• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > jacques halbronn La question juive et ses « solutions » au prisme de l’astrologie EXOLS

jacques halbronn La question juive et ses « solutions » au prisme de l’astrologie EXOLS

Posté par nofim le 18 mai 2024

jacques  halbronn  La question  juive et ses « solutions » au prisme de l’astrologie EXOLS 

 

  La  Recherche  Astrologique exige d’approfondir les concepts utilisés. Quand un pronostic ou diagnostic fait probléme, cela exige de repenser les définnitions que l’on s’est données ou que l’on aura adoptées dans un premier temps car la  réalité du terrain n’est pas  si aisée à décrypter et cela ne passe pas exclusivement par l’astrologie. Le probléme c’est que la plupart des chercheurs dans ce domaine sont assez limités dans leurs capacités  d’analyse extra-astrologique, ce que Jean  Pierre Nicola appelle « conditionnement ».

C’est ainsi que dans le cadre de notre Astrologie EXOLS, nous avons pu buter sur certains paradoxes psychosociologiques, liés à l’instrumentalisation, c’est à dire à l’utilisation de personnes ou de « choses » (comme les astres). La question de savoir si une phase est favorable ou défavorable à telle ou telle catégorie de population peut nous rendre perplexe. En effet, on peut vouloir mettre fin à une situation soit parce qu’elle a donné pleine satisfaction. On lui donne un certificat de qualification. Mais on peut aussi « licencier » quelqu’un pôur insuffisance! On parle de licence poétique. Idem pour le verbe « libérer » qui peut tout aussi bien signifier que l’on entend se décharger, se libérer  d’un poids tout aussi bien de reconnaitre le besoin d’indépendance d’autrui. Comment savoir?

Si l’on aborde la question  juive, l’on sait que le sionisme peut aussi bien  consacrer le droit des Juifs à disposer d’un Etat que la volonté de s’en débarrasser en les éloignant  Le fait de nommer un Juif à un poste important peut se révéler un cadeau empoisonné pour celui-ci. On pense à Simone Veil,  sur l’avortement, à Pierre Mendés France pour la décolonisation en Indochine et en Tunisie èet qui se sera « remercié » en 1956- voire à Léon Blum (1936), à Fabius -1983) ou à Gabriel Attal (2023) On les choisit pour leurs qualités mais aussi peut être parce que le moment venu, ils pourront servir de bouc émissaire, de repoussoir. . 

En ce qui concerne les événements actuels tant à Gaza qu’en France, l’on observe une nette montée de l’antisémitisme depuis le « pogrom » du 7 octobre 2023  jusqu’aux manifestations dans les campus des  Universités (affaire de Science  Po etc) Le massacre du 7 octobre est en lui même l’expression d’une nouvelle poussée d’antisémitisme, ce qui s’explique astrologiquement par le début d’une phase équinoxiale de 7 ans. Le rejet des juifs, tant en Israel qu’en diaspora apparait comme la « solution » à certaines crises tout comme en 1940 avec Pétain échangeant « ses » Juifs contre certains avantages accordés par l’occupant nazi., d’où ses lois antijuives! Car la phase équinoxiale se prete à une politique de tri . Séparer le bon  grain de l’ivraie; La Gauche est porteuse d’un message  exigeant certaines renonciations, certains sacrifice et l’on pense à celui d’Isaac dans la Genése, comme « gage » de fidélité de la part d’Abraham envers son dieu..

 

 

 

 

 

 

JHB  28  05 24

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs