jacques halbronn Déontologie équinoxiale. Payer les gens non pour faire mais pour ne pas faire.

Posté par nofim le 17 juillet 2023

jacques  halbronn   Déontologie équinoxiale.  Payer les gens non pour faire mais pour ne pas faire.

 

Nous pensons  qu’à l’avenir,   il ne  sera pas jugé aberrant de se servir de l’argent non comme argument pour accomplir certaines activités mais plutôt pour y renoncer, au nom d’exigences de productivité.  En effet, le plein emploi peut  présenter des aspects pervers en perpétuant des activités inutiles, redondantes.  Il y a là probablement matière à dilemme pour certains tant le fait d^’etre « employé »  peut être considéré comme  gratifiant et honorable, par delà toute considération de productivité.. Mais c’est là un tabou dont il serait bon de se défaire au nom d’une économie saine. On nous objectera que payer les gens à ne rien faire ne ferait pas sens. Toutefois, l’on se plaint de l’inefficacité de certains services, du gonflement des effectifs  en soulignant que le plein emploi  soulage l’assurance chomage. Certes; mais à quel prix?

  Dans le domaine de l’astrologie, par exemple, il nous semblerait heureux de payer des praticiens à cesser leurs activités quand celles ci perpétuent des pratiques révolues ou en tout cas les inciter à envisager une reconversion à de nouvelles pratiques dans ce domaine; Une branche professionnele aurait en tout cas intétêret à constituer un fonds permettant une mise à pied d’un personnel habitué à des pratiques jugées désormais contre productives et donnant une mauvaise image de la profession.  C’est une autre façon de penser le chomage et la retraite. C’est en phase équinoxiale que de telles procédures doivent être mise en place car c’est durant cette « fenêtre » de 7 ans que la conscience des dysfonctionnements est selon nous la plus aigue.

 

 

 

JHB  18. 07 23

Publié dans ASTROLOGIE, ECONOMIE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Astrologie et Economie . Le dilemme des mauvais ouvriers locaux et des bons ouvriers étrangers.

Posté par nofim le 24 juin 2023

jacques halbronn     Astrologie  et  Economie . Le dilemme des mauvais ouvriers locaux et des bons ouvriers étrangers

 

Su Internet

dilemme
nom masculin
  1. 1.
    PHILOSOPHIE
    Raisonnement présentant deux prémisses contradictoires menant à une seule et même conclusion qui, de ce fait, s’impose.
     
  2. 2.
    Alternative contenant deux propositions contraires ou contradictoires et toutes deux insatisfaisantes entre lesquelles on est mis en demeure de choisir.
    Cruel dilemme. » 
    Selon nous, l’astrologie serait la science des dilemmes, oscillant entre équinoxialité et solsticialité, chaque période ouvrant une voie qui ne saurait tenir indéfiniment.L’astrologie EXOLS nous aide à gérer nos dilemmes en le dispatchant dans le temps.

.Nous    entrons  dans une phase équinoxiale qui  conduit à changer notre approche de l’immigration, du recrutement des étrangers au serail. Récemment, l’Allemagne a voté une Loi  extrémement favorable à l’intégration de migrants spécialement qualifiés. Comment comprendre cette récente  mesure à la lumière de notre cyclologie, correspondant à une certaine évolution des mentalités? Pour dire les choses assez brutalement: on préférera à la limite payer des nationaux à ne rien faire car les employer constituerait un handicap, le ver dans le fruit, un « Gaston Lagaffe »..

 

 

jacques halbronn   Astrologie  et  Economie . Le dilemme des mauvais ouvriers locaux et des bons ouvriers étrangers. dans ASTROLOGIE gaston_home_PT

 

Ceux, parmi les travailleurs, qui auront récemment voté pour le RN, sont probablement assez conscients de la nuisance qu’ils générent dans l’entreprise et sentent qu’ils sont sur des siéges éjectables. Ils craignent à juste titre d’être évacués au nom de plus grandes exigences de  productivité, que cela tienne aux machines ou aux immigrés de haut  vol.

En phase équinoxiale, la préférence nationale a du plomb dans l’aile et l’on va se rendre compte de plus en plus à quel point il est nécessaire de recruter un personnel compétent, capable de faire le travail de plusieurs employés médiocres. D’où l’insistance de la part de certains à l’argument du « plein emploi » des nationaux. La gauche a mieux compris qu’il valait mieux des assistés consommateurs mis en marge de l’entreprise que d’en faire des producteurs désastreux. Critère qualitatif  qui ne se mesure pas au nombre d’heures de travail. Il vaut mieux  travailler moins mais mieux, être jugé sur pièces et non sur un acte de présence, ce que le travail à distance aura révélé. On connait la fable de la mouche du coche qui vise ces gens qui font semblant de servir à quelque chose. Une solution consiste à employer des gens à des activités sans aucun intéret comme le personnel de sécurité à la BNF censé  vérifier si les lecteurs font ou ne font pas sonner les portiques. C’est ce que nous quaifierons d’emplois fictifs. Nous préféreons au bout du compte les personnes, recevant un minimum vital et qui occupent leur temps à certains loisirs créatffs car parmi eux, l’on peut espérer statistiquement  que s’éveilleront et se révéléront de vrais talents. D’ailleurs, on a besoin de consommateurs qui font marcher l’économie et en ce sens, les asssistés ne s’en inscrivent pas moins comme des acteurs. utiles car l’argent qu’ils reçoivent sera depénse et non épargné, étant donné leurs faibles moyens.   

Au prisme de l’astrologie EXOLS, nous dirons qu’il y a un temps pour jouer la carte du repli, et du protectionisme, ce qui exige que l’on explore et exploite les ressources locale.  C’est le temps solsticial qui s’achève en ce moment. Hora est finita. Compte à rebours. Et à présent, lui succéde le temps équinoxial qui ouvre sur le monde extérieur, soit comme on l’a vu plus haut en  recrutant au plus haut niveau, quitte à « pomper » les élites des autres pays, soit carrément en s’emparant de nouveaux espaces (Lebensraum, des Sudétes eà l’invasion de la France 1938-40). De plus en plus va se creuser le fossé entre les producteurs et les consommateurs et le statut de consommateur va se découpler avec celui de travailleur.
JHB  24 06 23

Publié dans ASTROLOGIE, ECONOMIE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Astrologie EXOLS et Economie entre verticalité et horizontalité.

Posté par nofim le 12 juin 2023

jacques  halbronn  Astrologie  EXOLS  et  Economie entre verticalité  et horizontalité. 

Deux philosophies s’opposent ou se complétent, l’une  qui considére que tous les gens sont égaux et en quelque sorte interchangeables, seule la fonction qui leur est attribuée les différenciant, ce qui converge avec la théorie du genre alors que l’autre  attribue un rôle central à une cértaine élite sur laquelle le sort de la Société reposerait, et dont elle dépendrait, ce qui ferait de la majorité de la population, de facto et ipso facto, des assistés, profitant de l’énergie d’un petit nombre d’élus..Tel serait bien  le clivage idéologique majeur. Où se situeraient ainsi les distinctions de droite et de gauche par rapport à une telle problématique et en quoi les deux camps se rejoindraient-ils?

Selon nous, le fait d’accepter un principe de solidarité entre actifs et inactifs (retraités, chomeurs etc) permet de désencombrer, de décongestionner  les entreprises, toute honte bue. Inversement, l’idée d’une obligation égale pour tous à se plier aux exigences du travail, du pointage, du bulletin de paie conduit à une toute autre conception économique visant asymptotiquement vers le plein emploi, comme idéal ou comme utopie/dystopie.  Il nous semble que le mariage entre économie et religion est susceptible de se révéler toxique, dès lors qu’il fait de l’emploi une valeur incontournable nec plus ultra, sine qua non.

Il conviendrait probablement  de clarifier le débat au prisme de notre Astrologie en le relativisant. En phase solsticiale, il importe, selon ce type de mentalité, d’unifier la base pour qu’elle impose sa loi à une élite, de façon à acquérir un poids électoral, au prisme des média, des manifestations. Cela correspond à un temps de latence, de vacance pour l »élite. En phase équinoxiale, c’est le retour de la dite élite au pouvoir et l’emploi pour tous cesse, du moins temporairement, d’être une perspective viable, raisonnable, rationnelle.. En conclusion, la société doit accepter, en phase équinoxiale, un gain de productivité obtenu en faisant appel à une élite capable à elle seule  de maitriser de façon économique l’ensemble des données. On voit que le mot « économie » peut également signifier  une économie des moyens et du personnel. Mais en phase solsticiale, intervient un impératif d’universalité, impliquant de partager le gateau entre tous. Passage de la verticalité à l’horizontalité qui n’est pas sans évoquer l’épisode de la Tour de Babel.(Genése  XI) lequel met en scéne une communauté de « dieux » s’inquiétant des menées humaines et cherchant (au verste  7)  à s’en prémunir en créant de la confusion (c’est le sens du mot Babel   וְנָבְלָה)

 

 

ד וַיֹּאמְרוּ הָבָה נִבְנֶה-לָּנוּ עִיר, וּמִגְדָּל וְרֹאשׁוֹ בַשָּׁמַיִם, וְנַעֲשֶׂה-לָּנוּ, שֵׁם:  פֶּן-נָפוּץ, עַל-פְּנֵי כָל-הָאָרֶץ.  4 Ils dirent: « Allons, bâtissons-nous une ville, et une tour dont le sommet atteigne le ciel; faisons-nous un établissement durable, pour ne pas nous disperser sur toute la face de la terre. »
ה וַיֵּרֶד יְהוָה, לִרְאֹת אֶת-הָעִיר וְאֶת-הַמִּגְדָּל, אֲשֶׁר בָּנוּ, בְּנֵי הָאָדָם.  5 Le Seigneur descendit sur la terre, pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils de l’homme;
ו וַיֹּאמֶר יְהוָה, הֵן עַם אֶחָד וְשָׂפָה אַחַת לְכֻלָּם, וְזֶה, הַחִלָּם לַעֲשׂוֹת; וְעַתָּה לֹא-יִבָּצֵר מֵהֶם, כֹּל אֲשֶׁר יָזְמוּ לַעֲשׂוֹת.  6 et il dit: « Voici un peuple uni, tous ayant une même langue. C’est ainsi qu’ils ont pu commencer leur entreprise et dès lors tout ce qu’ils ont projeté leur réussirait également.
ז הָבָה, נֵרְדָה, וְנָבְלָה שָׁם, שְׂפָתָם–אֲשֶׁר לֹא יִשְׁמְעוּ, אִישׁ שְׂפַת רֵעֵהוּ.  7 Or çà, paraissons! Et, ici même, confondons leur langage, de sorte que l’un n’entende pas le langage de l’autre. »
ח וַיָּפֶץ יְהוָה אֹתָם מִשָּׁם, עַל-פְּנֵי כָל-הָאָרֶץ; וַיַּחְדְּלוּ, לִבְנֹת הָעִיר.  8 Le Seigneur les dispersa donc de ce lieu sur toute la face de la terre, les hommes ayant renoncé à bâtir la ville.
ט עַל-כֵּן קָרָא שְׁמָהּ, בָּבֶל, כִּי-שָׁם בָּלַל יְהוָה, שְׂפַת כָּל-הָאָרֶץ; וּמִשָּׁם הֱפִיצָם יְהוָה, עַל-פְּנֵי כָּל-הָאָרֶץ.  {פ} 9 C’est pourquoi on la nomma Babel, parce que là le Seigneur confondit le langage de tous les hommes et de là l’Éternel les dispersa sur toute la face de la terre.

 

 On pense au Livre de Job où Dieu laisse à Satan le droit de perturber la vie de Job. La phase solsticiale serait donc un temps de libération, de désenchainement de Satan, de l’Antéchrist  (cf notre thèse d’Etat; le texte prophétique en France. Formation et fortune, Presses Universitaires du Septentrion, 1999); Pierre du Moulin et le thème du pape antéchrist   (2001)— Pierre d’Ailly : des conjonctions planétaires à l’antéchrist.  1993  et nos travaux sur Nostradamus et l’Antéchrist ;

jacques  halbronn Astrologie EXOLS  et   Economie entre verticalité  et horizontalité. dans ASTROLOGIE
YouTube

https://www.youtube.com › watch
Jacques Halbronn Nostradamus et le thème de l’Antéchrist .
 dans ECONOMIE
YouTube

https://www.youtube.com › watch
Jacques Halbronn Nostradamus, son epitre occultée au pape Pie IV Naissance d’un antéchrist 1566. 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB 12. 06 22

Publié dans ASTROLOGIE, ECONOMIE, prophétisme, RELIGION | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Economie, morale et religion Le respect des contrats et des alliances

Posté par nofim le 12 juin 2023

jacques  halbronn   Economie, morale et religion Le respect des  contrats et des alliances

 

Nous avons montré qu’une meilleure productivité pouvait augmenter sensiblement le chomage. Est ce qu’il vaut mieux accorder des allocations à ceux qui ne sont pas employés ou employables ou bien les « caser »,tant bien que mal dans le monde du travail rémunéré, salarié?Ne vaut -il pas mieux  faire la part de la recherche, de la reconversion, de la création?

Or, à  ecouter certains discours, l’on s’aperçoit qu’il existe une religion s’articulant autour du respect  des  régles de l’entreprise par delà toute considération d’efficience économique. Le mauvais ouvrier/employé serait donc celui qui ne se comporterait pas en conséquence. Et en ce sens, cela n’est pas sans faire penser à ce qu’on attend du bon croyant, dans l’obéissance à la loi religieuse. Celui qui ne se plie pas aux préceptes édictés sera ex-communié ou exfiltré de l’entreprise.

Autrement dit, tout se passe comme si le « patron », le « supérieur » hiérarchique, devait surveiller la conformité de l’employé  par rapport à son « contrat » de travail. Au fond, l’employeur serait le relais d’un Moïse ayant édicté des « Commandements » (Livre de l’Exode) reçu d’en haut.

 La question du Bien et du Mal serait, dans tous les cas de figure, déterminée par ce qui est bien ou mal « fait » (bienfait, méfait) au regard d’une pratique ou d’une tâche à accomplir en contrepartie d’un salaire, d’une récompense.

Le mot Société est  ambivalent: une société est une entreprise mais c’est aussi la Société dans son ensemble et dans les deux cas, il peut y avoir dysfonctionnement. Une société (avec un S minuscule) peut faire faillite, déposer son bilan mais la Société (avec S majuscule) peut se corrompre ( on pense au sort de Sodome(Livre de la  Génése), imploser, devenir la proie de ses ennemis. Mais, il est clair qu’il est plus facile de déclarer la défection d’une entreprise que celle de la Société., car cela ne se situe pas dans la même temporalité. 

D’un point de vue économique, il ne suffit pas que tel employé fasse ce qu’on lui a demandé, ce pour quoi on le paie, pour que son travail soit « valable », même s’il n’a rien à se reprocher au regard de la discipline qu’on lui impose, qu’il est censé respecter. Et c’est bien là que les appréciations divergent et l’on retrouve notre questionnement de départ à savoir que la légitimité d’un travail ne dépend pas seulement de l’onction patronale et se pose une question d’éthique. Ne vaut il pas mieux un petit nombre de vraies compétences , qu’une pléthore d’employés se contentant d’un satisfecit de la hiérarchie?  D’aucuns pourraient  être tentés de sacrifier la qualité à la quantité au prétexte que rien ne serait pire que de condamner quelqu’un au chomage, ce qui serait le déshonneur absolu?

La Gauche et la Droite ont elles la même attitude à l’égard de l’emploi? On se souvient de la loi Aubry sur les 35  heures. Quelle en était la portée? Diminuer le chomage en  recrutant plus de monde  ou bien augmenter la productivité? Mais par ailleurs, les politiques sociales (RMI, RSA) diligentées par la Gauche étaient également une solution pour accueillir une manoeuvre jugée en surnombre, en en faisant des « assistés ». Tel est donc bien le dilemme moral : l’emploi en surnombre risquant de condamner l’entreprise à une certaine impuissance ou l’augmentation de l’assistanat, étant entendu que les personnes au travail entretenaient celles qui ne l’était pas, dans un processus de solidarité? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB 12 06 23

Publié dans ASTROLOGIE, DROIT, ECONOMIE, RELIGION, théologie | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Economie/ Le différentiel de genre: quéte des personnes ou celle des biens?.

Posté par nofim le 6 janvier 2023

jacques  halbronn Economie.  Le différentiel de genre: quéte des personnes ou celle des biens?   

 

 Poursuivant nos travaux sur le masculin et le féminin (les topiques sensorielles), nous entendons approfondir la thématique de l’être et de l’avoir  au regard de la problématique de possession. Hommes et femmes ont ils les mêmes motivations et objectifs dans leur rapport au monde.? Epistémologiquement, nous privilégions la dualité et la dialectique et donc la complémentarité et l’alternance.

On mettra l’accent sur la pratique de l’accumulation et en quelque sorte de la capitalisation, la « collection »,  sous des formes de « richesses » différentes mais quelque part comparables avec pour corollaire  un certain manque à l’autre extrémité de la polarité que nous posons, celle des personnes et des biens matériels. Cette approche nous semble plus concrète que celle de l’être et de l’avoir qu’elle prolonge. Quand on  veut dresser le bilan d’une vie, il est bon de se situer sur ces deux plans dont pour notre part nous percevons clairement ce qui les relie e les oppose, en termes de « valeurs ». 

Pour notre part, nous reconnaitrons avoir donné la priorité aux personnes, comme en témoignent nos Guides astrologiques, lesquelles recensent notamment les personnes ayant contribué à nos réseaux, selon une certaine synergie, à commencer par notre longue série de Colloques Astrologiques (mais aussi judaiques)  à partir de 1974.’Hotel Méridien Porte Maillot) sans oublier la myriade d’interviews  filmés pour « teléprovidence » (chaine You tube de la Subconscience). Il faudrait ajouter les rencontres intimes qui se sont succédé entre 1973 et 2016 (dont nous avons constitué un volume de correspondances et de journaux en changeant les noms ) Inversement, nous aurons fait preuve d’un certain « détachement »  par rapport aux biens matériels, même si nous avons constitué – dès 1972 – une bibliothèque-librairie (dont on trouvera le catalogue sur Rakuten, à la « boutique » Vulcainjh (depuis 2013) En fait, notre Bibliothèque Universitaire de Recherche Astrologique  vaut peut être d’abord par ses archives d’une diversité et d’une richesse remarquables, sa correspondance, plus que par ses imprimés, d’autant qu’une partie de son fonds d’imprimés et de microformes ont été numérisées, respectivement par la BINA, la bibluithèque Internationale de Numérisation Astrologique (BINA) et sur le site prophéties.it.

L’importance que nous avons accordé à la couverture vidéo  depuis 1984(Congrès de Lyon) ce qui sera exploité et prolongé sur Internet, témoigne de cet intérêt pour les gens, de préférence aux publications d’ »actes » (à la façon d’un Yves Lenoble, fin XXe début XXIe siècles) En ce sens, on pourra dire que nous sommes un être foncièrement « social » au carnet d ‘adresses impressionnant, dans la durée tant auprès des astrologues que des médiums. Selon nous, les hommes politiques doivent avoir en eux cet instinct de « collection » de contacts et un certain besoin d’impacter largement et dans la durée en passant par les publications. En ce sens, il ressort que notre intérêt pour les livres démontre qu’il s’agit bien  là d’un média.

Inversement, chez la gent féminine, le processus nous semble inverse, à savoir une acception plus concréte de la « possession », inséparable de l’acquisition d’objets ayant une certaine valeur marchande,objets que l’on se procure et que l’on peut céder, un tel « commerce » ne semblant pas du même ordre que celui des personnes, des « sujets ». Chez la femme, la quête passera par des formules officielles, devant notaire, des certificats avec la hantise du vol, du cambriolage, ce qui exige de prendre des mesures, des assurances ad hoc. Chez l’homme, le risque se présentera différemment autour des questions d’honneur, de réputation, de popularité, d’élection, plus dans la sphère publique que privée.

  L’idée de « réussite »  ne sera donc pas vécue pareillement pour les deux genres (sexes) et il sera loisible à l’un de souligner les échecs de l’autre en minimisant ses réalisations. Pour une femme, une précarité matérielle sera inévitablement un signe de fragilité et pour un homme, une vie qui n’aura pas exercé d’impact social sera « ratée ». En ce sens, le couple nous apparait comme une formule assez heureuse alliant les deux valeurs, chacun apportant une dimension qui aura pu avorter chez l’autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  08 01 23

Publié dans anthropocosmologiz, ECONOMIE, féminisme, FEMMES, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Nécessité d’une division sociale comme celle du corps physique

Posté par nofim le 2 décembre 2022

jacques  halbronn   Nécessité d’une division sociale comme celle du corps physique au prisme de l’astrologie 

 

Nos observations sur le terrain astrologique nous conduisent à penser que la thèse et l’antithèse font partie d’un seul et même systéme, ce que nous trouvons dans l’alternance Equinoxe-Solstice, sur chaque semestre. L’aspect de carré (90°)  marque l’antithèse, c’est à dire l’adversaire au sens biblique du terme ‘(cf le Livre de Job) Autrement dit, le christianisme  jouerait le rôle de l’antithèse par rapport au judaisme tout comme le solstice par rapport à l’équinoxe. Il s’agirait ainsi d’un phénoméne structurel et non conjoncturel. 

La « thèse » veut que l’on distingue le haut et le bas, le dominant et le dominé et l’antithèse -voir les Saturnales- remet en question une telle vision verticale au bout de 7 ans (cf le Songe de Pharaon, au Livre de la Genése) Il y a là une leçon capitale d’astrologie que nous rendrons ainsi;  quand Saturne entre en phase équinoxiale, l’ordre matriciel est  rétabli et tout naturellement, ce qui doit se placer en  haut vient en haut et vice versa pour ce qui doit se placer en bas . Il y a là d’ailleurs comme une nécessité propre à toute entité à commencer par notre propre corps physique et notre agencement social.  Entendons par là que toute société bien conçue doit prévoir un haut et un bas, une instance supérieure, élitique (Académie, Sénat) et une instance subalterne (jeux du cirque, mass media) de façon à pouvoir s’adapter aux exigences de chaque phase. 

En phase équinoxiale, l’ordre, le cours  normal des choses est respecté alors qu’il ne l’est pas en phase solsticiale (Plan B)d’où du désordre.

Sur  Internet

 « Ils ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n’entendent pas. » Cette phrase est prononcée par le Christ dans l’Évangile de Matthieu et on la retrouve également dans le Coran. » 

On voit ainsi Barabbas préféré à Jésus. (cf  article Wikipedia) par le peuple.

  Astrologiquement, cela signifie qu’en phase équinoxiale, le haut et le bas sont à leur place et qu’en phase solsticiale, on sera dans le déni d’une telle dualité, ce qui correspond, selon nous, à la démarche chrétienne remettant en question notamment le caractère particulier réservé par « Dieu » aux Juifs, ce qui correspond à un temps solsticial.

Dans l’histoire de la décolonisation, l’on ne sera pas surpris de voire que les indépendances l’emportent en phase solsticiale comme en 1956-1962 pour ce qui touche à la France. Inversement, en 1830, lors de la conquéte de l’Algérie, on était en phase équinoxiale, c’est à dire que la domination française allait de soi. 

Comme on dit; l’erreur est humaine mais y persévérer est diabolique. Il y a des périodes où l’on a l’impression que la société est prise comme dans une spirale de déni de l’évidence du haut et du bas, tant et si bien qu’elle mettra en haut ce qui aurait du rester en bas et inversement.   C’est ainsi que l’on doit percevoir le passage d’une phase à une autre tant les tonalités des deux phases différent. Du jour au lendemain, tout peut basculer: on brulera ce qu’on adorait, on distinguer celui qui l’on avait négligé, marginalisé. La Roche Tarpéienne est proche du Capitole Mais comme on sait, tout n’a qu’un temps et l’ordre  tout comme le désordre ont des durées strictement circonscrites quant à leur calendrier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  02 12 22

Publié dans ECONOMIE, FEMMES, Juifs, machine, Médecine, psychosociologie, RELIGION, SOCIETE, sociologie, théologie | Pas de Commentaire »

jacques Halbronn Astrologie. Altérités externes (sécession) et internes (annexions).

Posté par nofim le 28 novembre 2022

jacques  Halbronn Astrologie et Altérités externes et internes   

 

Tout  gouvernement devra opter dans sa stratégie de puissance entre l’appel à une altérité externe ou à une altérité interne. Dans un cas, cela peut conduire à une tension avec une autre entité étatique et dans l’autre à une tension sociale, notamment du fait de la fiscalité directe ou indirecte. Cette alternative sera déterminée par les phases de Saturne, chacune de sept ans, tantôt équinoxiale, tantot solsticiale.  En tout état de cause, cela exigera une analyse de la situation tant à l’intérieur qu’à l’extérieur et de prendre la voie la plus opportune, que l’on passe par l’armée (altérité externe) ou par la police (altérité interne). 

En phase solsticiale (passage de Saturne sur l’axe Gémeaux-Sagittaire), c’est la politique d’altérité  interne (verticalité) qui devra être préférée  et suivie et en phase équinoxiale, celle d’altérité exterme ‘(horizontalité).  Si l’on prend le cas, entre 1956 et 1962, de l’indépendance des trois pays du Maghreb(Tunisie, Maroc, Algérie) dépendants de la France, on est dans un cas d’altérité  interne, en phase solsticiale.  En revanche , en 1938, l’affaire des Sudétes reléve d’une altérité externe, puisqu’il s’agissait de récupérer une région faisant partie de la Tchécoslovaquie.phase équinoxiale et cela vaudra ensuite pour l’occupation de la France, entre autres, à partir de 1940, avec comme enjeu d’ailleurs l’annexion de l’Alsace. En 2023, on se retrouvera dans un cas de figure comparable avec l’Ukraine et à une situation qui pourrait fort bien évoquer les Accords de Munich de 1938. Il semble que l’altérité interne vise à intégrer des éléments étrangers alors que l’altérité externe vise à s’en séparer. En d’autres termes, dans un cas, il s’agit d’annexer (Equinoxialité) et dans l’autre d’évacuer.(Solsticialité).

La politique équinoxiale vise à mettre à contribution des secteurs, des territoires restés extérieurs jusque (cas des Sudétes)là alors que la politique solsticiale vise à  ne plus prendre en charge des territoires restés intérieurs jusque là.(cas de l’Algérie) Mais cela vaut pôur l’appel à des catégories sociales qui ne contribuaient pas suffisamment sur le plan fiscal  comme en 1789 avec l’abolition des priviléges. Saturne est alors à une vingtaine de degrés du signe des Poissons, donc en début de phase équinoxiale.  De fait la période équinoxiale est marquée par une volonté affichée de faire payer les riches (.https://www.capital.fr/votre-argent/impots-comment-la-gauche-veut-faire-payer-les-plus-riches-en-2022-1379038)

A l’aune de cette présentation, l’on peut étudier l’histoire de l ‘Europe. C’est ainsi que la Communauté Europeénne se met en place en phase équinoxiale car il s ‘agit de mettre « en commun »  de six Etats;les richesses, comme pour la CECA (Charbon Acier) A l’inverse, le BREXIt avec le référendum de 2016 correspond à une phase d’altérité externe (solsticialité- avec Saturne en Sagittaire.

On reprendra des cas déjà traités dans de précédents articles en vue d’une synthèse.  2001 (Twin Towers) ‘et 2015 (Bataclan) correspondent à des phases solsticiales donc de séparation, de rupture. L’arrivée de Mitterrand en 1981 se situe en phase équinoxiale avec une politique de nationalisation et donc d’appropriation qui n’est pas sans évoquer, toutes proportions gardées, la nuit du 4 aout 1789. Saturne était en vierge. En 1989; en période solsticiale, c’est un temps, on l’aura compris, de séparation, de sécession comme à la mort de Salomon, quand se constitua au Nord de la Palestine le Royaume d’Israel/

 

 

 

 

 

 

 

JHB 28 11 22

Publié dans ASTROLOGIE, ECONOMIE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn La notion d’égalité et de valeur implique la mise en rapport de deux ensembles distincts. Hommes et femmes.

Posté par nofim le 31 octobre 2022

Jacques  Halbronn    La notion d’égalité et de valeur implique la mise en rapport de deux ensembles distincts.  Hommes et femmes.

 

Dans la vie courante, quand on dit que tel produit vaut tant,  cela signifie qu’il est « égal » à tant. Combien de députés pour constituer une majorité  absolue à l’Assemblée Nationale sous la Ve République? On est dans le quantatif;  Or, il semble que dans certains domaines, l’on ne puisse admettre qu’il faut  réunir une certaine quantité de ceci ou de cela pour obtenir tel objet, par exemple. Combien coute en dollars ou en euro  tel tableau? A moins de décider que les objets  considérés soient interchangeables et s’équivalent. Mais dans une logique d’échange, il faut bien accepter de devoir déterminer combien  vaut tel objet  si on entend se le procurer. et quel intérêt y aurait-il d’ailleurs à échanger un objet contre un objet strictement identique? 

A présent, venons en à l’égalité entre les hommes et les femmes à savoir deux ensembles distincts mais dont on entend déterminer en quelque sorte les conditions de l’échange. Certains diront qu’un homme égale une femme, que tel élément de l’ensemble hommes vaut tel élément de l’ensemble femmes selon un principe, un postulat d’équivalence.  Mais l’on peut aussi décider qu’il faut tant de femmes pour un homme ou tant d’hommes pour une femme, en raison de leurs valeurs respectives estimées selon tel ou tel critère.

Autrement dit, la question que nous posons est la suivante? Si je disais, par exemple, qu’il faut quatre femmes pour valoir un homme, cela donnerait l’équation : 4 femmes = 1 homme. et l’on pourrait imaginer une balance où l’on devrait mettre sur un plateau 4 femmes et sur l’autre plateau, 1 homme.  Nous en conclurons que la notion d’égalité implique que l’on se mette d’accord sur ce que l’on met en vis à vis sur les deux plateaux et que la notion d’égalité resterait totalement abstraite si l’on ne précisait pas les quantités en présence en vue de la transaction. On dira que « le prix est égal à.tant … » (https://www.linguee.fr/francais-anglais/traduction/le+prix+est+%C3%A9gal+%C3%A0.html)

Paradoxalement, l’usage même du mot « égalité  » exige que l’on passe par une forme d’estimation: égal à quoi? Tout comme le mot « liberté », dans la devise républicaine, suppose que l’on précise liberté par rapport à quoi voire  » fraternité »,  suppose que l’on précise « avec qui »?

 

 

 

 

 

JHB 29 10 22

Publié dans ECONOMIE, FEMMES | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn De la dimension économique de l’astrologie sensorielle dans l’espace temps social

Posté par nofim le 5 octobre 2022

Jacques  Halbronn   De la dimension économique  de  l’astrologie sensorielle, dans l’espace temps social.

 

 

  En un temps où il est fortement question d’économiser l’énergie, il nous semble que l’astrologie sensorielle peut se révéler fort précieuse en ce qu’elle nous semble pouvoir éviter certaines formes de gâchis, et ce à plus d’un titre, en ce qu’elle permet un meilleur « focus » dans le temps comme dans l’espace social.    

 

 

 

ECONOMIE  DE TEMPS     L’astrologie sensorielle permet de pointer des moments de basculement, de s’y préparer sans être pris au dépourvu  et d’éviter une dispersion de l’attention, du fait de la méconnaissance des structures cycliques.  Il est bon de savoir à quoi s’attendre en temps et en heure et de ne pas rester indéfiniment sur le qui-vive, ce qui génére un gaspillage d’énergie nerveuse. On diagnostiquera un manque de focus.

 

 

ECONOMIE D’ESPACE   En ce qui concerne les investissements en ressources humaines, il nous semble aberrant de ne pas avoir connaissance des terrains les plus fertiles en  agissant à fonds perdus. Là encore, risque d’un énorme gachis où l’on traite tout le monde « en vrac ».. Il est clair qu’au regard du plan auditif,  les populations marquées par le ça  n’ont pas le même profil que celles articulées sur le Surmoi, le côntrôle de ce qui est dit,  qualitativement comme quantitativement. On ne mettra pas dans le même sac  les populations consommatrices et les populations créatrices.   

 

Nous avons eu l’occasion, dans nos Café philo Macdo, (voir la série  sur notre chaine YouTube  de la subconscience) ces dernières années  à quel point la proposition d’échanges intellectuels exigeant une certaine rigueur dans la prise de parole et dans l’écoute attentive d’autrui ne mobilisait pas les femmes lesquelles préféraient une parole « libre » et sans censure aucune, ce qui caractérisai la différence du Surmoi et du ça.(cf nos « topiques  sensorielles) On aura compris qu’il pouvait se révéler assez vain de ne pas tenir compte de tels déterminisme dans le champ éducatif. A contrario, dans le domaine du « care », de la « santé », les femmes montreraient une prédisposition au contrôle des pulsions alimentaires (boisson, tabac) en raison de leur structure sensorielles inverse de celle des hommes. Il y a là une complémentarité qui ne saurait être assimilée à une égalité si ce n’est que ces différents registres sensoriels ont tous leur importance dans une conscience de l’altérité dans le temps et dans l’espace

 

 

 

JHB 04 10 22

Publié dans anthropocosmologiz, ASTROLOGIE, ECONOMIE, sensorialité, SOCIETE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Le contenant et le contenu, le centre et ce qui tourne autour

Posté par nofim le 6 mars 2022

jacques halbronn  Le  contenant et le contenu, le centre et ce qui tourne autour.

 

Toujours demandeur de clarification et de dualité, nous entendons ici mettre en garde contre certaines confusions et notamment celle qui consiste à ne pas savoir ou vouloir  faire la distinction entre le contenant et le contenu. Nous prendrons l’exemple des populations occupant un certain espace que nous qualifierons de contenant.

Tous les contenus au sein d’un même contenant ne sont pas nécessairement à mettre sur le même plan, sur un pied d’égalité même si ces divers contenus cohabitent au sein d’un même ensemble. Alors que le contenant est fixe, les contenus qu’il peut accueillir peuvent considérablement varier.

Si l’on applique ce schéma à un pays comme la France, nous dirons que ce contenant qu’elle est.  Au sein d’un même espace, peut se constituer une multitude de sous-ensembles qui n’auront pas nécessairement le même statut.  Cela permet d’accueillir des populations très différentes, notamment par leur apparence, au sein d’espaces bien délimités, sans qu’il soit question de les exclure de l’espace France en les renvoyant dans leurs pays d’origine. 

Ces espaces peuvent être les quartiers d’une même ville, comme dans la Jérusalem médiévale avec son quartier juif, son  quartier musulman,  son quartier  chrétien, son quartier arménien etc(cf Vincent Lemire’ Le dessous des cartes : une ville ou quatre quartiers ? » in Jérusalem 1900.  2013 . D’aucuns pourraient parler de « ghetto », d’ »apartheid ». On a récemment avec Jérôme Fourquet préféré l’image de l’archipel.(L’Archipel français : une nation multiple et divisée) Ce qu’il faut retenir, c’est que l’unicité du contenant n’est pas en opposition avec la diversité des contenus pas plus que la diversité des planétes du systéme solaire ne remet pas en question le dit systéme. Si l’on prend à présent le cas de la langue française, nous pensons que l’on peut parler d’un contenant ou si l’on préfére d’un substrat.

C’est  ainsi que nous avons recensé les mots français en anglais-cf nos mémoires de 1987 et 1989 sur la plateforme SCRIBD. Peut-on dire que ce lexique est un contenu ou bien un contenant? Selon nous, les mots français en anglais sont un contenant, aussi curieux que cela puisse paraitre avec des mots anglais en complément. La preuve en est que les mots français se retrouvent dans bien d’autres langues en des quantités certes variables. Le français est ici le centre et les langues emprunteuses les satellites.

Mais quand  nous parlons du français,  il y a à nouveau une ambiguité.  Nous distinguerons en français le lexique qu’il véhicule et qu’il a exporté  et  les problématiques de conjugaison, de prononciation ou de sémantique lesquelles varient d’un espace à un autre.  Ce serait donc une maladresse que de dire que le français est une langue centrale mais il est bien le contenant d’une langue centrale. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  JHB  06 03 22

Publié dans anthropocosmologiz, ASTROLOGIE, Culture, ECONOMIE, FEMMES, judaîsme, LINGUISTIQUE | Pas de Commentaire »

12345...16
 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs