• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > jacques halbronn Interdisciplinarité. La question des emprunts; Le cas de l’astrologie. De Ptolémée à Jean Pierre Nicola

jacques halbronn Interdisciplinarité. La question des emprunts; Le cas de l’astrologie. De Ptolémée à Jean Pierre Nicola

Posté par nofim le 25 novembre 2022

 jacques halbronn   Interdisciplinarité.  La question des emprunts; Le cas de l’astrologie.  De Ptolémée à Jean Pierre Nicola

 

 

  Dans quelle mesure un domaine peut il s’enrichir des apports propres à un autre domaine?  Dans le champ astrologique, le cas de l’Ecole Conditionnaliste nous apparait significatif puisque celle-ci a introduit une terminologie particulière que l’on retrouve peu ou prou ailleurs comme Représentation, Existence, Transcendance, ce qui crée un lien avec certains courants de pensée allemands comme le phénoménologie et ce d’autant plus que les textes allemands utilisent un lexique d’origine française comme Existenz, Transcendenz.   Pour les tenants de cette Ecole à partir des années soixante du siècle dernier,  il s’agit d’un rapprochement permettant de fonder une astropsychologie autour de termes comme excitabilité que l’on retrouve d’ailleurs en allemand;.: Exzitabilität bezeichnet in der Medizin im Allgemeinen die Empfänglichkeit einer Struktur für eine Erregung, beispielsweise die Erregbarkeit von Strukturen des ZNS oder auch die Erregbarkeit des Herzens ».  On aura noté le double phénoméne de l’emprunt : l’allemand récupère des termes français mais leur confère une dimension  qui sera  importée  à son tour  en  français.   Au regard de l’ Histoire de l’Astrologie, nous avons signalé l’emprunt à la mythologie  comme cela se voit dans la Tétrabible de Ptolémée (IIe siècle) dans le cadre d’un chapitre associant signes zodiacaux et divinités. Mais déjà dans cet ouvrage  l’on observe que l’astronomie aura récupéré un tel dispositif pour nommer les planétes alors connues sans comprendre que le dispositif en question ne se prétait pas à un tel exercice. Cela pose le probléme du hors contexte.   Pour en revenir à l’époque contemporaine, l’emprunt  à la terminologie allemande n’est pas reconnu, avoué par les astrologue français concernés comme Patrice Guinard qui accorde à Jean Pierre Nicola la paternité des termes constitutifs du RET, laissant ainsi entendre que  ces expressions sont le fait de la recherche propre à cet auteur . Au vrai, il est très probable comme dans le xas du dispositif décrit plus  haut, des contre sens aient pu se glisser; ce qui n’est pas sans conséquence. Car dans le cas de Ptolémée, cela aura généré un polyplanétarismee chez les astrologues qui continue à sévir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  25 11 22

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs