• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > jacques halbronn réflexions sur Le mystère cosmique. De la prescience par la science à la conscience par Ad. Ferrière1948

jacques halbronn réflexions sur Le mystère cosmique. De la prescience par la science à la conscience par Ad. Ferrière1948

Posté par nofim le 16 juin 2024

jacques  halbronn Réflexions  sur Le mystère cosmique. De la prescience par la science  à la conscience par Ad. Ferrière, 1948 tome II de « Typocosmie » (Ed des Cahiers Astrologiques)

Au chapitre des « Archétypes » (pp 124  et seq), on trouve des attributions planétes/signes distinctes de la tradition ptoléméenne et néo-ptoléméennes, issues de la production du Suisse Krafft, reprises par  Marcelle Sénard  dans son Zodiaque: Clef de L’ontologie, Appliqué À la Psychologie ( Edition de la colonne Vendôme ; E. Roth, Paris ; Lausanne, en cette même année 1948  Uranus  y est associé au signe du bélier, Saturne aux Gémeaux, Mars au Lion, Vénus à la Balance, Jupiter au Sagittaire, Neptune au verseau soit aux seuls signes masculins, ce qui, par symétrie, donne les couples Uranus (Urane)-Neptune, Jupiter-Saturne et Mars- Vénus. On retrouve ces  mêmes trois couples dans la série dirigée par André Barbault, dans les années cinquante.   Urane est défini par Krafft en 1935, dans ses Cours sur Lausanne, « Impulsion première », Saturne  par Condensation, Mars par Individuation, Vénus par Rapprochement, Jupiter par Synthèse intuitive, et Neptune par Sagesse, perfection, (pp 131-132) Un tel dispositif ne permet pas d’intégrer, à partir de 1930, Pluton, ce que fera , dans les années soixante,  un Jean Pierre Nicola avec  le » RET’ (Représentation, Existence, Transcendance) comportant trois groupes: Soleil, Mercure, Vénus, puis  Mars, Jupiter,Saturne  et  Uranus-Neptune Pluton.  En fait, Mercure est le dindon de la farce alors qu’il aurait du être en couple, il a été délogé par Saturne qui est un astre à part, comme la Lune  Barbault n’aura donc pas traité de la dialectique Mercure Jupiter, pourtant fortement marquée dans la maitrises planétaires avec les polarités Gémeaux Sagittaire  et  Poissons  Vierge! Barbault  a présenté un couple lune Soleil qui n’avait pas de raison d’être, le Lune étant à l’évidence en couple avec Saturne avec ses 28 jours face aux 28 ans de Saturne.  Autrement dit, Barbault sera passé à côté de l’axe Mercure- Jupiter  et aura  mis en avant de faux couples Soleil Lune et Jupîter Saturne.

 

Main

 

Pour Krafft (p. 144), les six signes féminins déterminent une polarité pour les six astres ou « archétypes » (Jung) Urane va avec le Scorpion,  Saturne avec  le Capricorne, Vénus avec  le Taureau, Jupiter avec le Cancer et le Taureau et Neptune avec Cancer et vierge. Pour Krafft et sa Typocosmie,  Uranus du Bélier « représente par excellence l’Enrgie Universelle » alors que la Vénus du Taureau « représente ‘la forme qui reçoit l’énergie’. A propos de cette apparition de la planéte Pluton (p. 257), on nous rappelle que ce nom  trainait déjà en 1897 dans le Manuel de Fomalhaut (cf notre ouvrage La Vie astrologique, il y a cent ans, Ed Trédaniel, 1992)   Le  traitement du systéme solaire par la typocosmie  est tout à  fait révélateur de sa polysémie. C’est ainsi que le couple Mars- Vénus peut aussi bien indiquer un principe de succession qu’un principe de symétrie  avec  la Terre comme axe/ Krafft aura opté pour la succession et barbault à sa suite, d’où ses ouvrages Jupiter’ Saturne, Uranus Neptune, sans parler de Soleil  Lune  alors que dans la Tétrabible de Ptolémée, on a certes l’opposition Mars- Vénus  mais aussi Mercure-Jupiter et Lune Saturne.

 

JHB  16 06 24

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs