• Accueil
  • > judaîsme
  • > Jacques Halbronn sur le chapitre IV de l’Evangile selon Jean  » : « Scio quia Messias venit qui dicitur Christus »

Jacques Halbronn sur le chapitre IV de l’Evangile selon Jean  » : « Scio quia Messias venit qui dicitur Christus »

Posté par nofim le 30 juin 2022

Jacques  Halbronn  sur le chapitre  IV  de l’Evangile selon Jean »Scio  quia Messias  venit qui dicitur  Christus » 

 

 

 

 La lecture du chapitre IV de l’Evangile de Jean nous montre  que Jésus le Judéen était venu pour les Galiléens car nul n’est prophéte en son pays, y est-il dit 

Vulgate  quia propheta in sua patria honorem non habet. On peut donc se demander ce que peut signifier le fait de relier Jésus à Nazareth en Galilée  car cela aura certainement contribué à brouiller les pistes. . Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm (cf Wikipedia), cette qualité de Roi des Juifs ne serait pas lié à sa messianité pas plus que le roi de Perses Cyrus n’est pas roi du fait de sa messianité (Esaie  Ch 45).  En fait, Jésus, en tant que roi des Juifs serait venu sauver les Galiléens tout comme Moise l’Egyption  libérer les  » Fils d’Israel » (Exode)

 

. Le chapitre IV  de Jean   concerne la rencontre de Jésus avec  une « samaritaine ». et celle-ci s’exprime au sujet d’un Messie qui sera appelé Christ (Oint, messie, Mashiah) Texte de la Vulgate:  « Scio  quia Messias  venit qui dicitur  Christus » (versets 24-25)

 

 

texte latin

sed venit hora et nunc est quando veri adoratores adorabunt Patrem in spiritu et veritate nam et Pater tales quaerit qui adorent eum
traduction  française
Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
Au  verset   47, il  est bien précisé  que « Jésus était venu de Judée en Galilée » Vulgate : « Iesus adveniret a Iudaea in Galilaeam » 

En conclusion,  en tout état de cause, Jésus était le Messie des Galiléens et non des Juifs et il n’avait donc pas être reconnu comme Messie par les Juifs. Ce chapitre montre qu’il existait une tradition messianique chez les Samaritains (issus du Royaume d’Israel) selon laquelle  un Messie se présenterait venu de Judée. En fait, d’aucuns auront inversé la situation et présenté un Jésus venant de Galilée pour s’adresser aux Juifs!
Annexe 

spiritus est Deus et eos qui adorant eum in spiritu et veritate oportet adorare
Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

dicit ei mulier scio quia Messias venit qui dicitur Christus cum ergo venerit ille nobis adnuntiabit omnia
La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir celui qu’on appelle Christ; quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses.
post duos autem dies exiit inde et abiit in Galilaeam
Après ces deux jours, Jésus partit de là, pour se rendre en Galilée;

ipse enim Iesus testimonium perhibuit quia propheta in sua patria honorem non habet
car il avait déclaré lui-même qu’un prophète n’est pas honoré dans sa propre patrie.
hic cum audisset quia Iesus adveniret a Iudaea in Galilaeam abiit ad eum et rogabat eum ut descenderet et sanaret filium eius incipiebat enim mori
Ayant appris que Jésus était venu de Judée en Galilée, il alla vers lui, et le pria de descendre et de guérir son fils, qui était près de mourir. 
JHB  30 06 22

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs