jacques halbronn Psychosociologie. Le champ de conscience spatio-temporel;

Posté par nofim le 30 juin 2024

jacques  halbronn Psychosociologie. Le champ de conscience spatio-temporel.

 

Les cafés philo’ macdo »  que nous animons depuis 2017 auront mis en évidence  les différences dans le  champ de conscience des participants. Ces rencontres nocturnes  bi-hebdomadaires d’une durée de deux heures (Mercredi et Samedi, de 23h à 01h au MacDonald’s de la rue du Renard, près de l’Hôtel de Ville, Paris) ont notamment  vocation à amplifier le champ de conscience des participants tant dans le temps que dans l’espace.

Entendons par là qu’il doit exister une dynamique permettant  de décloisonner le champ de conscience (cf Gaston Berger) des personnes présentes. D’une part, parce qu’elles ne sont pas seules, et donc confrontées à la présence d’autrui, ce qui peut les conduire à relativiser leur propre perception, leurs certitudes. D’autre part, parce que nous offrons des indices permettant d’avancer dans la réflexion autour des thèmes successifs  offerts au débat.  Autrement dit,  le questionnement tend à évoluer tout au long de chaque séquence et les premières réactions risquent d’être assez vite dépassées et il faudra donc faire  preuve de patience et d’écoute de ce qui se dit et se distille au gré des minutes.

Le fait que ces rencontres soient filmées et mises en ligne est susceptible d’exercer un certain effet thérapeutique (dynamique de groupe).

Une des conclusions d’une telle expérience concerne l’absence du sexe féminin dans nos réunions, tout se passant comme si un tel exercice restait incompris ou mal venu. On a donc le sentiment  que le travail  sur le champ de conscience ne les attire point, ne leur convient guère et que les femmes sont attachées à une certaine forme de fixité spatio-temporelle qui leur est chère et leur convient. Et il est vrai que l’observation des réunions « entre femmes » est révélatrice d’un appétit de liberation de la parole (cf nos travaux sur les topiques sensorielles , l’ubris du « ça » de la parole) qui ne supporte pas la critique de la part d’autrui.

Or, selon nous, le propre même de l’idée de philosophie et de philosopher va impliquer une recherche, une quéte collective en vue d’accéder à une vérité à découvrir, à déceler, une maieutique, à savoir la prise de conscience d’une vérité intérieure insoupçonnée, donc d’un accouchement lié à un cogito apte à réviser ses « pensées, son champ sémantique forgé dès l’enfance et dont il convient de se sevrer..Chez les hommes, le « Surmoi » de l’ouie, de ce qui se dit, génére une forme de vigilance, d’éveil, qui rend accessible, demandeur  d’un surcroit de réflexion.

 

 

 

 

 

 

JHB 30 06 24

Publié dans psychosociologie | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Astrologie. Epistémologie. Chacun est confronté à une même problématique. A chacun ses solutions.

Posté par nofim le 29 juin 2024

jacques  halbronn Astrologie. Epistémologie.  Chacun est confronté à une même problématique. A chacun ses solutions.

 

 

A partir du moment où l’astrologie nous conduit à repenser notre passé et notre futur, cela introduit forcément un processus d’individuation tout à fait compatible avec une certaine synchronicité. Même question mais diversité de réponses.  Il est donc tout à fait possible de disposer d’un modéle unique, identique pour tous, au même moment, tout en sachant que nos passés diffèrent, chacun se retrouvant face à sa conscience. De la même façon que nous avons grosso modo les mêmes horaires pour se nourrir comme pour dormir mais chacun vivre cela à sa façon.

Nous avons insisté sur la nécessité de penser l’astrologie en termes de temporalité plutôt que de spatialité, à propos des aspects. Ce qui nous distingue, c’est notre vécu existentiel aléatoire, notre histoire personnelle  (cf nos travaux sur les  » topiques sensorielles »). L’astrologie EXOLS  peut nous fixer avec précision des échéances – solsticiale/équinoxial mais elle ne peut répondre à notre place, proposer des solutions, si ce n’est par le biais de conseils donnés par quelque  praticien, confesseur, confident. mais c’est toujours au niveau du temps imparti, du compte à rebours  qu’elle aura le dernier mot

C’est dire que les choses étant ainsi posées, on comprend à quel point le thème natal  ne fait guère plus sens puisque l’on aura établi un distinguo entre le structurel  et le conjoncturel.  Il reste que toutes les réponses à un moment donné se ressembleront d’une façon ou d’une autre puisqu’elles (sur)réagiront à un seul et même questionnement.

Cela dit, pour nous l’astrologie est d’abord la science du leadership et non celle du vulgum pecus. Cela signifie que ce sont les chefs qui seront toujours aux premières loges et ce sont eux qui entraineront  la masse dans leur sillage.

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB 29 06 24

Publié dans ASTROLOGIE, epistémologie | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Astrologie EXOLS et Sionisme. La phase équinoxiale et la résurgence des espérances. 1896- 1897

Posté par nofim le 29 juin 2024

jacques  halbronn  Astrologie et Sionisme. La phase équinoxiale  et la résurgence des espérances. 1896- 1897 

 

En 2002, nous avons publié (Ed Ramkat  Prophética Judaica Beith) l’ Etat Juif,(1896-97) de Théodor Herzl dans sa traduction française  première. Selon notre astrologie EXOLS,  Saturne étant en Scorpion, on était en phase  équinoxiale, laquelle est caractérisée par la nostalgie, le retour du refoulé, les fantasmes de reconquete d’une Terre perdue, abandonnée. A contrario, en phase solsticiale, on trouve la force de renoncer à certaines « fantômes ». En 1940-42 avec Saturne en taureau, Hitler  va se (re)trouver en phase équinoxiale – comme tout un chacun au même  moment certes mais chacun avec son propre  passé, ce qui le remet en phase avec ce qu’il écrivait dans son « Mein Kampf’ dans les années 24-25  avec Saturne en Scorpion. Il lui faut trouver une « solution » à ses obsessions  et ce sera l’holocauste (Shoah) Rappelons que l’axe taureau-scorpion  annonce des phases équinoxiales, d’anamnèse.  Actuellement, on est en phase solsticiale, aux antipodes des phases équinoxiales.

Un telle phase tend à encourager d’assumer un certain délestage comme en 1962 (Algérie De Gaulle) ou en 1989 (Pays satellites Gorbatchev).  Pour les Juifs  de la diaspora, est en train de  se poses un probléme, un dilemme  au sujet de leur rapport à Israel.  Saturne en Verseau est au carré de l’axe taureau-scorpion signalé plus haut. Dans 3 ans, on va repasser en phase équinoxiale.  On peut penser que la situation  vaut également pour les rapports avec l’Ukraine, sous les mêmes auspices.  Précisons que la question se pose à tous les niveaux, aussi bien du côté du gouvernement israélien que de celui du gouvernement ukrainien  et  cela vaut pour  leurs supporters.

 

 

 

 

 

 

 

JHB  29 06 24

Publié dans ASTROLOGIE, Juifs, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn La recherche astrologique dépend du niveau de culture du chercheur.

Posté par nofim le 29 juin 2024

jacques  halbronn   La recherche  astrologique dépend du niveau de culture du chercheur.
Il semble bien que le chercheur en astrologie dépende largement de son bagage non pas tant en Astronomie qu’en Histoire, en Sociologie. Nous venons de recevoir un mail de l’Australien? Geoffrey Dean (de Perth) que nous reproduisons tel quel puisqu’il est  rédigé en français, à la suite d’un mémoire en Astrologie Mondiale dont il avait pris connaissance (Manifeste pour une astrologie « mutante »)
« Helas, en Australie nous nous interessons peu a l’Europe et ne
suivons pas son sort.  Nous ne sommes donc pas equipes pour
suivre correctement votre travaux.  Mais merci pour cela quand
meme ».  
De la part d’un auteur qui prétend faire le bilan de la recherche astrologique (de Recent Advances  à  Understanding Astrology),  un tel aveu peut tout de même un peu surprendre car c’est faire une croix sur l’astrologie Mondiale et se priver, en tout cas,de tout un vivier de données! Mais une telle observation ne vaut-elle pas pour les astrologues européens dès lors que leur bagage chronologique est défectueux?
Au niveau  chronologique, le probléme se pose à deux niveaux: avoir une connaissance aussi compléte que possible des dates événementielles d’une part et de l’autre, avoir en tête les positions planétaires. D’aucuns diront qu’il suffit de consulter les documents appropriés au cas par cas, au coup par coup. Mais notre cerveau a besoin d’une matière première préalable pour fonctionner, oeuvrer, ce qui implique une certaine aptitude au « calcul mental », c’est à dire « dans sa tête ».
En  vérité, bien des chercheurs se découragent face à la quantité de données à maitriser, sur ces différents plans : toutes ces planétes  en perpétuel mouvement aux combinaisons innombrables, tous ces événements qui se croisent et se succédent comme dans un mouvement brownien, en une sorte de kaléidoscope!
L’astrologue habitué à la consultation individuelle ne prendra pas forcément conscience du probléme dans la mesure où il pourra compter sur  son patient qui lui fournira tous les renseignements voulus sur le plan biographique, permettant ainsi toutes sortes de recoupements. Par ailleurs, le thème natal comme base de travail le dispensera d’aller même étudier les transits et les éphémérides et l’on se contentera alors, en suivant l’exemple d’un Roger Héquet (ACB), des « directions » et autres « progressions, dérivées du dit thème de naissance.  CQFD
JHB 29 06 24

Publié dans ASTROLOGIE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Astrologie. Les aspects servent pour le pronostic, non pour le diagnostic.

Posté par nofim le 29 juin 2024

Jacques  halbronn  Astrologie .  Les aspects servent pour le pronostic, non pour le diagnostic.

 

   Quel est le « bon » mode d’emploi du dispositif des aspects en astrologie? Selon nous, les aspects ne font sens que sur le plan prévisionnel en ce qu’ils marquent notamment le passage de l’axe équinoxial à l’axe solsticial – et inversement. Or, ces deux axes sont en « carré » : le 0° balier est à 90° du 0° cancer et ainsi de suite. Quand un astre est au carré de sa situation précédente, cela doit présager d’un renversement, d’un « tournant », avec des effets inverses Autrement dit, il ne fait pas sens de se servir des aspects dans l’interprétation d’une carte du ciel statique alors que les aspects font pleinement sens pour les progressions/directions. En fait, ce qui nous semble le plus intéressant, c’est les aspects qu’une planéte forme successivement avec elle-même et non avec un autre astre. La notion de cycle planétaire (ex Saturne-Neptune) développée par André Barbault, entre autres, qui implique la connexion entre deux astres est un contre sens. Cela dit, les aspects entre deux planétes  au niveau cyclique font bien plus sens que les aspects entre deux planétes au sein d’un thème astral.

Un autre point que nous voudrions soulever concerne la place des aspects dans le dispositif des maîtrises planétaires.  On note que les domiciles de Jupiter (0° Sagittaire, 0° Poissons) sont en carré comme ceux de Mercure.(O° Gémeaux-0°vierge) C’est dire le décalage entre la structure des domiciles  et la théorie des aspects en usage sauf à admettre une dimension cyclique. Dans ce cas, on peut tout  fait admettre que chaque planéte passe  successivement par des phases de  nature différente. C’est dire qu’introduire une dimension cyclique permet de dépasser les contradictions, Jupiter pouvant passer d’une phase A  à une phase B et inversement.

 

 

 

 

 

JHB 29 06 24

Publié dans ASTROLOGIE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Anthropocosmologie et théologie. Le jour et la nuit, le blanc et le noir/

Posté par nofim le 29 juin 2024

jacques  halbronn   Anthropocosmologie  et théologie.  Le jour et la nuit, le blanc et le noir

 

Dans l’optique d’un ‘dessein intelligent », dans l’idée que notre petit monde relie le haut et le bas  il nous semble que s’il existe une humanité « blanche » et une autre « noir », cela doit faire sens. Or, cela doit nous connecter avec le jour (blanc) et la nuit (noire),avec la lumière et les ténébres.

 

 Genése Chapitre premier

 

 וַיַּרְא אֱלֹהִים אֶת-הָאוֹר, כִּי-טוֹב; וַיַּבְדֵּל אֱלֹהִים, בֵּין הָאוֹר וּבֵין הַחֹשֶׁךְ.  4 Dieu considéra que la lumière était bonne, et il établit une distinction entre la lumière et les ténèbres.
ה וַיִּקְרָא אֱלֹהִים לָאוֹר יוֹם, וְלַחֹשֶׁךְ קָרָא לָיְלָה; וַיְהִי-עֶרֶב וַיְהִי-בֹקֶר, יוֹם אֶחָד.  {פ} 5 Dieu appela la lumière jour (Yom), et les ténèbres, il les appela Nuit (Layla). Il fut soir, il fut matin, un jour.

 

 

Or, l’on observe que les personnes de couleur noire, noires de couleur, sont mal repérables quand la nuit tombe alors que celles blanches de couleur, seraient bien plus visibles dans l’obscurité.?

Sur le web

« La mélanine est un pigment naturel qui entre en jeu dans la couleur de notre peau, nos poils, nos cheveux et nos yeux » 

 

Que penser dès lors de l’importance accordée au niveau religieux – chez les Juifs en particulier -  à la tombée du jour?

 

 Sur le web

 

« L’heure de lecture du Chéma du soir est définie dans la Torah par le terme Be-chokhbekha (« à ton coucher ») – c’est-à-dire durant la période où les gens sont couchés dans leurs lits. Cette période commence à la tombée de la nuit. Les sages nous ont donné un signe, à cet égard : l’apparition de trois étoiles moyennes. En effet, celles des étoiles qui nous paraissent grandes, telles que Vénus, Mars et Jupiter, sont également visibles de jour ou au crépuscule. En revanche, lorsqu’apparaissent les trois étoiles qui suivent les grandes – celles qui nous semblent moyennes – c’est le signe que la nuit commence (Hazmanim Bahalakha, chap. 49-50). Ce moment s’appelle tset hakokhavim (« la sortie des étoiles »). Pour que l’on ne risque pas de se tromper, et de prendre de grandes étoiles pour des moyennes, les Richonim ont donné pour instruction d’attendre d’apercevoir trois petites étoiles (élèves de Rabbénou Yona, Choul’han ‘Aroukh 235, 1). ».

Pourquoi se référer ainsi à l’émergence de la nuit en célébrant l’apparition, en quelque sorte, d’ étoiles? Cela nous inspîre les réflexions suivantes, à savoir que l’Humanité ‘adamique » investit la nuit alors que l’humanité pré-adamique  se manifeste le jour. Il y a là quelque forme de cloisonnement que l’on ne saurait ignorer, comme une sorte de séparation, de partition. Cela nous fait penser au mythe du vampire. qui ne supporte pas la lumière du jour.(cf Le Bal des Vampires, film de Roman Polanski)

On  avancera que la nuit exige une technologie particulière d’éclairage dont le jour est dispensé,  le jour  pourrait correspondre à une humanité primitive alors que la nouvelle humanité aurait accés au royaume de la nuit. Il n’est pas ici question d’une époque révolue puisque le probléme se pose tout à fait de nos jours, du fait même de la présence massive des « Blacks » et le constat de leur relative invisibilité quand la nuit tombe. Toujours est-il que les Juifs, du moins ceux  que  nous associons à Adam, célébrent leur culte en mode nocturne,à commencer par le Shabbat, même si cela n’est pas précisé dans le « commandement »  concerné, ce qui nous semble bien être une grave lacune compensée par la tradition orale..

Sur le web

«  D’après le Talmud, cette règle trouverait son origine dans le récit de la Création, où chaque jour se termine par la mention « il y eut un soir, il y eut un matin » (Genèse 1, 5), dans cet ordre. Par conséquent, dans notre calendrier, le shabbat commence un peu avant le coucher du soleil le vendredi soir. »

On est tout de même légitimé à s’interroger sur l’attente bienvenue de la nuit pour commencer le Shabbat, le vendredi soir étant désigné comme veille (erev qui signifie aussi soir) du Shabbat. Sachant que le syncrétisme biblique fait cohabiter des valeurs et des critères contradictoires, est ce que le choix de la tombée du jour ne serait pas plutôt le fait d’une intervention « israélite ». Rappelons que le Livre de la Génése oppose la lumière (Or) aux ténébres (Hoshekh)

 

Genése I

ב וְהָאָרֶץ, הָיְתָה תֹהוּ וָבֹהוּ, וְחֹשֶׁךְ, עַל-פְּנֵי תְהוֹם; וְרוּחַ אֱלֹהִים, מְרַחֶפֶת עַל-פְּנֵי הַמָּיִם.  2 Or la terre n’était que solitude et chaos; des ténèbres couvraient la face de l’abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux.
ג וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים, יְהִי אוֹר; וַיְהִי-אוֹר.  3 Dieu dit: « Que la lumière soit! » Et la lumière fut.

 

 

 

/ JHB 29 06 24

Publié dans anthropocosmologiz, théologie | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Astrologie. Les solutions équinoxiales versus solsticiales De l’armistice de 1940 à la crise de Berlin de 1961

Posté par nofim le 26 juin 2024

jacques  halbronn  Astrologie.  Le traité économique  de Rome  et l’échec de la Communauté Européenne, en phase équinoxiale (1954-1957)  Les demi-mesures équinoxiales

 

‘L’Union Européenne ne naquit pas sous les meilleurs auspices. . En 1951-52, Saturne atteint la moitié du signe de la Balance- début de phase équinoxiale, position qui se reproduira en 1968,  14  ans plus tard. avec Saturne au milieu du signe du Bélier

C’est dire qu’une phase équinoxiale est marquée par la tentation de ne rien lâcher ou en tout cas de faire barrage, de résister..  Il faut placer le rejet d’une CED (Communauté Europénne de Défense) dans un contexte équinoxial, avec le réfus français de renoncer à son indépendance en la matière.

 Sur le web

« Durant l’été 1954, la France voit resurgir aux premières loges de l’actualité l’épineux dossier de la Communauté européenne de défense (CED). Ce projet, conçu en 1950 par René Pleven et soutenu par les Alliés, prévoit la constitution d’une armée européenne intégrant des soldats allemands sous un commandement supranational. Gelé depuis la ratification du traité, en mai 1952, la CED ne cesse d’empoisonner la vie politique. Ceci de façon d’autant plus déstabilisante que les attaches des cédistes (MRP et la plupart des SFIO) et des anticédistes (gaullistes et communistes pour l’essentiel) transgressent le clivage traditionnel entre gauche et droite.

Finalement, le 30 août 1954, le gouvernement Mendès France n’ayant pu obtenir auprès des Alliés (Conférence de Bruxelles) des amendements permettant de modifier le projet, celui-ci avorte au moment du rejet par l’Assemblée d’une question préalable (319 voix contre 264). Ce rejet, fondé sur le refus d’une perte de souveraineté militaire et politique de la France, met fin à l’une des plus violentes crises politiques de la IVe République. »

Saturne trône alors  en scorpion.  Mais, le Traité de Rome de 1957 s’inscrit dans cette même période/, ce qui conduit à en relativiser l’impact en se focalisant sur les questions économques plutôt que politiques. »

Sur le web

  »Prenant pour base le traité CECA de 1951, le traité de Rome élargit le champ de la coopération supranationale et relance ainsi la construction européenne, ralentie par l’échec, en 1954, du projet politique de Communauté européenne de défense (CED). Le domaine économique, moins sujet aux résistances nationales, apparaît comme un champ consensuel de coopération. » 

On notera que la tonalité des demi mesures équinoxiales- des compromis- conduisit à la partition de la France,  d’où le régime de Vichy – avec une zone de démarcation en 1940.

 » Signée à Rethondes le 22 juin 1940, l’armistice franco-allemand prévoit le découpage de la France en plusieurs zones séparées par une ligne de démarcation ». On parle alors de « zone non occupée ».

En 1954, 14 ans plus tard, le Viet Nam sera partagé également en deux, lors de la Conférence de Genéve

Sur le web

 » La partition du Viêt Nam est effectuée en 1954 après la guerre d’Indochine et les accords de Genève, divisant le Viêt Nam en deux États souverains » 

 En 1967, à 13 ans d’intervalle, la Guerre des Six Jours  se déroulera également en phase équinoxiale avec des solutions boiteuses. au regard des « territoires occupés ».

Il  faut mettre en contre point les phase solsticiales intercalées comme en 1962 pour les Accords d’Evian qui ne débouchent en revanche sur aucune partition de l’Algérie.

 sur  le web

  »La partition de l’Algérie était proposée dans des plans de partage de l’Algérie française en plusieurs territoires. Faites à partir de 1957 dans la classe politique française, ces propositions avaient pour but de mettre fin à la guerre d’Algérie en préservant la souveraineté française sur une partie de l’Algérie. Ces plans furent écartés, l’ensemble de l’Algérie obtenant son indépendance le 5 juillet 1962 à la suite des accords d’Évian. » 

Nous dirons qu’en phase solsticiale, c’est celui qui posséde qui va devoir lâcher du lest et non celui qui  est demandeur et qui n’a rien à céder. En phase équinoxiale,  ce sont les deux parties  qui devront se mettre d’accord en vue d’un certain compromis. C’esr la  France qui aura préféré tourner la page et ne plus avoir affaire avec la partie adverse alors qu’en phase équinoxiale, on recherchera une solution jugée raisonnable, équitable, pour les deux parties. En 1962, la France de De Gaulle paiera le prix fort pour se délester du boulet algérien, sur le dos des « pieds noirs » forcés à l’exil, au « rapatriement »..

 

Quid de la situation au même moment avec la crise  de Cuba? Les USA  pour  neutraliser cette « épine » qu’est Cuba, leur voisine, accepteront de sacrifier leur dispositif  en Turquie? Saturne est en vierge, en phase équinoxiale comme en 1948. On rappellera qu’à 14 ans de distance,  la Grande Bretagne avait  renoncé à son mandat  pesant sur la Palestine (déclaration Balfour 1917)  tout comme la France à ses départements algériens n 1962.. En 1947, l’idée d’une Fédération sera abandonnée au profit d’une partition, solution plus radicale: en phase solsticiale, on préferera les solutions bien tranchées plutôt que la cohabitation équinoxiale. En 1961, la solution  consistera en la construction d’un mur mettant fin à la circulation entre les zones d’occupation.

Sur le web:

 » L’Unscop propose deux
solutions. La première serait une fédération avec un État
arabe et un État juif ; l’idée était donc qu’il faut, malgré
l’opposition des deux communautés, maintenir l’unité
du pays par un État fédéral. L’autre solution – qui est la
thèse dominante – est un partage avec un État arabe et
un État juif et une union économique pour conserver une
unité minimale, indispensable sur un si petit territoire. »

 

 

La phase solsticiale  de 1962, 15 ans après 1947:

Sur le web

« La crise des missiles de Cuba se termine pacifiquement le 28 octobre 1962 avec le retrait des missiles nucléaires soviétiques de Cuba et de ceux américains en Turquie »

 

 

JHB 26 06 24

Publié dans ASTROLOGIE | Pas de Commentaire »

Gabriel, alias Joel Dronsart (décédé) l’auteur du Traité de l’Heure dans le Monde et des Grandes Ephémérides.

Posté par nofim le 26 juin 2024

Gabriel,  alias  Joel Dronsart (décédé) l'auteur du  Traité de l'Heure dans le Monde et des Grandes Ephémérides. dans ASTROLOGIE Gabriel_auteur

GABRIEL

De formation scientifique et passionné d’astronomie, Gabriel est également un chercheur en astrologie, auteur de plusieurs livres dans ce domaine.

On se souvient en particulier de son « Traité de l’Heure dans le monde » aujourd’hui épuisé. Plus récemment, il a écrit « la Sphère d’Or », un ouvrage renouvelant entièrement la question des Degrés symboliques du zodiaque.

Publications

1 à 4 (sur 4 produits)
Trier par :titre (a-z)titre (z-a)prix (croissant)prix (décroissant)Parution (plus récent en 1er)Parution (moins récent en 1er)les plus populaires en 1er
La Sphère d'or ou les degrés du zodiaque révélés

La Sphère d’or ou les degrés du zodiaque révélés

Auteur: GABRIEL

Les degrés symboliques du Zodiaque sont méconnus et inexpliqués. Chaque degré du Zodiaque contient en effet un Oracle qui permet de préciser l’étude du thème astrologique.36,51€

LES GRANDES ÉPHÉMÉRIDES Tome 1 : 1500-1699

LES GRANDES ÉPHÉMÉRIDES Tome 1 : 1500-1699

Auteur: GABRIEL

La position des planètes entre 1500 et 1699.23,23€

LES GRANDES ÉPHEMÉRIDES Tome 2 : 1700-1899

LES GRANDES ÉPHEMÉRIDES Tome 2 : 1700-1899

Auteur: GABRIEL

La position des planètes et du soleil entre 1700 et 1899.23,23€

La Géométrie des maisons astrologiques

La Géométrie des maisons astrologiques

Auteur: GABRIEL

En astrologie, la théorie des maisons est fondamentale. La théorie de domification demeure inachevée. Ce Livre propose de résoudre cette énigme.15,22€

 

Publié dans ASTROLOGIE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Manifeste pour une astrologie mutante.

Posté par nofim le 25 juin 2024

Manifeste pour une astrologie mutante.

 

 

   Comme en 1976  et 1994, nous invitons la communauté astrologique à faire sa mue. Le temps  s’y prete comme on le verra/  Depuis  un demi -siècle, nous  invitons cette communauté à  évacuer une partie de sa  surcharge.

 

Epistémologie.  Le bon modéle cyclique EXOLS : pour une  astrologie des signes cardinaux.     

 

Une « recherche  astrologique » digne de ce nom se doit d’être en mesure de déterminer  de façon fiable le passage d’une phase à une autre. Cela implique un principe de séquentialité. Entendre par là  une succession d’événements, d’opportunités de même tonalité, de même profil,  au cours d’une certaine durée de plusieurs années. Mais cela signifie aussi que chaque phase doit se distinguer nettement, de façon contrastée, de celle qui la précéde et de celle qui la suit mais aussi que chaque phase revient  après avoir laissé libre cours à la phase avec laquelle elle est en alternance sur un mode binaire. C’est ainsi que nous répondons à l’objection de Popper  sur l’infalsifiabilité, l’irréfutabilité, du discours astrologique.  Dès lors, toute astrologie qui ne présenterait pas des phases récurrentes et comparables et qui n’intégrerait pas des séries du même ordre, ne serait pas sur la bonne voie.

Le bon modéle au regard, au prisme de la recherche astrologique,  ne saurait reposer sur un seul cas, une seule occurrence. Or, la plupart des astrologues sont piégés par la profusion de données, de paramétres dont ils disposent. Le rôle d’une phase équinoxiale est précisément d’évacuer ce qu’on a en trop et qui nous embarrasse et rares sont ceux qui sont capables d’opérer un tel tri, ils veulent absolument tout garder, conserver..  En dépit de tous nos efforts, entre 1976 -Saturne  en  Lion )et 1994 (Saturne en Verseau), entre Clefs pour l’Astrologie où nous recommandions d’évacuer le thème natal  et  L’Astrologie selon Saturne, où nous preconisions le recours à une seule planéte, le milieu astrologique reste collé  au systéme solaire pris dans son ensemble, à commencer par l’Astrologie Conditionaliste qui a théorisé l’usage d’au moins 10 astres (Lune comprise) A  contrario, la phase équinoxiale pousse à tout accepter, à tout prendre, sans distinction en une sorte d’ubris insatiable. et gourmande.

Or, la déontologie de l’astrologie  passe précisément par le respect de la solsticialité, c’est à dire du choix. En effet, le temps solsticial  s’oppose au temps équinoxial, en ce qu’il ne reste pas dans le statu quo avec l’égalité du jour et de la nuit mais opéré des choix dans un sens ou dans un autre. Mais comme on dit les cordonniers sont les plus mal chaussés!

Nous avons mis du temps, il est vrai, avant de comprendre quel était le bon mode d’emploi. Certes, le terme « EXOLS » que nous avons introduit, il  y  a déjà quelque temps, visait-il  les équinoxes (EX) et les solstices (XOLS)  mais les signes cardinaux gardaient encore leur secret. Il est vrai que leur nom indique qu’il s’agit de repéres charnières, ce qui signifie qu’ils sont « doubles », terme à tort employé pour désigner les signes de fin de saison (gémeaux, vierge, sagittaire, poissons) En fait, les signes cardinaux  sont les vrais signes méritant le nom de « mutables ».. Ce qui signiifie que ces 4 signes font la transition, le sas entre deux saisons, en se divisant, en quelque sorte, en deux, ce qui peut déconcerter, d’où la nécessité de les diviser en deux parties à l’image d’un ouroboros., la queue (début)et la tête.(fin du signe)

 sur le web

 (« Mythologie) Représentation d’un serpent ou d’un dragon qui se mord la queue que l’on retrouve dans de multiples cultures. (Sens figuré) Quelque chose qui revient sur lui-même, dont le développement amène à un retour à la situation initiale »:

; Il est très frustrant de ne pas disposer du bon modéle et  cela conduit à recourir à des expédients de toutes sortes pour ne pas perdre la face, en faisant intervenir tel ou tel aspect par exemple qui viendra sauver la mise. Il nous faut en vérité renoncer à de telles solutions, quitte à repenser  le modéle utilisé, tant sur le plan du calcul que de l’interprétation. Car un bon modéle dont les composantes ne sont pas correctement définies ne pourra que décevoir.

Disons le, clairement, sans fausse modestie, notre modéle  EXOLS sur les bases que nous avons redéfinies récemment apporte bien des satisfactions car on se rend compte qu’on peut lui faire confiance, en dépit de sa simplicité d’emploi, ce qui en fait un outil attractif n’exigeant point de longue formation ni de talent particulier  pour l’actionner. 

SE pose ainsi un probléme déontologique : que dire d’un praticien recourant  à un outil peu  fiable? Certes, moins l’outil sera fiable, plus le praticien pourra se mettre en valeur et plus l’outil est sur, moins on aura besoin de passer par lui…..

 

Nous avons finalement établi, une fois pour toutes où passe la frontière entre deux phases saturniennes de 7 ans. Cela correspond au dieu JANUS.

 

 

Sur le web

« Dans la mythologie romaine, Janus est un dieu à une tête mais deux visages opposés, gardien des passages et des divinité du changement, de la transition, auquel le mois de janvier est consacré. »

Ce point de passage se situe à 15° de chaque signe dit « cardinal » (bélier, cancer, balance, capricorne). C’est alors que le basculement se produira, de 7 ans en 7 ans, dans un sens ou dans l’autre. C’est 15° avant le passage de Saturne en signe fixe. Quant au passage de Saturne en signe mutable, cela correspond au coeur de la phase  à 45° du passage à 15° du signe cardinal, dans les deux sens en amont comme en aval/ 0°  Sagittaire , par exemple,  est à  45° de 15° capricorne  et à 45° de 15° balance. et ainsi de suite.

Quelques étymologies

 

CARDINAL

Étymologie. (adjectif) (1279) Du sens figuré du latin cardinalis (« autour duquel tout tourne, polaire »), dérivé de cardo (« pivot », « gond »). Ce sens appliqué aux nombres autour desquels tout tourne est présent dès le VI e siècle (cardinales numeri).

 

 

 

Période charnière »

 

  Signification  
 

 

Moment décisif ; moment important qui marque une jonction entre deux périodes.

 

 

 

  Origine  
 

 

L’origine de cette expression remonte au début du XXe siècle. Utilisée dans le langage courant pour désigner une période décisive, elle a conservé sa signification d’origine.

 

 On donnera comme exemple, la fin de 1989  et le passage de Saturne à 15° Capricorne  et  la fin de 2010 à  15° balance

Astrologie.  Le traité économique  de Rome  et l’échec de la Communauté Européenne, en phase équinoxiale (1954-1957)  Les demi-mesures.

 

‘L’Union Européenne ne naquit pas sous les meilleurs auspices. . En 1951-52, Saturne atteint la moitié du signe de la Balance- début de phase équinoxiale, position qui se reproduira en 1968,  14  ans plus tard. avec Saturne au milieu du signe du Bélier

C’est dire qu’une phase équinoxiale est marquée par la tentation de ne rien lâcher ou en tout cas de faire barrage, de résister..  Il faut placer le rejet d’une CED (Communauté Europénne de Défense) dans un contexte équinoxial, avec le réfus français de renoncer à son indépendance en la matière.

 Sur le web

« Durant l’été 1954, la France voit resurgir aux premières loges de l’actualité l’épineux dossier de la Communauté européenne de défense (CED). Ce projet, conçu en 1950 par René Pleven et soutenu par les Alliés, prévoit la constitution d’une armée européenne intégrant des soldats allemands sous un commandement supranational. Gelé depuis la ratification du traité, en mai 1952, la CED ne cesse d’empoisonner la vie politique. Ceci de façon d’autant plus déstabilisante que les attaches des cédistes (MRP et la plupart des SFIO) et des anticédistes (gaullistes et communistes pour l’essentiel) transgressent le clivage traditionnel entre gauche et droite.

Finalement, le 30 août 1954, le gouvernement Mendès France n’ayant pu obtenir auprès des Alliés (Conférence de Bruxelles) des amendements permettant de modifier le projet, celui-ci avorte au moment du rejet par l’Assemblée d’une question préalable (319 voix contre 264). Ce rejet, fondé sur le refus d’une perte de souveraineté militaire et politique de la France, met fin à l’une des plus violentes crises politiques de la IVe République. »

Saturne trône alors  en scorpion.  Mais, le Traité de Rome de 1957 s’inscrit dans cette même période/, ce qui conduit à en relativiser l’impact en se focalisant sur les questions économques plutôt que politiques. »

Sur le web

  »Prenant pour base le traité CECA de 1951, le traité de Rome élargit le champ de la coopération supranationale et relance ainsi la construction européenne, ralentie par l’échec, en 1954, du projet politique de Communauté européenne de défense (CED). Le domaine économique, moins sujet aux résistances nationales, apparaît comme un champ consensuel de coopération. » 

On notera que la tonalité des demi mesures équinoxiales- des compromis- conduisit à la partition de la France,  d’où le régime de Vichy – avec une zone de démarcation en 1940.

 » Signée à Rethondes le 22 juin 1940, l’armistice franco-allemand prévoit le découpage de la France en plusieurs zones séparées par une ligne de démarcation ». On parle alors de « zone non occupée ».

En 1954, 14 ans plus tard, le Viet Nam sera partagé également en deux, lors de la Conférence de Genéve

Sur le web

 » La partition du Viêt Nam est effectuée en 1954 après la guerre d’Indochine et les accords de Genève, divisant le Viêt Nam en deux États souverains » 

 En 1967, à 13 ans d’intervalle, la Guerre des Six Jours  se déroulera également en phase équinoxiale avec des solutions boiteuses. au regard des « territoires occupés ».

Il  faut mettre en contre point les phase solsticiales intercalées comme en 1962 pour les Accords d’Evian qui ne débouchent en revanche sur aucune partition de l’Algérie.

 sur  le web

  »La partition de l’Algérie était proposée dans des plans de partage de l’Algérie française en plusieurs territoires. Faites à partir de 1957 dans la classe politique française, ces propositions avaient pour but de mettre fin à la guerre d’Algérie en préservant la souveraineté française sur une partie de l’Algérie. Ces plans furent écartés, l’ensemble de l’Algérie obtenant son indépendance le 5 juillet 1962 à la suite des accords d’Évian. »

 

Quid de la situation au même moment à Berlin et à Cuba en 1961-62? Etait-on alors parvenu à quelque forme de compromis, alors que Saturne était passé en phase solsticiale? En 1961, c’est la construction du Mur de Berlin qui met fin à un certain compromis berlinois en cloisonnant les zones réparties. 28 ans plus tard, donc dans une période identique pour Saturne, ce sera le refus de maintenir la partition de l’Europe, en 1989/

Quid de la crise de Cuba en 1962, dans la même période de 7 ans

 

RECHERCHES  ASTROLOGIQUES De Chirac à Sarkozy.   L’axe lion- verseau 

 En   1995, Chirac  succéde  à Mitterrand en battant Jospin. Saturne est en poissons, signe qui prolonge  le verseau. Mais Saturne se dirige vers le Taureau,  en traversant le signe cardinal du bélier, antichambre du taureau. et c’est la cohabitation  avec le socialiste Jospin  comme Premier Ministre.  On est passé au quinquennat et la dissolution de 1997 permet d’ajuster les deux calendriers, celui du Président et celui de l’Assemblée. En 2002, Saturne aurait du  favoriser la gauche. Comment expliquer alors la victoire de la Droite, les socialistes n’accédant même pas au second tour, doublés par Jean Marie Le Pen? Comme en 1981, il faut faire la part des divisions internes mais cette fois à  gauche, en raison du nombre excessif de candidats! Pourtant en 2002, on est dans la meme dynamique taureau-scorpion qu’en 1997.

 Sur le web

« Il y a dix ans, le dimanche 21 avril 2002, Lionel Jospin était éliminé au terme du premier tour de la présidentielle au profit de Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen. Depuis, la gauche n’a cessé de s’interroger sur cet échec qui fut un vrai séisme. gauche alors que Jospin se présente, auréolé par 5 ans de gouvernement? »

  En 2007, Sarkozy deviendra Président, avec le passage en  Lion-Verseau tout comme le socialiste François Hollande en 2012 avec le passage  en taureau scorpion  et Sarkozy n’obtient pas un second mandat.

En 2017, Saturne est toujours en phase taureau scorpion mais Hollande n’a pas souhaité se représenter et c’est Emmanuel Macron, un de ses ministres, qui lui  succéde, il sera notamment pris dans le tumulte « Gilets Jaunes »,  incarnant la « base ».(2018). Son second mandat en 2022  se place sous Saturne en Verseau, donc à droite, pour 7 ans avec un joli nombre de députés pour le Rassemblement Nationale  à l’Assemblée, élue avant le Président, selon le systéme du quinquennat. Les Européennes viennent renforcer la tendance avec la victoire de Jordan Bardella, Président de ce parti depuis 2021, ce qui va conduire Macron à dissoudre l’Assemblée Nationale. Logiquement,  Marine Le Pen aurait pu gagner en 2022, selon la conjoncture astrale, si ce n’est qu’elle dut subir le phénoméne Zemmour.

Sur le web

« Le soir de l’élection présidentielle 2022, le candidat de la Reconquête  a appelé à voter pour Marine le Pen malgré « ses désaccords » avec la candidate RN. «  Nous  avons pu ainsi montrer, dans nos récente Recherches astrologiques, de quelle façon l’astrologie telle que nous l’avons refondée était en mesure d’éclairer  le cours des événements. L’astrologie aura été mise en échec lors des dissensions internes, en 1981 (à  droite) , en 2002(à gauche), en 2022 (à l’extréme droite

 

 

 

 

Recherches  astrologiques comparatives:  série   1962, 1990 et 2018 et série+ ou  – 7 :   1954, 1983, 2011 

 

Nous poursuivons notre balisage en lien avec la décolonisation, dans toutes les acceptions du terme. Précisons que certaines connexions peuvent surprendre mais il incombe à l’astrologie de voir les choses de haut,  en  assumant les différences toutes comme les similitudes. LEs deux séries ci dessous prennent le contre pied ‘ l’une de l’autre:

 

I  En 1962, les Accords d’Evian, à la demande de De gaulle  déchargent la France du boulet algérien Soixante ans plus tard, sous les  mêmes auspices, les  Français  manifestent fortement leur volonté de se délester du boulet de l’immigration, qui est, de fait, une autre forme de colonisation. ( Elections Européennes et, du fait de la dissolution  de l’Assemblée Nationale,  Législatives en vue) Entre  ces deux dates, nous voyons la  Russie  de Gorbatchev  délaisser ses « pays satellites », d’une part,  avec les pays extérieurs à l’URSS ( 1989) et de l’autre avec les partenaires « soviétiques » (1991)

Données  astronomiques

1962 Saturne  en verseau 

décembre  1989 Saturne 15° capricorne NB  le passage à 15° d’un signe cardinal  marque un basculement de phase (ici vers le verseau)

 

 

II  En 1954-55,  Pierre Mendés France, président du  Conseil régle la question de l’Indochine et celle de la Tunisie alors même que commence la » guerre d’Algérie » à laquelle il n’entend pas renoncer. Il déclara «  Entre l’Algérie et la France il n’y a pas de sécession concevable » On est en effet dans une phase «équinoxiale qui ne permet guère de sacrifice. On est dans le « en même temps » comme ce sera le cas en 2017 avec Macron, 60 ans plus tard à l’inverse de ce qui se passera 7 ans plus  tard, en 1962. 

Wikipedia

La guerre d’Algérie (…) est un conflit armé qui se déroule de 1954 à 1962 en Algérie françaisecolonie française depuis 1830, divisée en départements en 1848. La guerre se termine par la reconnaissance de l’indépendance, validée par une large majorité lors d’un référendum populaire et la victoire politique du Front de libération nationale. »  On comparera cette époque avec celle du Printemps Arabe (fin 2010-2011), 56 ans plus tard (soit 8×7)

Données  astronomiques 

Saturne en Scorpion 1954-1955

Saturne 15° Balance 2010-2011 

 

 

 

  La Nuit  de Cristal ( fin 1938)  et le basculement de Saturne à 15°Bélier   vers la période Taureau-Scorpion

 

. Le  passage de Saturne à 15° d’un des 4 signes cardinaux correspond selon nous –on l’aura compris – à l’amorce de la phase qui suit en signe fixe. Dans le cas  de la « nuit de cristal » de novembre 1938, on a l’exemple d’un basculement du régime nazi Hitler est nommé chancelier en 1933 avec Saturne en Verseau, 5 ans plus tôt.  Les Accords de Munich, en septembre, furent également marqués par cette même configuration à mi -parcours de Saturne en signe cardinal. La période taureau-scorpion  qui s’inaugure en 1938 s’achèvera en avril 1945, 7 ans plus tard comme il se doit. à quelques semaines du passage de Saturne en cancer.

sur le web

« Les accords de Munich sont signés entre l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie représentés respectivement par Adolf Hitler, Édouard Daladier, Neville Chamberlain et Benito Mussolini à l’issue de la conférence de Munich du 29 au 30 septembre 1938″. quand Saturne passera au carré du bélier, en cancer avec le suicide de Hitler.

 sur le web

  »Les derniers jours d’Adolf Hitler se déroulèrent à Berlin, au Führerbunker, (…) Totalement coupé de la réalité, oscillant entre l’espoir chimérique d’une victoire sur l’Armée rouge et des pulsions autodestructrices, il assista, impuissant, à la prise de la capitale par les forces soviétiques et à la trahison de certains de ses proches, avant de décider de mettre fin à ses jours. La cause généralement acceptée de la mort d’Adolf Hitler, le 30 avril 1945, est le suicide par balle, son épouse Eva Braun s’étant empoisonnée à l’acide cyanhydrique. Les circonstances exactes du suicide du Führer, l’identification et le sort réservé à sa dépouille restent cependant controversés. »

Sur le web

La nuit de Cristal    » est le pogrom contre les Juifs du Troisième Reich qui se déroula dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 et dans la journée qui suivit. Ce pogrom a été présenté par les responsables nazis comme une réaction spontanée de la population à la mort le 9 novembre 1938 d’Ernst vom Rath, un secrétaire de l’ambassade allemande à Paris, grièvement blessé deux jours plus tôt par Herschel Grynszpan, un jeune Juif polonais d’origine allemande. En fait, le pogrom fut ordonné par le chancelier du Reich, Adolf Hitler, organisé par Joseph Goebbels et commis par des membres de la Sturmabteilung (SA), de la Schutzstaffel (SS) et de la Jeunesse hitlérienne, soutenus par le Sicherheitsdienst (SD), la Gestapo et d’autres forces de police. »

 

 

 

 

L’astrologie saturnienne et les actions  à   contre-temps  de Delors à Juppé, un Chirac, crypto de gauche.(1983-1995)

 

 En 1981, la victoire de Mitterrand tient au passage de Saturne au milieu du signe de la Balance alors qu’en 1978, son échec pour devenir Premier Ministre de cohabitation -Barre était la bonne réponse-  était dû à la phase initiée au milieu du signe du Cancer, à 90°(Carré) En 1974, Giscard d’Estaing avait été élu à ce moment là. Mais pourquoi en 1983, un « tournant de la rigueur »?

Sur le web

Le « tournant de la rigueur » désigne le changement radical de politique économique décidé en mars 1983 par le président de la

République François Mitterrand après l’échec d’une politique de relance keynésienne, la relance Mauroy, inspirée par le Programme commun de la gauche et dans le contexte d’attaques contre le franc. »

   »François Mitterrand hésite : rompre avec la Communauté économique européenne, quitter le Système monétaire européen, et isoler l’espace économique français en développant une politique protectionniste. Le gouvernement est divisé : Jean-Pierre Chevènement défend la rupture, tandis que le premier Ministre, Pierre Mauroy, le ministre de l’Economie, Jacques Delors, et le ministre du Budget, Laurent Fabius, souhaitent la rigueur, pour laquelle le président de la République finit par opter » . Mais dès 1986, Chirac redeviendra Premier Ministre alors qu’on est, astrologiquement, en fin de phase taureau-scorpion si ce n’est que celui-ci s’opposera   à la « rigueur » en 2002, lors de sa réélection à la présidence de la République:  en fait Chirac aura bel  et bien été par la suite porté par la phase Taureau-scorpion. En 1995, les grèves 

 

 

Sur le web

« De rigueur, Jacques Chirac ne veut pas entendre parler : « Ce n’est pas au moment où la croissance est faible qu’il faudrait entrer dans une politique budgétaire récessive. La conjoncture exige, au contraire, de soutenir la croissance, de continuer à diminuer les prélèvements pour stimuler l’activité », a-t-il lancé jeudi 9 janvier, à l’occasion des vœux à la presse. Le président de la République ne veut pas rééditer l’expérience de 1995 où, pour préparer la France à l’euro, le gouvernement Juppé avait notamment augmenté la TVA de deux points, provoquant un fort mécontentement des Français et un très net ralentissement de leur consommation.

M. Chirac balaie ainsi les critiques que la Commission européenne a adressées à la France, mercredi, à propos de l’évolution de ses finances publiques. Bruxelles lui reproche, en effet, son « manque d’ambition » en matière d’assainissement des comptes et estime « important » le risque que les déficits (Etat, Sécurité sociale, collectivités locales) de la France dépassent la limite de 3 % du produit intérieur brut inscrite dans le traité de Maastricht (Le Monde du 10 janvier). Pour Pedro Solbes, « il n’est pas correct de prévoir des réductions supplémentaires d’impôts si l’on ne progresse pas » sur la voie de la réduction des déficits. Le commissaire européen aux affaires économiques n’apprécie pas que, malgré la dégradation des comptes publics, M. Chirac poursuive ses baisses d’impôts sans qu’elles soient financées par des économies équivalentes. » 

Alain Juppé va, en 1995,  jouer auprès de Chirac le même rôle que Jacques Delors auprès de Mitterrand, en 1983 et dans les deux cas, à contre-courant  avec  pour effet que  dès 1997 (avec Jospin), le cap sera social sera rétabli tout comme d’ailleurs en 1986 (avec Chirac) par deux cohabitations, L’astrologie aura eu le dernier mot! 

Sur le web

« Alors que Jacques Chirac s’est fait élire à l’élection présidentielle française de 1995 sur le thème de la réduction de la « fracture sociale », il explique aux Français quelques semaines plus tard qu’il doit renoncer à briguer un nouveau mandat.

Publié dans ASTROLOGIE, LINGUISTIQUE, théologie | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Réflexions autour de L’Homme et les dieux. L’univers secret des religions de Jean-Charles Pichon (1965)

Posté par nofim le 25 juin 2024

jacques halbronn Réflexions autour de L’Homme et les dieux. L’univers  secret des religions  de Jean-Charles Pichon (1965) 

 

Que dire de l’approche de Pichon du corpus religieux? Une des clefs de son travail  foisonnant  semble bel  et bien renvoyer à la grille  propre à la théorie des ères précessionnelles (cf sa contribution à l’ouvrage collectif Aquarius ou la Nouvelle Ere du verseau, Ed Albatros Autre Monde, 1979) Notre démarche  tend à ne conserver au prix  d’une décantation, d’une réduction, que la substantifique moëlle des « Saintes  Ecritures » en mettant en évidence d’une part les récurrences en filigrane reliant une succession de personnages  et de l’autre certains faits historiques avérés comme le schisme entre le Royaume d’Israel et celui de Juda.  L’homme  et les  dieux (, op. cité  pp. 206-207) en traite mais sans  en tirer toutes les conséquences à savoir que le Pentateuque est  fortement marqué par le parti  « israélite » à commencer par tout le Livre de l’Exode et par le Deutéronome (avec notamment le « Ecoute Israel »). Selon nous (cf notre ouvrage Le Monde Juif  et l’Astrologie, Ed Arché, Milan 1985), certaines situations tendent à se répéter (comme le sacrifice du fils, Isaac, Jésus,  Ismaël), ce qui en relativise d’autant l’historicité ponctuelle  tout en  étayant  toute leur importance. Nous avons, dans de précédents textes mis en évidence la notion de départ, de mission, dans les textes relatifs au quatuor  Abraham, Joseph, Moïse et Jésus, ce qui nous renseigne heureusement sur le rôle dévolu aux Hébreux par delà la vérité historique propre à  tel ou tel « récit ».

Au niveau théologique, Pichon  reprend (pp. 182 et  seq) la distinction (propre à la critique  biblique) entre  Elohistes et  Iahvistes en montrant que ces deux divinités étaient adorées par des ‘tronçons » différents au sein du « monde  juif ». Mais Pichon parvient il à situer Moïse par rapport aux « Enfants d’Israel » qu’il aura la charge de guider ? On trouve sous sa plume cette combinaison improbable (p. 184) «   Moise rassembla les  Hébreux, fils d’Israel » alors que l’on ne saurait confondre ces deux appellations! Moïse l’ Hébreu est envoyé vers les » Fils d’Israel »,  On peut, certes, à la rigueur, accepter,  admettre que les Hébreux seraient l’élite dirigeante des Enfants d’Israel; En ce qui concerne les récits  miraculeux (et notamment le passage de la « Mer Rouge »), ils correspondent surtout à une sensibilité israélite, encline à un certain revisionnisme. D’ailleurs, le récit de l’Exode n’évoque-t-il pas en réalité  l’oppression que le Israélites auront eu à  subir de la part de la dynastie de David?  Le monde juif  est bel et bien marqué par une forme de lutte des classes, les Israélites constituant une sorte de prolétariat vers lequel se dirigera un Jésus déclarant « Je suis venu d’abord pour les brebis perdues de la maison d’Israel »?

On est ici en plein syncrétisme, à savoir que l’on aura fini par oublier l’existence de clivages pour proclamer une « unité » (le « Ehad ») assez factice où les noms de Elohim et de Yahwé sont associés comme dans le Ecoute Israel mais déjà au chapitre II du Livre de la Genése avec ce binome « Yahwé Elohim », diversement traduit.

Pichon n’accorde peut être pas toute l’importance qu’il mérite au récit de la Création (-Maassé Beréshith) lequel campe une divinité dotée d’une technologie très avancée, capable de restructurer à la fois le programme génétique d’une nouvelle Humanité (Adam) en le connectant avec un formatage des sphères qui entourent en quelque sorte notre Terre  (Genése I)

Quant à l’importance que l’auteur accorde au symbolisme zodiacal, à la façon d’un Dupuis et de son Origine de tous les cultes (fin XVIIIe siècle) pour baliser et balayer des millénaires d’Histoire, nous ne croyons nullement à un quelconque déterminisme propre à la précession des équinoxes car c’est vouloir ignorer le mode de formation et de déformation, de corruption d’une telle symbolique. En ce qui concerne la finalité de l’Histoire, nous pensons pas  que le « Créateur » ait eu en tête un quelconque aboutissement. Est ce que l’ingénieur vise un autre but que celui de produire une machine en état de fonctionner indéfiniment, en quelque mouvement perpétuel?.

Abordons à présent un texte que Pichon nous avait fourni pour la parution en 1979 de notre Aquarius : Les « mois » précessionnels. ce texte étant précédé d’une breve notice autobiographique due à l’auteur, ce qui fait de ce collectif une sorte de précurseur de nos différents bottins et guides. Pichon y aborde notamment le principe de causalité.Il nous apparait que le passage d’une phase à la suivante ne serait pas lié à son épuisement en soi mais à la fin du temps imparti, tout comme une élection obéit à un calendrier et non à quelque cause qui en déterminerait l’occurrence. Cela dit, le droit de dissolution -on écrit à la veille d’élections anticipées -  vient compléter, compênser un tel processus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  JHB  26 06 24

Publié dans ASTROLOGIE, prophétisme, RELIGION | Pas de Commentaire »

12345...7
 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs