• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > Jacques Halbronn Astrologie 1989, un événement relevant de l’histoire de l’Autriche Hongrie et non de la Russie

Jacques Halbronn Astrologie 1989, un événement relevant de l’histoire de l’Autriche Hongrie et non de la Russie

Posté par nofim le 17 décembre 2021

Jacques Halbronn  Astrologie  1989, un événement relevant de l’histoire de l’Autriche Hongrie et non de la  Russie.

 

 

Comment  convient-il de situer les événements propres à l’année 1989 don André Barbault s’est  hâté, un peu vite, de les relier à sa thèse « russe » concernant la conjonction Saturne-Neptune.? On peut d’ailleurs se demander si Barbault a jamais faite le lien avec l’histoire de l’empire austro-hongrois.  Yves Lenoble  écrit à propos de 1989:

  »André Barbault persiste et signe en annonçant dès 1955 (34 ans à l’avance) dans Défense et Illustration de l’astrologie paru chez Grasset qu’à la prochaine conjonction Saturne-Neptune de 1989 « l’URSS sera à un tournant majeur ». Cette prévision s’avère une fois de plus exacte. La chute du mur de Berlin est une surprise pour tous. » Ce n’est en fait qu’en 1991  que l’URSS sera dissoute. Par ailleurs, comme nous l’avons indiqué ailleurs, Barbault avait abandonné  cette théorie entre 1967 et 1990 car il ne souhaitait pas aller vers un nouvel échec comme celui de sa prévision pour 1965 (cf La crise mondial de 1965, Ed. Albin Michel). Mais cette fois la prévision était juste jusqu’à un certain point mais Barbault avait retiré sa mise!   Le point que nous voulons aborder ici tient à l’absence de référence à l’Autriche Hongrie car ce qui se produisit en 1989 ne fait vraiment sens que dans cette perspective d’autant que le paralléle entre 1989 et 1919 est assez frappant, au prisme de l’astrologie EXOLS, à 70 ans d’intervalles, soit 10 cycles de Saturne, pour parler comme Pierre d’Ailly à propos des 30 cycles de Saturne entre 1489 et 1789 (cf Denis Labouré, Astrologie et Religion)/

Ce sont sept Etats Nations qui resurgiront en 1919-1920 (traités du Trianon  et de Saint Germain) des ruines de la » Double Monarchie » austro-hongroise, du fait de la défaite militaire des empires centraux (1918) ce qui est caractéristique d’une phase « solsticiale ». Et en 1989, ce sera grosso modo le même scénario auquel nous assisterons. Certes, l’URSS aura-t-elle contribué à reconstituer peu ou prou l’ancien empire austro-hongrois mais sans l’Autriche, après la Seconde Guerre Mondiale, au sein du Pacte de Varsovie avec notamment les épisodes de  Budapest -1956 et de Prague -1968. Mais il n’en reste pas moins que le précédent de 1989 est à rechercher 70 ans plus en amont et que cela ne concernait guère la Russie à ce moment là. Par ailleurs, à partir de 1989, l’on peut voir renaitre d’une certaine façon cet empire austro-hongrois lequel n’était pas sans préfigurer ce que sera à partir des années 50 la Communauté Européenne, laquelle d’ailleurs aura connu récemment le Brexit, lors d’une nouvelle phase solsticiale. il est donc abusif d’associer 1989 à l’URSS laquelle n’englobait pas les territoires en question, la dissolution de l’URSS en 1991 étant une autre affaire qui n’en est pas la conséquence mais qui reléve de la même solsticialité. Il est probable que le rapport entre la Russie et cette Europe centrale  n’ait été qu’une parenthèse.

Il ne faudrait, en effet, pas tout mélanger.  Que telle configuration ait des effets en divers endroits du globe ne signifie aucunement qu’il y ait interaction entre eux mais une même cause et ce notamment en phase de solsticialité. C’est moins vrai en phase d’équinoxialité qui favorise la contamination comme dans le cas des printemps arabes (2010-2011) L’approche astrologique est de remonter à la cause commune et non de trouver des interrelations entre  les divers effets, ce qui reléve d’une géopolitique  ordinaire et non astrologique. 

 

JHB   17 12 21

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs