• Accueil
  • > LINGUISTIQUE
  • > jacques halbronn linguistique. Le cas du barbarisme  » eau » en français. Le verseau et l’aigle

jacques halbronn linguistique. Le cas du barbarisme  » eau » en français. Le verseau et l’aigle

Posté par nofim le 16 juin 2024

jacques  halbronn   linguistique. Le cas du barbarisme   » eau » en français. Le verseau  et l’aigle.

 

Nous avons toujours considéré avec perplexité ce mot du lexique français qui, à lui seul;  donne  du français une image baroque de par l’ étrange absence de consonnes. Si l’on compare avec d’autres langues dites latines, on trouve en espagnol, agua et en italien  acqua. Il semble donc que la consonnes « g » ou « q » aient disparu tant à  l’écrit qu’à l’orale. On retrouve  cependant une forme ancienne ‘aigue »

 sur le web

 » Le nom d’Aigues-Mortes provient des marais et des étangs qui s’étendaient autour du village (Aquae Mortuae en latin, Aigas Mòrtas en occitan), ce qui signifie eaux mortes, c’est-à-dire stagnantes. » Ce mot est à rapprocher de ‘Aigle » qui vient de « aquila » On a d’ailleurs en français le mot « aiguière »:

sur le web

« Une aiguière est un récipient à pied ovoïde doté d’une anse et d’un bec destiné à contenir de l’eau et à la servir. Ce mot ancien est surtout utilisé de nos jours pour désigner des objets d’art. » 

et   Entraigues (entre deux rivières)

En astrologie, on ne devrait donc cesser de  dire « verseau  » (aquarius cf notre ouvrage Aquarius ou la nouvelle Ere du Verseau, Ed Albatros, 1979) mais  « versaigue. » On sait que dans le tétramorphe, on a non pas le scorpion mais l’aigle (cf Volguine Le symbolisme de l’aigle) dont la sonorité ressemble à celle d’ « aigue »  (Verseau, cf supra)

 

En ce qui concerne la prononciation espagnole de agua, il faudrait ne pas prononcer le « u » en prenant modéle sur le français (le quart, quand etc) mais dire « aga » et en italien rendre acqua, à l’oral, par « aqa » sans toucher pour autant à l’écrit.  Rappelons aussi le cas de Guillaume qui devient à tort en anglais William, avec l’occultation du G mais la prononciation du « u », ce qui est un contre sens phonique. que l’on retrouve  dans « war » pour le français « guerre », when pour le français quand. Wait (attendre) est à rapproche de « guetter »/ Ainsi la lettre « u » comme la lettre « e » n’est pas censée se prononcer dans le cas du lexique français,  quand elle fait suite aux consonnes ‘q » et « g ». 

 

 

.JHB 16 05 24

Laisser un commentaire

 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs