le processus de procréation sur la base de 3 temps.  Premier temps, l’homme donne une impulsion, sert de catalyseur pour que la femme enclenche ce qui conduira au bout de 9 mois à l’accouchement d’un « nouveau né ». Mais, une fois l’enfant apparu,  l’homme devra veiller à l’épanouissement de l’enfant.  On a donc bien trois temps. De la même façon, l’on traitera du role de la femme dans le processus de création. Premier temps, la femme (la mère, la grand mère par exemple) encourage son fils à prendre conscience de ses aptitudes  créatrices, c’est à dire de son potentiel intérieur. Deuxieme temps, le fils trouve sa voie, se « réalise ». Troisiéme temps,  la femme – pas forcément la même – disons plutot  « une femme », favorise la diffusion  de l’oeuvre, quitte éventuellement à se l’approprier et en tout cas à l’exploiter. 

On notera dans les deux cas exposés que la phase n°2  risque d’être éclipsée par la phase n°3. Ce que nous proposerons, c’est donc une sorte de charte entre les hommes et les femmes, sachant que les femmes vont converger vers les hommes les plus prometteurs, ce qui signifie qu’un homme peut être en synergie avec plusieurs femmes. Bien plus, nous pensons que c’est cette convergence même des femmes sinon vers un homme en chair et en os mais vers son oeuvre qui est déterminante. De la même façon, une femme pourra avoir des enfants avec différents partenaires.  Nous estimons que notre modéle refléte assez bien la réalité telle qu’elle peut s’observer dans la longue durée.   En effet, tout un pan de nos recherches concerne la question de l’emprunt, de la traduction voire du plagiat, de la dette et il convient que chaque sexe reconnaisse ce dont il est redevable envers l’autre, sans chercher de nier son rôle en s’emparant  abusivement de sa contribution

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  13  12 21

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs