jacques halbronn Economie/ Le différentiel de genre: quéte des personnes ou celle des biens?.

Posté par nofim le 6 janvier 2023

jacques  halbronn Economie.  Le différentiel de genre: quéte des personnes ou celle des biens?   

 

 Poursuivant nos travaux sur le masculin et le féminin (les topiques sensorielles), nous entendons approfondir la thématique de l’être et de l’avoir  au regard de la problématique de possession. Hommes et femmes ont ils les mêmes motivations et objectifs dans leur rapport au monde.? Epistémologiquement, nous privilégions la dualité et la dialectique et donc la complémentarité et l’alternance.

On mettra l’accent sur la pratique de l’accumulation et en quelque sorte de la capitalisation, la « collection »,  sous des formes de « richesses » différentes mais quelque part comparables avec pour corollaire  un certain manque à l’autre extrémité de la polarité que nous posons, celle des personnes et des biens matériels. Cette approche nous semble plus concrète que celle de l’être et de l’avoir qu’elle prolonge. Quand on  veut dresser le bilan d’une vie, il est bon de se situer sur ces deux plans dont pour notre part nous percevons clairement ce qui les relie e les oppose, en termes de « valeurs ». 

Pour notre part, nous reconnaitrons avoir donné la priorité aux personnes, comme en témoignent nos Guides astrologiques, lesquelles recensent notamment les personnes ayant contribué à nos réseaux, selon une certaine synergie, à commencer par notre longue série de Colloques Astrologiques (mais aussi judaiques)  à partir de 1974.’Hotel Méridien Porte Maillot) sans oublier la myriade d’interviews  filmés pour « teléprovidence » (chaine You tube de la Subconscience). Il faudrait ajouter les rencontres intimes qui se sont succédé entre 1973 et 2016 (dont nous avons constitué un volume de correspondances et de journaux en changeant les noms ) Inversement, nous aurons fait preuve d’un certain « détachement »  par rapport aux biens matériels, même si nous avons constitué – dès 1972 – une bibliothèque-librairie (dont on trouvera le catalogue sur Rakuten, à la « boutique » Vulcainjh (depuis 2013) En fait, notre Bibliothèque Universitaire de Recherche Astrologique  vaut peut être d’abord par ses archives d’une diversité et d’une richesse remarquables, sa correspondance, plus que par ses imprimés, d’autant qu’une partie de son fonds d’imprimés et de microformes ont été numérisées, respectivement par la BINA, la bibluithèque Internationale de Numérisation Astrologique (BINA) et sur le site prophéties.it.

L’importance que nous avons accordé à la couverture vidéo  depuis 1984(Congrès de Lyon) ce qui sera exploité et prolongé sur Internet, témoigne de cet intérêt pour les gens, de préférence aux publications d’ »actes » (à la façon d’un Yves Lenoble, fin XXe début XXIe siècles) En ce sens, on pourra dire que nous sommes un être foncièrement « social » au carnet d ‘adresses impressionnant, dans la durée tant auprès des astrologues que des médiums. Selon nous, les hommes politiques doivent avoir en eux cet instinct de « collection » de contacts et un certain besoin d’impacter largement et dans la durée en passant par les publications. En ce sens, il ressort que notre intérêt pour les livres démontre qu’il s’agit bien  là d’un média.

Inversement, chez la gent féminine, le processus nous semble inverse, à savoir une acception plus concréte de la « possession », inséparable de l’acquisition d’objets ayant une certaine valeur marchande,objets que l’on se procure et que l’on peut céder, un tel « commerce » ne semblant pas du même ordre que celui des personnes, des « sujets ». Chez la femme, la quête passera par des formules officielles, devant notaire, des certificats avec la hantise du vol, du cambriolage, ce qui exige de prendre des mesures, des assurances ad hoc. Chez l’homme, le risque se présentera différemment autour des questions d’honneur, de réputation, de popularité, d’élection, plus dans la sphère publique que privée.

  L’idée de « réussite »  ne sera donc pas vécue pareillement pour les deux genres (sexes) et il sera loisible à l’un de souligner les échecs de l’autre en minimisant ses réalisations. Pour une femme, une précarité matérielle sera inévitablement un signe de fragilité et pour un homme, une vie qui n’aura pas exercé d’impact social sera « ratée ». En ce sens, le couple nous apparait comme une formule assez heureuse alliant les deux valeurs, chacun apportant une dimension qui aura pu avorter chez l’autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  08 01 23

Publié dans anthropocosmologiz, ECONOMIE, féminisme, FEMMES, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Nécessité d’une division sociale comme celle du corps physique

Posté par nofim le 2 décembre 2022

jacques  halbronn   Nécessité d’une division sociale comme celle du corps physique au prisme de l’astrologie 

 

Nos observations sur le terrain astrologique nous conduisent à penser que la thèse et l’antithèse font partie d’un seul et même systéme, ce que nous trouvons dans l’alternance Equinoxe-Solstice, sur chaque semestre. L’aspect de carré (90°)  marque l’antithèse, c’est à dire l’adversaire au sens biblique du terme ‘(cf le Livre de Job) Autrement dit, le christianisme  jouerait le rôle de l’antithèse par rapport au judaisme tout comme le solstice par rapport à l’équinoxe. Il s’agirait ainsi d’un phénoméne structurel et non conjoncturel. 

La « thèse » veut que l’on distingue le haut et le bas, le dominant et le dominé et l’antithèse -voir les Saturnales- remet en question une telle vision verticale au bout de 7 ans (cf le Songe de Pharaon, au Livre de la Genése) Il y a là une leçon capitale d’astrologie que nous rendrons ainsi;  quand Saturne entre en phase équinoxiale, l’ordre matriciel est  rétabli et tout naturellement, ce qui doit se placer en  haut vient en haut et vice versa pour ce qui doit se placer en bas . Il y a là d’ailleurs comme une nécessité propre à toute entité à commencer par notre propre corps physique et notre agencement social.  Entendons par là que toute société bien conçue doit prévoir un haut et un bas, une instance supérieure, élitique (Académie, Sénat) et une instance subalterne (jeux du cirque, mass media) de façon à pouvoir s’adapter aux exigences de chaque phase. 

En phase équinoxiale, l’ordre, le cours  normal des choses est respecté alors qu’il ne l’est pas en phase solsticiale (Plan B)d’où du désordre.

Sur  Internet

 « Ils ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n’entendent pas. » Cette phrase est prononcée par le Christ dans l’Évangile de Matthieu et on la retrouve également dans le Coran. » 

On voit ainsi Barabbas préféré à Jésus. (cf  article Wikipedia) par le peuple.

  Astrologiquement, cela signifie qu’en phase équinoxiale, le haut et le bas sont à leur place et qu’en phase solsticiale, on sera dans le déni d’une telle dualité, ce qui correspond, selon nous, à la démarche chrétienne remettant en question notamment le caractère particulier réservé par « Dieu » aux Juifs, ce qui correspond à un temps solsticial.

Dans l’histoire de la décolonisation, l’on ne sera pas surpris de voire que les indépendances l’emportent en phase solsticiale comme en 1956-1962 pour ce qui touche à la France. Inversement, en 1830, lors de la conquéte de l’Algérie, on était en phase équinoxiale, c’est à dire que la domination française allait de soi. 

Comme on dit; l’erreur est humaine mais y persévérer est diabolique. Il y a des périodes où l’on a l’impression que la société est prise comme dans une spirale de déni de l’évidence du haut et du bas, tant et si bien qu’elle mettra en haut ce qui aurait du rester en bas et inversement.   C’est ainsi que l’on doit percevoir le passage d’une phase à une autre tant les tonalités des deux phases différent. Du jour au lendemain, tout peut basculer: on brulera ce qu’on adorait, on distinguer celui qui l’on avait négligé, marginalisé. La Roche Tarpéienne est proche du Capitole Mais comme on sait, tout n’a qu’un temps et l’ordre  tout comme le désordre ont des durées strictement circonscrites quant à leur calendrier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  02 12 22

Publié dans ECONOMIE, FEMMES, Juifs, machine, Médecine, psychosociologie, RELIGION, SOCIETE, sociologie, théologie | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn La notion d’égalité et de valeur implique la mise en rapport de deux ensembles distincts. Hommes et femmes.

Posté par nofim le 31 octobre 2022

Jacques  Halbronn    La notion d’égalité et de valeur implique la mise en rapport de deux ensembles distincts.  Hommes et femmes.

 

Dans la vie courante, quand on dit que tel produit vaut tant,  cela signifie qu’il est « égal » à tant. Combien de députés pour constituer une majorité  absolue à l’Assemblée Nationale sous la Ve République? On est dans le quantatif;  Or, il semble que dans certains domaines, l’on ne puisse admettre qu’il faut  réunir une certaine quantité de ceci ou de cela pour obtenir tel objet, par exemple. Combien coute en dollars ou en euro  tel tableau? A moins de décider que les objets  considérés soient interchangeables et s’équivalent. Mais dans une logique d’échange, il faut bien accepter de devoir déterminer combien  vaut tel objet  si on entend se le procurer. et quel intérêt y aurait-il d’ailleurs à échanger un objet contre un objet strictement identique? 

A présent, venons en à l’égalité entre les hommes et les femmes à savoir deux ensembles distincts mais dont on entend déterminer en quelque sorte les conditions de l’échange. Certains diront qu’un homme égale une femme, que tel élément de l’ensemble hommes vaut tel élément de l’ensemble femmes selon un principe, un postulat d’équivalence.  Mais l’on peut aussi décider qu’il faut tant de femmes pour un homme ou tant d’hommes pour une femme, en raison de leurs valeurs respectives estimées selon tel ou tel critère.

Autrement dit, la question que nous posons est la suivante? Si je disais, par exemple, qu’il faut quatre femmes pour valoir un homme, cela donnerait l’équation : 4 femmes = 1 homme. et l’on pourrait imaginer une balance où l’on devrait mettre sur un plateau 4 femmes et sur l’autre plateau, 1 homme.  Nous en conclurons que la notion d’égalité implique que l’on se mette d’accord sur ce que l’on met en vis à vis sur les deux plateaux et que la notion d’égalité resterait totalement abstraite si l’on ne précisait pas les quantités en présence en vue de la transaction. On dira que « le prix est égal à.tant … » (https://www.linguee.fr/francais-anglais/traduction/le+prix+est+%C3%A9gal+%C3%A0.html)

Paradoxalement, l’usage même du mot « égalité  » exige que l’on passe par une forme d’estimation: égal à quoi? Tout comme le mot « liberté », dans la devise républicaine, suppose que l’on précise liberté par rapport à quoi voire  » fraternité »,  suppose que l’on précise « avec qui »?

 

 

 

 

 

JHB 29 10 22

Publié dans ECONOMIE, FEMMES | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn Astrologie zodiacale. Autour d’ une autrice méconnue : Georgette Léone Dricot

Posté par nofim le 26 octobre 2022

Archives de la BURA (Bibliothéque Universitaire de Recherche Astrologique)   

 

 

Jacques  Halbronn  Astrologie zodiacale.  Autour d’ une  autrice  méconnue : Georgette Léone  Dricot 

 

 

 

Notre tout  premier livre d’initiation à l’ astrologie était paru  dans les années 60, dans la série « marabout Flash »L’astrologie – Le destin par les signes du zodiaques ? – « Marabout flash » n°47 et était signé  G-L. Dricot et ce n’est que récemment  et fortuitement que nous avons découvert que ces initales  correspondait au prénom Georgette Léone, donc à une femme. Dix ans plus tard, nous signions Clefs pour l’Astrologie dans la collection « clefs » chez Seghers avec le même numéro 47; En 1986 (ed Artefact), nous serions  chargé  de la réédition de l’Histoire de l’Astrologie de Serge Hutin, d’abord parue chez Marabout. Cette dame  et la traductrice de l’anglais (chez Marabout  Zodiax International, Guide astrologique de l’amour et des sentiments [ 1963 de John Atherton et  de sa série de 12  livrets  Astrology Guide To Love And Romance By John K. Atherton (1960) Dans son introduction à la série Atherton, Madame Dricot cite Jung  et  Corman. On nous signale qu’une de chaque livret  est pour les lecteurs, l’autre pour les lectrice. Dans les années 70,  paraitra chez Marabout  une série zodiacale (conservée à la BNF dans le cadre du dépot légal):  Votre horoscope 1975 [Texte imprimé] : votre horoscope prévisionnel détaillé et un art de mieux vivre en 1975 / par G.L. Dricot

Publication : Verviers : Marabout ; Paris : diffusion Inter-forum, 1974.   Cette Georgette Dricot   compléte la listes des autrices en astrologie comme Solange de Mailly Nesle, Catherine Aubier (chez M& A), Katia(Ed Ferenczi),  Michéle Curcio (chez Tchou), Françoise Hardy,(ed  du Rocher) Béatrice Noure qui ont abordé le genre « zodical ». Mais nous ne saurions oublier la collection des « Grands livres du Zodiaque » à laquelle il nous fut donné de participer en tant que natif du Sagittaire (cf infra), voici une quarantaine d’années:

 

 

Collection : Les grands livres du zodiaque

IndisponibleLe grand livre de la Balance : 24 septembre-23 octobre
Le grand livre de la Vierge : 24 août-23 septembre
Le grand livre de la Vierge : 24 août-23 septembre

Béatrice Guénin , Françoise Hardy

Le grand livre du Sagittaire : 23 novembre-21 décembre
Le grand livre du Sagittaire : 23 novembre-21 décembre

Solange Dessagne , Jacques Halbronn

Le grand livre du Scorpion : 24 octobre-22 novembre
Le grand livre du Scorpion : 24 octobre-22 novembre

Dorothée-Marguerite Koechlin de Bizemont

Le grand livre du Verseau : 21 janvier-18 février

En outre,  aux éditions Solar,  (à la suite de la défection d’Ivan Othenin Girard qui n’avait traité que les trois premiers signes) à la même époque, nous avons faite paraitre dans ce domaine  des textes de Françoise Colin, Dorothée de Bizemont et Catherine Aubier  (ancienne enseignante à la FLAP,Faculté libre d’Astrologie de Paris, Brigitte Chéret (ancienne éléve de la FLAP)  Plus anciennement,  dans ce  genre;  citons  Maris Louise Sondazz. (1889-1981)  autrice de Tous les signes expliqués, essai de morphologie astrale, le visage, la main, les astres… 11e édition / M.-L. Sondaz;  Ed Robert Laffont, en 1942. En 1929, Jeanne Duzéa alias  janduz avait publié  une Méthode d’interprétation du Bélier et de Mars (la BNF donne par erreur  » Jean Duzéa ». Le catalogue des Ed Bussières précise  « Jeanne Duzéa (1874-1954), astrologue et l’un des membres fondateurs du Centre d’Etudes astrologiques de France. Auteur de nombreux livres d’astrologie, elle est une référence des praticiens spécialisés. » Ce Centre d’Etudes reprendra par la suite le nom de Société Astrologique de France (cf notre dossier sur la plateforme SCRIBD)

 JHB  26 10 22

 

 

   

Publié dans ASTROLOGIE, FEMMES | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Le besoin reciproque de l’autre sexe. Synchronie ou alternance

Posté par nofim le 12 octobre 2022

jacques  halbronn   Le besoin reciproque de l’autre sexe.  Synchronie ou alternance?

 

 

Il nous apparait qu’une certaine interdépendance entre les deux sexes est la cause de malentendus. C’est ainsi que -comme nous l’avons montré dans un autre texte récent (sur NOFIM  unblog.fr) l’on serait en droit de se demander à qui aura vraiment profité la législation sur la contraception et si les femmes n’ont pas été dupes en cette affaire.  Mais poursuivons notre enquete en mettant en évidence certaines contradictions.

Selon nous, les hommes sont les premiers concernés  par la perpétuation de l’espèce si ce n’est qu’ils doivent impérativement passer par des femmes pour y parvenir. Ainsi, la contraception serait une réaction contre une telle instrumentalisation de leur corps; ce qui ne les empêche pas par ailleurs de mettre les naissances à leur actif. Dans l’article que nous signalions plus haut, nous avions mis en évidence  toute l’ambiguité de la situation, selon l’angle choisi.

   Abordons à présent un autre aspect du probléme à savoir la sous représentation des femmes dans la culture, en termes de noms marquants. Soixante ans après la création du MLF, il ne semble pas que les femmes soient parvenues à changer le rapport de force à savoit la référence à un nombre croissant d’autrices de premier plan dans le domaine des arts comme des sciences. Quand on écoute les émissions de philosophie sur France Culture, notamment, force est de constater que les animatrices  en sont réduites le plus souvent à égréner des noms d’hommes qui font écho. C’est ainsi qu’en ce 11 octobre 2022, lors de l’émission « Avec philosophie » de Géraldine Uhlmann,  on aura fait étalage de tout un panthéon masculin, de Rimbaud à Freud. https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/avec-philosophie

Nous sommes en mesure, croyons-nous, d’expliquer une telle situation par la mission féminine de transmission, de diffusion qui constitue une sorte de Surmoi. En fait, ce seraient les hommes qui seraient missionnés pour le « croissez multipliez » -soit une projection dans le temps  alors que les femmes le seraient au nom d »une vocation à informer et à transmettre. Et de meme que les hommes seraient bien incapables de réaliser leur mission sans l’aide (cf la femme comme ‘aide », dans le Livre de la Genése), de même les femmes ne seraient pas en mesure d’enseigner sans faire appel aux oeuvres d’auteurs plus que d’autrices/ Nous y voyons pour notre part un certain équilibre à assumer.

Cela dit, cette réciprocité n’a pas ici  à se manifester dans l’alternance mais dans la synchronie, c’est à dire que des motivations complémentaires chez les hommes et chez les femmes sont à l’oeuvre, notamment en phase équinoxiale (Astrologie sensorielle) alors qu’en phase solsticiale, les deux genres vivent chacun dans leurs sphères respectives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  11 10 22

Publié dans anthropocosmologiz, FEMMES, sensorialité | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn La dialectique hommes/femmes à vivre dans l’alternance

Posté par nofim le 7 octobre 2022

Jacques  Halbronn  La dialectique hommes/femmes à vivre dans l’alternance     

 

 

Aujourd’hui, nous dirons que les hommes gèrent le temps et les femmes l’espace en ce sens qu’ils sont responsables de la reproduction de l’espèce du fait que ce sont eux qui déclenchent le processus de gestation chez la femmes, leur phallus servant en quelque sorte de « clef » alors que les femmes ont une fonction de diffusion de l’oeuvre masculine créatrice. Les hommes seraient donc au début, en une sorte de préambule  et les femmes à la fin, en une sorte d’épilogue.

.Selon nous, la phase solsticiale obéit aux valeurs masculine tandis que la phase équinoxiale impose des valeurs féminines, au prisme de nos « topiques sensorielles ».(ça et Surmoi, associés aux 5 sens) dans le cadre de l’Astrologie Sensorielle combinant Cyclologie et Sexologie.

Il nous faut parler de sublimation du ça  en ce que le processus de procréation peut s’apparenter à un viol et que le processus de diffusion à de  la divulgation, de l’accusation diffamatoire mais en fait cela correspond à des fonctions essentielles pour notre Humanité même si cela peut prendre des formes scandaleuses. Il faut faire la part des choses.

En tout état de cause, une telle dualité ne saurait  se gérer que par le biais de l’alternance laquelle reléve de notre cyclologie des périodes de 7 ans. 

 

JHB  07 10 22

Publié dans féminisme, FEMMES | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn Equinoxialité et état gazeux de la politique au prisme de l’astrologie sensorielle.

Posté par nofim le 4 octobre 2022

 

Jacques  Halbronn  Equinoxialité  et  état gazeux de la politique., au prisme de l’astrologie sensorielle.  

 

 

On parle actuellement  du passage de l’état solide à l’état gazeux de la vie politique (https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/03/26/la-politique-est-passee-de-l-etat-solide-a-l-etat-gazeux-donc-explosif_5441442_3232.htm) et cela pourrait fort bien correspondre à a ce qui distingue Solsticialité et Equinoxalité  en Astrologie Sensorielle. On notera que cette distinction se retrouve en astronomie entre planétes proches du Soleil, dires « rocheuses »  jusqu’à Mars (Terre comprise)  et celles qui en sont plus éloignées, à partir de Jupiter.  La manifestation, la forme du Pouvoir  nous semble en tout cas, différer sensiblement selon les deux phases considéres en Astrologie Sensorielle. 

En effet, alors que la phase solsticiale (dont on sort actuellement) reste centrée sur des personnages emblématiques réunissant autour de leur personne un mouvement  politique (Mélanchon, Macron, Zemmour) ce qui correspond à une verticalité solaire, en revanche, la phase équinoxiale se  caractériserait par  une certaine confusion des genres -dans tous les sens du terme- par une perméabilité des clivages, des diversités,  des frontières et c’est en cela que ferait sens l’opposition  solide-gazeux.  On pense aux chambres à gaz, où le gaz se répandait progressivement dans tout l’espace de la salle visée. On pense à un tsunami balayant tout sur son passage, ce qui se traduit par une sorte de pandémie psychique des plus contagieuses  et qui peut donc toucher tout le monde, indistinctement.

Dans le domaine de l’équinoxialité, les femmes jouent un rôle majeur du fait de leur remarquable aptitude à communiquer de proche en proche. Ce caractère gazeux est typiquement d’ordre astrologique, en ce qu’il se déploie de façon subconsciente. Au fond, il ne s’agit rien de moins que d’une prise collective de pouvoir tous azimuts rassemblant le « bas » de la Société, ceux qui ont du ressentiment, qui ont été humiliés, méprises et qui sentent que l’heure de la revanche est proche même s’ils savent, dans leur fors intérieur qu’il y aura tôt ou tard de la répression,  lors de la prochaine phase solsticiale.  Le film « Sans filtre » qui décrocha cette année  une Palme d’Or à Cannes, met en scéne une telle prise de pouvoir « matriarcale ».   Mais en phase gazeuse, il n ‘y  a pas de centre, cela part dans tous les sens et il y a  du gaz à tous les étages. Chacune y met du sien, autour d’elle. On est dans l’horizontalité.   On pense à ces sociétés autoritaires qui exercent un pouvoir plus absolu que telle dictature d’un seul. En 1968 lors d’un séjour en Israel, en pleine phase équinoxiale, nous avions eu cette sensation de le pression d’un consensus collectif auquel on ne peut échapper, ce qui nous fait penser à la façon dont le Prophéte Jérémie décrit ce qu’il entend par « Nouvelle Alliance ». On retrouve un tel climat dans le monde nazi.

En fait, l’astrologie est plus pregnante en phase équinoxiale qu’en phase solsticiale et elle ne pas par le truchement de quelque astrologue car le « virus » est dans l’air et c’est en phase solsticiale  que nous sommes plus libres de nos mouvements, que la pression cosmique se relâche. On comprend alors d’ailleurs pourquoi l’astrologie pourrait apparaitre comme un Mal.. MAis pour le chercheur désireux de prouver la réalité de l’astrologie, c’est bien en phase équinoxiale qu’il pourra recueillir les éléments les plus probants.   Cette période  équinoxiale  calibrée pour 7 ans conduira les femmes vers les hommes dans un processus de séduction qui joue sur leur « ça » (selon notre théorie des topiques sensorielles), ce qui présente une certaine forme d’ambiguité car les hommes peuvent se sentir tout puissants avec des femmes les sollicitant, telles des sirénes dont Ulysse entendait se protéger de leur chant.(cf notre « Corpus sentimental au prisme de l’astrologie sensorielle »)http://nofim.unblog.fr/category/femmes/

 

 

JHB  04 10 22

Publié dans ASTROLOGIE, FEMMES, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Un corpus sentimental au prisme de l’Astrologie Sensorielle

Posté par nofim le 4 octobre 2022

 

Jacques  Halbronn

 

UN CORPUS  SENTIMENTAL  AU PRISME DE L’ASTROLOGIE  SENSORIELLE

 

 

 

Editions de la Grande Conjonction, 2022 

 

 

 600 pages environ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant- propos

 

 

 

 

Notre corpus est constitué d’archives personnelles s’étalant sur plus d’un demi-siècle, constituées d’une correspondance avec des femmes ainsi que  d’éléments d’un journal intime. relatifs  à  ce même domaine. Il s’agit d’un genre littéraire qui repose sur un vécu – la vie est un roman -et sur une mémoire s’inscrivant elle-même dans le temps. Tout y est marqué par  l’immédiateté du ressenti  et échappe au réchauffé.  Rappelons les Fragments d’un Discours amoureux de Roland Barthes ou l’œuvre de Marcel Proust,  notamment Un Amour de Swann,  sans oublier la récente parution concernant la vie  affective de  François Mitterrand (entre 1962  et 1995)  ou encore le  journal (Tagebücher) de  Kafka, obsédé par l’idée de mariage.( Journauxlettres à sa famille et à ses amis, traduits par Marthe Robert, Claude David et Jean-Pierre Danès, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1984).

 

Nous avons pensé qu’il serait intéressant d’appliquer à un ensemble  dont  l’élaboration n’était pas centrée sur une quelconque volonté de valider  un  double modéle, saisonnier  et sensoriel que l’on désignera sous le label d’Astrologie Sensorielle, titre déjà utilisé en 1976  dans notre publication parue dans la revue Cosmopolitan

 

 

I  L’approche saisonnière. 

 

 

 Par cyclologie « saisonnière », nous entendons  une forme d’astrologie articulée sur les axes  équinoxiaux et solsticiaux, donc basée sur une analogie reliant la cyclicité planétaire  à celle du Soleil.

. Notre  grille a le mérite d’une  relative simplicité d’application. Exposons-en d’emblée les grandes lignes. De même que l’année se divise en Quatre Saisons,  tout comme d’ailleurs le cycle soli-lunaire ( Nouvelle Lune, premier quartier, pleine lune, second quartier), nous utiliserons le cycle de Saturne dont les composantes chiffrées recoupent celles de la Lune, ce qui donne des périodes de 28  ans chacune, alternativement qualifiées d’équinoxiales et de solsticiales, sur la base du passage de la planète Saturne au niveau  des axes des équinoxes et des solstices. Certes, d’entrée de jeu, l’astrologie apparaitra comme un fil conducteur mais il n’en reste pas moins que la grille que nous entendons appliquer ici ne saurait coincider avec le « corpus astrologique » en vigueur. Ce n’est pas par hasard que nous publions à présent ce corpus mémoriel, vu que la période actuelle, marquée au coin de la solsticialité, s’y prête. Enfin, l’idée que nous nous sommes faits de la question  juive aura pu sensiblement évoluer et il convient ici  de se situer dans une démarche diachronique et d’éviter de prendre l’ensemble comme un tout intemporel synchronique. Il s’agit au fond d’une expérience pilote de traitement d’un corpus étalé sur plusieurs décennies et qui pourrait susciter des émules. En tout état de cause, il s’agit d’une tentative de validation d’une approche proprement astrologique à partir d’un document dont la précision chronologique est l’interface nécessaire par excellence. L’astrologie que nous entendons ainsi valider implique l’existence d’un vécu collectif, d’un esprit du temps (Zeigeist) partagé, où ce que nous éprouvons fait écho , trouve son répondant chez l’autre.

Cela dit, nous avons pu établir  comme il était déjà apparu dans L’Astrologie selon Saturne (1994) que  le changement s’opérait en fait dès le passage en signe mutable précédant les axes équinoxiaux et solsticiaux :axe  gémeaux-Sagittaire pour la phase solsticiale et axe vierge-poissons pour la phase équinoxiale.

 

 

 

 

 

 

II Les  topiques sensorielles

 

Par  « topiques  sensorielles »,  nous entendons  une référence aux « cinq sens » – vue, ouie, odorat, gout, odorat  en rapport avec les notions freudiennes de « ça »  et de « surmoi », ce qui nous sert à appréhender la dialectique du masculin  et du féminin, ce qui est évidemment au coeur de notre « corpus sentimental ». Selon nous, le ça   est marqué par une volonté de se soustraire au Surmoi, un besoin de libération, une forme de défoulement, de débordement. Pour les femmes,  cela affecterait, impacterait le  rapport à la vue et à l’ouie- ce qui est donné à voir, à montrer et à entendre ou faire entendre et pour les hommes la gestion des trois autres sens, sur un plan plus physique (cf notre publication « Astrologie Sensorielle » in revue Cosmopolitan, numéro de janvier 1976). Ce qui contribue à forger des « valeurs » différentes, d’où une certaine conflictualité entre les sexes. C’est ainsi que les hommes seront, entre autres, heurtés par un manque de tact, par  des propos intempestifs chez les femmes et les femmes se plaindront d’un harcellement physique, de viol, de la part des hommes. En effet, le ça des femmes se heurtera, se confrontera au Surmoi des hommes et vice versa.

 

 

Au fond, on assiste à la  naissance d’une sorte de  Don Juan, de Casanova, confronté  avec la « femme (fatale) de sa vie », celle qui le poursuivra, le troublera,  pendant plus de 30 ans, au milieu, au travers de ses conquétes successives – si tous les noms ont été changés, les textes sont  tous d’époque, sans retouche rétroactive. Comme dit le personnage incarné par Jean-Claude Brialy, dans le Genou de Claire, film d’Eric Roehmer, être amoureux d’une femme  donne des droits . En effet, aimer une femme, c’est en trouver la clef et révéler à chaque femme ce qui fait son charme. 

 

En tout état de cause, c’est une erreur que de vouloir remplacer la réalité homme/femme par des formules abstraites comme masculin/féminin ou  animus/anima.  Pour notre astrologie sensorielle, il s’agit bien d’étudier le rôle des femmes au cours de la cyclicité Equinoxes-Solstices. Nous dirons qu’en période équinoxiale, on assiste à un phénoméne « gazeux » , c’est à dire à un mouvement de fond qui mobilise  toutes les femmes alors que la phase solsticiale axée sur des personnages bien définis et en pleine visibilité, correspond à l’Ancienne Alliance, qui laisse plus de liberté à notre Société que la Nouvelle (cf Jérémie XXXI)

 

Ouvrage à paraitre  sur la plateforme  SCRIBD

 

 

 

 

JHB  04 10 22

 

Publié dans ASTROLOGIE, FEMMES, sensorialité | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn Astrologie et mythologie Rééquilibrage: Mercure est féminin comme Vénus

Posté par nofim le 2 octobre 2022

Jacques  Halbronn  Astrologie Mythologie. Rééquilibrage  Mercure est  féminin comme Vénus.

 

 Il y a un déséquilibre en terme de parité au sein du quatuor mythologique Mercure Vénus- Mars et jupiter, vu qu’il ne s’y trouve qu’une seule déesse face à trois dieux. Nous allons montrer qu’à l’origine, Mercure avait une tonalité féminine au même titre que Vénus, ce qui correspond à deux planétes dont la révolution est inférieure à celle de la Terre,  alors que Mars et Jupiter, valeurs masculine, seraient en rapport avec des planétes « extérieures  » à l’orbite terrestre.  Au regard de notre dispositif des « topiques sensorielles » (en Astrologie sensorielle), Jupiter mari volage (cf  https://cultea.fr/cinq-conquetes-de-zeus-le-grand-volage-de-lantiquite-grecque.htm correspond à un « ça » qui le pousse à  se « multiplier » (selon la formule biblique Genèse 1:28  Et Dieu les bénit, et leur dit : Croissez, et multipliez, et remplissez la terre; et l’assujettissez ») alors que Mercure (fils de Jupiter  et  de Maïa) -avec lequel  il est en couple (Gémeaux Sagittaire  et  Vierge- Poissons) est le « messager des  dieux »donc axé  sur la communication. Or, nous avons montré que si le ça masculin le conduisait à répandre sa semence,  le ça féminin  entrainait à divuliguer, à colporter toutes sortes de nouvelles, avec plus ou moins de bonheur, et c’est ce qui nous fait dire que Mercure est le pole féminin  face à Jupiter, pole masculin. 

 En ce qui concerne Mars et Vénus, nous dirons  que Mars est marqué par une confrontation  guerrière -le duel  (cf la Guerre de Troie) avec un ça  qui favorise le contact physique alors que Vénus se situe dans le registre de la séduction, avec un ça  provocateur sur le plan visuel. On voit que la  topique  du ça  avec sa dimension compulsive joue un rôle déterminant au niveau des fonctions respectives des 4  divinités.

Il nous faut donc conclure que le dispositif véhiculé par l’astrologie prévoyait au départ une divinité féminine et non masculine comme dans le cas de Mercure (Hermés). Il y aurait donc eu une corruption du systéme, ce qui compromet un principe basique  de parité.  Hermés  est souvent présenté comme  « lunaire » – astre féminin par excellence- (cf notice Wikipedia « Hermés »). Le mois de Mai est celui de Maia, la mère d’Hermés-Mercure, le mois des fiançailles. Or, selon l’astrologie solaire, le signe des Gémeaux début en ce mois et d’ailleurs,  sa représentation est celle d’un couple dans diverses iconographies. la dimension indéterminée de Mercure  apparait en astrologie, où la planéte est considérée comme « neutre ».

Enfin, la question se pose des rapports entre Astrologie, mythologie et astronomie. puisque l’on a montré plus haut que la disposition des 4 astres par rapport à la Terre, déterminait un clivage entre le masculin  et le féminin.

 

 

JHB  02 10 22

 

 

 

 

Publié dans ASTROLOGIE, FEMMES, mythologie | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Astrologie EXOLS et signes « mutables » soit un décalage d’un tiers du systéme.

Posté par nofim le 26 septembre 2022

jacques  halbronn   Astrologie EXOLS  et  signes « mutables »   soit un décalage d’un tiers du  systéme 

 

 

 

 Nous voudrions montrer ici que la subdivision des quadrants saisonniers en trois offre une certaine pertinence au regard de la cyclicité prévisionnelle.  Les  4 signes dits mutables correspondent en effet, au derniers tiers de chaque « quarte » et nos sondages montrent que l’on y trouve la préparation à la période suivante; comme le note la notice ci-dessous; D’ailleurs, les mois concernés sont à cheval sur deux saisons à l’instar du mois de décembre qui commence en automne et se termine en hiver.      Notice  Wikipedia : « les Modes »

  • Un signe cardinal (du latin cardo : gond de la porte) est un signe qui correspond au commencement d’une saison (printemps pour le Bélier, été pour le Cancer, automne pour la Balance et hiver pour le Capricorne). Symboliquement, les signes cardinaux sont liés au « dynamisme », aux débuts de l’évolution.
  • Un signe fixe est un signe qui correspond au moment où une saison est le plus installée (printemps pour le Taureau, été pour le Lion, automne pour le Scorpion et hiver pour le Verseau). Symboliquement, les signes fixes sont liés à la « stabilité », à la persévérance.
  • Un signe mutable est un signe qui correspond à la fin d’une saison (printemps pour les Gémeaux, été pour la Vierge, automne pour le Sagittaire et hiver pour les Poissons). Symboliquement, les signes mutables sont liés à l’ « adaptabilité », à la préparation du changement.  C’est au  niveau prévisionnel que ces « modes » font vraiment sens/   
  • Lorsque l’on avait encore le septennat,cela correspondait au changement d’axe équinoxial ou solsticial du fait de la mort de Pompidou coincidant  avec l’entrée de Saturne dans le signe du cancer. en 1974, le passage au quinquennat  étant entré en vigueur en 2002, soit 28 ans plus tard. Or, si l’on examine le cours des 4 périodes de 7 ans ainsi découpées, l’on observe que le dernier tiers de chaque septennat aura été marqué par une remise en cause annonçant un changement de période. 
  • 1978 1986  1993,  2000  et nous aborderons ensuite la situation actuelle marquée par l’entre de Saturne dans le signe mutable des Poissons. 
  • 1978 On envisage une cohabitation dans la perspective des élections législatives.

 Archives  Le Monde   « En 1978, alors que l’hypothèse d’une victoire de la gauche aux élections législatives de mars semblait conserver un haut degré de dprobabilité, en dépit de la rupture de l’accord de gouvernement P.S.-P.C.F., en septembre 1977, dans un discours prononcé le 27 janvier, à Verdun-sur-le-Doubs, M. Giscard d’Estaing avait indiqué  » le bon choix pour la France  » – celui de la majorité sortante, – mais il avait réaffirmé qu’il n’était  » pas un chef de parti « , que son rôle était celui d’un  » arbitre « , et que la Constitution ne lui donnait pas  » les moyens de s’opposer  » à l’application du programme de la gauche si celle-ci l’emportait. M. Giscard d’Estaing rejetait donc l’idée d’un affrontement avec la gauche victorieuse.   »   A  la fin  de 1977, Saturne était  entré dans le signe mutable de la Vierge 

1986 Du fait des éléctions législatives, Mitterrand perd sa majorité au Parlement et Chirac devient Premier Ministre, dans le cadre d’une première cohabitation.     Fin  1985 , Saturne était  entré  en Sagittaire; signe mutables.

 

1993 Rebelote; Nouvelle cohabitation imposée à Mitterrand, avec Balladur comme Premier Ministre Saturne entre alors en poisssons, autre signe mutable.

Quid de l’échéance suivante pendant le septennat de Chirac? On sait que Chirac, élu Présidente en 1995 avait décidé d’avancer la date des législatives en procédant dès 1997  à la dissolution de l’Assemblée, ce qui avait provoqué une nouvelle cohabitation   qui  durera jusqu’en 2002.En fait, tout est décalé puisque  Chirac n’avait pas jugé bon lors de son élection (en 1995) de dissoudre l’Assemblée élue en 1993, laquelle lui était favorable sinon  les élections auraient eu lieu en 2000, cinq ans plus tard. Avec l’instauration du quinquennat, il y a un décrochage par rapport à la cyclologie astrologique saisonnière. 

 On s’intéressera à l’élection de Macron en 2017 en fin de période équinoxiale.  Saturne était entré en sagittaire, à la fin de 2015 .

 Notice  Wikipedia

 » En 2015, il fait adopter une loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, dite « loi Macron ». Sa notoriété s’accroît alors qu’il prend progressivement ses distances avec François Hollande. En 2016, il fonde et prend la présidence de son propre mouvement politique, baptisé En marche, et démissionne du gouvernement Valls. Il adopte un positionnement hostile au clivage gauche-droite et se présente à l’élection présidentielle de 2017. Il l’emporte au second tour, bénéficiant d’un « front républicain » face à la candidate du Front nationalMarine Le Pen, avec 66,1 % des suffrages exprimés. À 39 ans, il devient le plus jeune président français et le plus jeune dirigeant du G20 du moment’

Passons  à 2022 où il aura été fortement question de cohabitation   autour de la NUPES et de Jean Luc Mélanchon alors que Saturne s’appréte à entrer en poissons début 2023.   Si l’on associe l’équinoxalité avec la montée en puissance des femmes, on note que Macron nomme une femme comme Premier Ministre et qu’en Italie, il y  a une forte probabilité pour qu’une femme soit prochainement à la tête du  gouvernement;   Par ailleurs, deux  responsables politiques ne peuvent poursuivre leur tâche, tant chez les Insoumis que chez les Ecologistes en raison de leurs comportements avec l’autre sexe. 

En conclusion, il convenait de mettre en évidence un tel phénoméne d’anticipation, déjà inscrit dans la tradition astrologique des quadruplicités, calquée sur le cycle des saisons; Faute de quoi, notre outil prévisionnell se serai révéle défectueux tant au niveau de la vie publique que de la vie privée.

 

 

 

 

JHB  26 09 22

Publié dans ASTROLOGIE, FEMMES | Pas de Commentaire »

12345...46
 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs