• Accueil
  • > Bible
  • > Jacques Halbronn La mention d’Israel dans le Nouveau Testament

Jacques Halbronn La mention d’Israel dans le Nouveau Testament

Posté par nofim le 26 mai 2022

Jacques Halbronn   La mention d’Israel dans le Nouveau Testament 

 

A  un lecteur s’interrogeant sur la référence spécifique à la « maison d’Israel », il est répondu par un pasteur (sur Internet):!

  »Pourquoi est-ce que Jésus dit « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël » (Matthieu 15:24) ? Ce ne peut absolument pas être de la xénophobie, ni du nationalisme, bien sûr. Le projet est bien que toute personne de tout peuple, de toute génération soit au bénéfice de son action. »  On lui répond que Jésus était pressé par le temps mais que « comme de bien entendu », il était venu sans exclusive et sans préférence.  Nous nous portons en faux par rapport à une telle interprétation et d’abord, il nous faut préciser que la « maison d’Israel » ne désigne nullement les Juifs, comme la lecture des Livres des Prophétes (comme celui de Jérémie en son chapitre  XXXI) en témoigne sans ambiguité où l’on oppose maison d’Israel (Beyt Israel) et maison de Juda.(Beyt Yehouda)

 

כו הִנֵּה יָמִים בָּאִים, נְאֻם-יְהוָה; וְזָרַעְתִּי, אֶת-בֵּית יִשְׂרָאֵל וְאֶת-בֵּית יְהוּדָה, זֶרַע אָדָם, וְזֶרַע בְּהֵמָה.  26 Voici, des jours vont venir, dit le Seigneur, où je féconderai la maison d’Israël et la maison de Juda par une graine d’hommes et une graine d’animaux

 Passons à présent aux Actes des Apotres, second volet de la production de  Luc, le premier étant dénommé Evangile selon  Luc)

Actes 1:6 – Les apôtres sont donc réunis avec Jésus et ils lui demandent : « Seigneur, est-ce maintenant que tu vas rétablir le royaume d’Israël ? » Il importe de préciser que le royaume de Judée avait bel et bien été rétabli bien avant la venue de Jésus et le Temple de Jérusalem s’appelle Temple d’Hérode , « né à Ashkelon en 73 av. J.-C. et mort à Jéricho en av. J.-C.2 Il est roi de Judée, de 37 av. J.-C. à sa mort en av. J.-C.« (-Wikipedia) Il ne pouvait donc s’agit  du rétablissement du « royaume de Judée » mais bien de l’autre royaume, au Nord, celui dit d’Israel. Il faudrait donc lire la formule ‘ »INRI » en sa finale en I, comme désignant non pas les juifs mais les israélites, les deux populations portant un nom commençant par la même lettre, le Yod et l’on comprend mieux, dès lors, que Jésus ait insisté pour être venu  exclusivement, pour « la maison d’Israel », lui le Judéen, de la même façon que Moïse (cf Exode III) avait été envoyé -selon un texte antidaté) pour libérer les Israélites (  Bney Israel) car les Juifs ne sont pas mentionné dans le Livre de l’Exode, lequel prend modéle sur le personnage de Cyrus, le roi de Perse, lequel décréta le retour des Juifs vers leur patrie. (cf aussi Isaie ch XLV). On peut même rendre INRI  par Jésus de Nazareth, roi d’Israel, au sens du Royaume d’Israel, lequel n’est nullement assimilable à celui de Judée.

 

א כֹּה-אָמַר יְהוָה, לִמְשִׁיחוֹ לְכוֹרֶשׁ אֲשֶׁר-הֶחֱזַקְתִּי בִימִינוֹ לְרַד-לְפָנָיו גּוֹיִם, וּמָתְנֵי מְלָכִים, אֲפַתֵּחַ–לִפְתֹּחַ לְפָנָיו דְּלָתַיִם, וּשְׁעָרִים לֹא יִסָּגֵרוּ.  1 Ainsi parle l’Eternel à son Oint, à Cyrus je l’ai pris par la main pour mettre les nations à ses pieds et délier les ceintures des rois, pour ouvrir devant lui les battants et empêcher que les portes lui soient fermées :
ב אֲנִי לְפָנֶיךָ אֵלֵךְ, וַהֲדוּרִים אושר (אֲיַשֵּׁר); דַּלְתוֹת נְחוּשָׁה אֲשַׁבֵּר, וּבְרִיחֵי בַרְזֶל אֲגַדֵּעַ.  2  »Je marcherai devant toi, j’aplanirai les hauteurs, je briserai les portes d’airain et abattrai les verrous de fer.
ג וְנָתַתִּי לְךָ אוֹצְרוֹת חֹשֶׁךְ, וּמַטְמֻנֵי מִסְתָּרִים:  לְמַעַן תֵּדַע, כִּי-אֲנִי יְהוָה הַקּוֹרֵא בְשִׁמְךָ–אֱלֹהֵי יִשְׂרָאֵל.  3 Je te donnerai des trésors enfouis dans les ténèbres, des richesses cachées dans des lieux secrets, pour que tu saches que je suis l’Eternel, le Dieu d’Israël, qui t’appelle par ton nom.
ד לְמַעַן עַבְדִּי יַעֲקֹב, וְיִשְׂרָאֵל בְּחִירִי; וָאֶקְרָא לְךָ בִּשְׁמֶךָ, אֲכַנְּךָ וְלֹא יְדַעְתָּנִי.  4 C’est en faveur de mon serviteur Jacob, d’Israël mon élu, que je t’ai appelé par ton nom, que je t’ai décerné un titre, bien que tu ne me connusses pas.

 

 

 

 On voit que le Sauveur d’Israel est étranger à ce peuple et c’est donc un contre sens que de laisser entendra que Jésus s’adressait à son propre peuple. Nul n’est prophéte en son pays.. Dans Exode III; il est clair que Dieu ne dit pas « ton peuple » mais « mon peuple ».
 
Exode III Dieu à Moïse:

ט
 וְעַתָּה, הִנֵּה צַעֲקַת בְּנֵי-יִשְׂרָאֵל בָּאָה אֵלָי; וְגַם-רָאִיתִי, אֶת-הַלַּחַץ, אֲשֶׁר מִצְרַיִם, לֹחֲצִים אֹתָם. 
9 Oui, la plainte des enfants d’Israël est venue jusqu’à moi; oui, j’ai vu la tyrannie dont les Égyptiens les accablent.
י וְעַתָּה לְכָה, וְאֶשְׁלָחֲךָ אֶל-פַּרְעֹה; וְהוֹצֵא אֶת-עַמִּי בְנֵי-יִשְׂרָאֵל, מִמִּצְרָיִם.  10 Et maintenant va, je te délègue vers Pharaon; et fais que mon peuple, les enfants d’Israël, sortent de l’Égypte. »
 

 

 En conclusion, il est assez évident que Jésus entendait rétablir le Royaume, la « Maison » d’Israel et que son message, sa  Bonne Nouvelle, s’adressait à cette population opprimée et ostracisée par la maison de Judée.  C’est le premier verset du Livre de l’Exode qui induit en erreur en ce qu’il énumére les fils de Jacob,  ceux reliés à la maison de Juda comme ceux reliés à la maison d’Israel. En réalité, comme il ressort des causes du Schisme à la suite de la mort de Salomon, les « tribus » du Nord étaient un ensemble rapporté , intégré artificiellement, dans l’empire judéen tout comme ce sera le cas à l’époque moderne pour l’Algérie par rapport à la Métropole. Jésus nous apparait typiquement comme en analogie avec les  tenants de l’Algérie Française.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB 26 05 22

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs