• Accueil
  • > ASTROLOGIE
  • > jacques halbronn Réflexions autour de l’Astrologie Etude historique et critiuque. par J. Monterey (Beyrouth, 1953)

jacques halbronn Réflexions autour de l’Astrologie Etude historique et critiuque. par J. Monterey (Beyrouth, 1953)

Posté par nofim le 15 juin 2024

jacques  halbronn  Réflexions autour de l’Astrologie Etude historique et critiuque. par J. Monterey  (Beyrouth, 1953) 

 

L’auteur publiera  en 1961 — « Nostradamus prophète du XXème siècle » ,Ed., La nef de Paris, apparait comme le prédecesseur de ces chercheurs qui aborderont de front Astrologie et Nostradamus, à l’instar d’un Patrice Guinard lequel suivra notre propre exemple.. L’auteur intitule un chapitre « Comment  prouver l’influence astrale  ou essai d’une méthode en astrologie? (p; 79)

 

Selon nous,  des événements se succédant sur une période de temps de quelques années doivent comporter une tendance commune, c’est l’approche que nous qualifions de séquentielle, à savoir regrouper des événements successifs  et les opposer à une nouvelle série qui irait en sens inverse pendant un temps comparable. C’est pour nous la meilleure façon de « prouver » l’astrologie, sans considération de lieu, ce qui signifie collecter les données à l’échelle de la planéte, de façon à éviter l’argument lié à un déterminisme local. Il semble que Monterey annonce Gauquelin(1955) qu’il ne précéde que de fort peu (p. 87 et seq) par sa critique des travaux statistques antérieurs. Mais Gauquelin au lieu de s’intéresser à l’Ascendant, à la façon de Choisnard,  pointera la planéte « ascendante, sachant que dans bien des cas, à la naissance, aucun astre de notre systéme solaire, ne se léve à la différence des étoiles fixes, infiniment plus nombreuses.  Dans son chapitre « L’Avenir de l’astrologie » (p.p 172  et seq), Monterey  parle d’une ‘astrologie nouvelle » par opposition à l’astrologie « traditionnelle ». Il accorde une certaine valeur à l’ouvrage de Jacques Reverchon, « Notions d’astrologie - éléments fondamentaux d’interprétation du thème natal : Dangles: 1946).   

Monterey n’aura pas renoncé à la carte du ciel  astronomique, ce qui le conduit à parler des transsaturniennes Or, le thème natal est le lien à trancher entre astrologie et astronomie et c’est là un boulet à trainer dont nous avions déjà en 1976 dans nos Clefs pour l’astrologie (Ed Seghers) recomandé l’abandon, affirmant que l’astronomie fournit en vrac  un ensemble de données incompatibles de par leur foisonnement  avec  une approche « politique » au sens de gouvernance de la Cité, sur le modéle du droit constitutionnel, dont nous avons été nourris en 1965-1966 (avec Georges Burdeau (1905-1988, à Paris II Assas) peu de temps avant notre découverte de l’Astrologie.

 

JHB  15 06 23

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs