jacques halbronn L’astrologie et la problématique de l’offense en rapport avec le modéle du « Juste »

Posté par nofim le 23 décembre 2022

 

jacques  halbronn  L’astrologie EXOLS  et la problématique  de l’offense et de la Justice.

 

Il  y a dans la Bible  des passages qui font écho à nos récents  travaux en astrologie  Selon nous, c’est en phase équinoxiale que les Justes sont appelés à faire front contre l’Injustice. Le mot même d’équinoxe n’évoque-til pas la notion d’équité? Inversement, comme on peut lire dans l’Evangile de Mathieu,  la solsticialité va générer l’iniquité et renforcer l’empire du « Malin », c’est à dire du Diable.. L’entrée de Saturne en temps équinoxial correspond au réveil des Justes et inversement, l’entrée de Saturne en période solsticiale, correspond  au silence des Justes devenus impuissants. 

Il importe  de signaler que la période de l’Occupation  n’est pas à traiter comme un tout monolithique. C’est ainsi que la Rafle du Veldiv de 1942  survient lors du passage de Saturne d’une phase équinoxiale vers une phase solsticiale. Avant cette date, il  y eut des « justes » qui protégérent, cachèrent, sauvèrent des Juifs en France et    la situation des Juifs empira lors de ce passage. Tout dépend donc de la date de référence que l’on aura choisie.(cf Zemmour) Même en Allemagne, l’application de la « solution finale » ne prit corps qu’à la fin de 1941 avec ses répercussions sur la France.
L’Evangile de Mathieu fait selon nous écho à une telle dualité et donc au rachat, au pardon, lors du passage en phase équinoxiale (au bout de 7 ans)

 

Matthieu 6 …11 « Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien; 12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; 13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!  Et un peu plus haut, dans le même chapitre;

01 « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.

(cf  La notion de justice dans l’Évangile de Matthieu : une approche narrative  par Priscille Morel

  • Dans Études théologiques et religieuses 2016/1 (Tome 91), pages 35 à 55 « 1La notion de justice( grec:  dikaiosunê) est centrale dans l’Évangile de Matthieu. Les commentaires, monographies et articles qui lui sont consacrés lui reconnaissent une place prépondérante dans la théologie matthéenne  » Rappelons  la référence aux Justes (tsadiqim) dans le Livre de la Genése à propos de Sodome et du nombre de Justes qu’il faudrait pour sauver la ville de l’anéantissement. S’il n’y a pas assez de Justes dans une cité, cela signifie qu’elle ne sera pas en mesure de se racheter de ses offenses commises.

 

La notion d’offense également centrale dans ce chapitre VI  caractèrise la phase solsticiale

 Définition ;  « Acte ou parole qui porte atteinte à une chose respectée, digne de considération ou d’intérêt ou qui lèse un sentiment respectable ou légitime ».

Il semble , en effet, que le temps solsticial soit celui de l’offense

 

 

 

 

JHB  23 12 22

Publié dans ASTROLOGIE, RELIGION | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Méthodologie. Astrologie EXOLS. Le paradoxe de la fin des phases.

Posté par nofim le 8 décembre 2022

jacques halbronn   Méthodologie.  Astrologie EXOLS. Le paradoxe de la  fin des phases.   

 

 

L’étude de l’alternance des phases nous conduit à observer que c’est en fin de phase que les effets sont les plus marquants, déterminants. C’est ainsi qu’actuellement, nous vivons la fin d’une phase solsticiale dont il apparait qu’elle dorrespond à une intense activité mentale plutôt que physique comme pour la phase équinoxiale. Le progrès n’est pas du même ordre et ne revêt pas la même forme.  Autrement dit, cette fin de phase serait celui de la moisson dont disposera la phase équinoxiale qui lui fait immédiatement suite . C’est l’aboutissement d’une dynamique qui aura duré 7 ans. 

Il est clair que l’on ne peut passer au stade de l’action sans une préparation au stade de la réflexion et ce n’est pas le même type d’exploration, il est moins spectaculaire. Entre le penseur qui rédige son message et  l’homme d’action qui se chargera de le diffuser, il y a un évident contraste. Les empires se sont constitués selon une telle dialectique de la pensée et de l’action, et l’on pense à Mahomet ou à Napoléon Ier entre autres.

  Actuellement s’achève une phase solsticiale et cela signifie que dans les différents domaines, on aura pu sensiblement avancer, progresser dans l’élaboration des idées, des représentations. Cela doit être vrai pour l’astrologie et il convient de se demander en quoi la pensée astrologique aura évolué au cours des sept années écoulées. Quel bilan , quel bagage pour la phase suivante? Cette évolution peut comporter plusieurs expressions  et notamment il s’agit de repenser les alliances de l’astrologie avec d’autres disciplines. Pour notre part, nous avons proposé d’aller plus vers la théologie que vers la « science » de la « Nature » car l’astrologie reléverait plutot de la Surnature, d’une Nature transformée, transmutée. 

 Le temps est donc venu de passer à la phase suivante, celle de la diffusion d’une astrologie renouvelée, ressourcée et il se peut que les femmes aient un rôle majeur à jouer au cours des sept prochaine années car elles ont un sens inné de la communication, pour le meilleur comme pour le pire. Il eut été bienvenu que le prochain colloque prévu par telle association astrologique s’occupât de recenser les éventuelles avancées conceptuelles qui devraient être le fer de lance d’une prochaine croisade en faveur de la cause astrologique.

En  ce qui nous concerne nous avons amélioré nos formulations jusqu’au dernier moment de la phase qui se termine, comme lorsque l’on veut envoyer une fusée  car la moindre négligence peut se révéler fatale. C’est ainsi que nous avons pu indiquer que l’entrée dans une nouvelle phase correspondait à la croix des signes mutables et non à celle des signes cardinaux, ce qui fait un décalage d’environ 2 ans et ce décalage aurait fait perdre à l’astrologie partie de  son crédit previsionnel tant il importe que le traitement des dates événementielles déterminantes soit précis. Entendez par là que l’astrologie ne peut pas se permettre d’avoir un train de retard car une fois la phase enclenchée, elle ne ferait que réagir après coup, ce qui n’est pas son rôle. Le compte à rebours d’ici la fin mars 2023 n’est plus que de 4 mois et il est temps de se rallier aux avancées les plus marquantes. Il y  a  un temps pour se réunir physiquement  mais il importe de se retrouver et se rejoindre intellectuellement.

 

 

JHB  08 12 22

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans anthropocosmologiz, ASTROLOGIE, RELIGION, SCIENCE | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Nécessité d’une division sociale comme celle du corps physique

Posté par nofim le 2 décembre 2022

jacques  halbronn   Nécessité d’une division sociale comme celle du corps physique au prisme de l’astrologie 

 

Nos observations sur le terrain astrologique nous conduisent à penser que la thèse et l’antithèse font partie d’un seul et même systéme, ce que nous trouvons dans l’alternance Equinoxe-Solstice, sur chaque semestre. L’aspect de carré (90°)  marque l’antithèse, c’est à dire l’adversaire au sens biblique du terme ‘(cf le Livre de Job) Autrement dit, le christianisme  jouerait le rôle de l’antithèse par rapport au judaisme tout comme le solstice par rapport à l’équinoxe. Il s’agirait ainsi d’un phénoméne structurel et non conjoncturel. 

La « thèse » veut que l’on distingue le haut et le bas, le dominant et le dominé et l’antithèse -voir les Saturnales- remet en question une telle vision verticale au bout de 7 ans (cf le Songe de Pharaon, au Livre de la Genése) Il y a là une leçon capitale d’astrologie que nous rendrons ainsi;  quand Saturne entre en phase équinoxiale, l’ordre matriciel est  rétabli et tout naturellement, ce qui doit se placer en  haut vient en haut et vice versa pour ce qui doit se placer en bas . Il y a là d’ailleurs comme une nécessité propre à toute entité à commencer par notre propre corps physique et notre agencement social.  Entendons par là que toute société bien conçue doit prévoir un haut et un bas, une instance supérieure, élitique (Académie, Sénat) et une instance subalterne (jeux du cirque, mass media) de façon à pouvoir s’adapter aux exigences de chaque phase. 

En phase équinoxiale, l’ordre, le cours  normal des choses est respecté alors qu’il ne l’est pas en phase solsticiale (Plan B)d’où du désordre.

Sur  Internet

 « Ils ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n’entendent pas. » Cette phrase est prononcée par le Christ dans l’Évangile de Matthieu et on la retrouve également dans le Coran. » 

On voit ainsi Barabbas préféré à Jésus. (cf  article Wikipedia) par le peuple.

  Astrologiquement, cela signifie qu’en phase équinoxiale, le haut et le bas sont à leur place et qu’en phase solsticiale, on sera dans le déni d’une telle dualité, ce qui correspond, selon nous, à la démarche chrétienne remettant en question notamment le caractère particulier réservé par « Dieu » aux Juifs, ce qui correspond à un temps solsticial.

Dans l’histoire de la décolonisation, l’on ne sera pas surpris de voire que les indépendances l’emportent en phase solsticiale comme en 1956-1962 pour ce qui touche à la France. Inversement, en 1830, lors de la conquéte de l’Algérie, on était en phase équinoxiale, c’est à dire que la domination française allait de soi. 

Comme on dit; l’erreur est humaine mais y persévérer est diabolique. Il y a des périodes où l’on a l’impression que la société est prise comme dans une spirale de déni de l’évidence du haut et du bas, tant et si bien qu’elle mettra en haut ce qui aurait du rester en bas et inversement.   C’est ainsi que l’on doit percevoir le passage d’une phase à une autre tant les tonalités des deux phases différent. Du jour au lendemain, tout peut basculer: on brulera ce qu’on adorait, on distinguer celui qui l’on avait négligé, marginalisé. La Roche Tarpéienne est proche du Capitole Mais comme on sait, tout n’a qu’un temps et l’ordre  tout comme le désordre ont des durées strictement circonscrites quant à leur calendrier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  02 12 22

Publié dans ECONOMIE, FEMMES, Juifs, machine, Médecine, psychosociologie, RELIGION, SOCIETE, sociologie, théologie | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn L’empreinte samaritaine sur l’Ancien Testament (suite) Le De Profundis

Posté par nofim le 5 novembre 2022

130 Cantique des degrés. Du fond de l’abîme je t’invoque, ô Éternel!

2 Seigneur, écoute ma voix! Que tes oreilles soient attentives A la voix de mes supplications!

3 Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister?

4 Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu’on te craigne.

5 J’espère en l’Éternel, mon âme espère, Et j’attends sa promesse.

6 Mon âme compte sur le Seigneur, Plus que les gardes ne comptent sur le matin, Que les gardes ne comptent sur le matin.

7 Israël, mets ton espoir en l’Éternel! Car la miséricorde est auprès de l’Éternel, Et la rédemption est auprès de lui en abondance.

8 C’est lui qui rachètera Israël De toutes ses iniquités.

 

texte complet 

Les Psaumes – Chapitre 130 - תְּהִלִּים

א  שִׁיר הַמַּעֲלוֹת:
מִמַּעֲמַקִּים קְרָאתִיךָ    יְהוָה.
1 Cantique des degrés. Des profondeurs de l’abîme, je t’invoque, ô Eternel!
ב  אֲדֹנָי,    שִׁמְעָה בְקוֹלִי:
תִּהְיֶינָה אָזְנֶיךָ, קַשֻּׁבוֹת–    לְקוֹל, תַּחֲנוּנָי.
2 Seigneur, écouté ma voix, que tes oreilles soient attentives aux accents de mes supplications.
ג  אִם-עֲוֺנוֹת תִּשְׁמָר-יָהּ–    אֲדֹנָי, מִי יַעֲמֹד. 3 Si tu tenais compte de [nos] fautes, Seigneur, qui pourrait subsister [devant toi?]
ד  כִּי-עִמְּךָ הַסְּלִיחָה–    לְמַעַן, תִּוָּרֵא. 4 Mais chez toi l’emporte le pardon, de telle sorte qu’on te révère.
ה  קִוִּיתִי יְהוָה, קִוְּתָה נַפְשִׁי;    וְלִדְבָרוֹ הוֹחָלְתִּי. 5 J’espère en l’Eternel, mon âme est pleine d’espoir, et j’ai toute confiance en sa parole.
ו  נַפְשִׁי לַאדֹנָי–    מִשֹּׁמְרִים לַבֹּקֶר, שֹׁמְרִים לַבֹּקֶר.

 

6 Mon âme attend le Seigneur plus ardemment que les guetteurs le matin, oui, que les guetteurs n’attendent le matin.
ז  יַחֵל יִשְׂרָאֵל, אֶל-יְהוָה:    כִּי-עִם-יְהוָה הַחֶסֶד; וְהַרְבֵּה עִמּוֹ פְדוּת. 7 Qu’Israël mette son attente en l’Eternel, car chez l’Eternel domine la grâce et abonde le salut.
ח  וְהוּא, יִפְדֶּה אֶת-יִשְׂרָאֵל–    מִכֹּל, עֲוֺנֹתָיו. 8 C’est lui qui affranchit Israël de toutes ses fautes.
 
La  tonalité du De Profondis est d’ailleurs typique du complexe israélite de culpabilité du fait du rejet de la dynastie davidienne à la mort de Salomon avec la mise en exergue des « fautes »

Publié dans judaîsme, RELIGION, théologie | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Jésus est-il un personnage plutonien?

Posté par nofim le 27 octobre 2022

jacques  halbronn  Jésus est-il un personnage   plutonien? 

 

On sait  l’importance accordée par le christianisme à la résurrection (cf Evangile de Jean, chapitre XI), ce qui est perçu comme un miracle faisant mentir l’idée selon laquelle la mort serait une frontière infranchissable. La Résurrection de Jésus est présentée comme la preuve par excellence de sa divinité; Mais  nous y voyons une dimension plutonienne et promethéenne et on se demandera s’il ne s’agit pas là d’une sorte de défi  au plan divin originel. Le fait qu’il soit question de miracle dans le Livre de l’Exode porte selon nous la marque du Royaume sécessionniste d’Israel, avec la répétition constante de la formule « fils d’Israel » On pense évidemment au Miracle de la Mer Rouge  (Exode XIV) déclenché par Moîse, lequel préfigure un Jésus..

 

D’ailleurs, le nom même « Israel » n’indique t-il pas en soi une lutte avec Dieu?

Genése  XXXII

 

ח וַיֹּאמֶר אֵלָיו, מַה-שְּׁמֶךָ; וַיֹּאמֶר, יַעֲקֹב.  28 Il lui dit alors: « Quel est ton nom? » Il répondit: « Jacob. »
כט וַיֹּאמֶר, לֹא יַעֲקֹב יֵאָמֵר עוֹד שִׁמְךָ–כִּי, אִם-יִשְׂרָאֵל:  כִּי-שָׂרִיתָ עִם-אֱלֹהִים וְעִם-אֲנָשִׁים, וַתּוּכָל.  29 Il reprit: « Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israël; car tu as jouté (Sarita) contre des puissances célestes (Elohim) et humaines et tu es resté fort. »

 C’est ce nom d’Israel  que les tribus rompant avec la dynastie légitime  de Davif adopteront pour qualifier le nouveau royaume ainsi constitué face au premier, situé au Sud, autour de Jérusaleme. Il convient de réfléchir sur Genése II avec cette idée d’aide à Adam (Ish) conduisant à la création de la femme (Isha)

 

יח וַיֹּאמֶר יְהוָה אֱלֹהִים, לֹא-טוֹב הֱיוֹת הָאָדָם לְבַדּוֹ; אֶעֱשֶׂה-לּוֹ עֵזֶר, כְּנֶגְדּוֹ.  18 L’Éternel-Dieu dit: « Il n’est pas bon que l’homme soit isolé; je lui ferai une aide (Ezer) digne de lui. »
כב וַיִּבֶן יְהוָה אֱלֹהִים אֶת-הַצֵּלָע אֲשֶׁר-לָקַח מִן-הָאָדָם, לְאִשָּׁה; וַיְבִאֶהָ, אֶל-הָאָדָם.  22 L’Éternel-Dieu organisa en une femme(Isha) la côte qu’il avait prise à l’homme (haAdam), et il la présenta à l’homme.
כג וַיֹּאמֶר, הָאָדָם, זֹאת הַפַּעַם עֶצֶם מֵעֲצָמַי, וּבָשָׂר מִבְּשָׂרִי; לְזֹאת יִקָּרֵא אִשָּׁה, כִּי מֵאִישׁ לֻקְחָה-זֹּאת.  23 Et l’homme dit: « Celle-ci, pour le coup, est un membre extrait de mes membres et une chair de ma chair; celle-ci sera nommée Icha, parce qu’elle a été prise de Ich ). »

 La traduction Segond rend par ‘homme » aussi bien Adam que Ish alors que celle du Rabbinat  garde « ish » sans le traduire face à Isha (également  terme non traduit) . Le terme « Ezer », aide, indique bien l’idée d’une addition, d’un second temps, d’un rajout tout comme le Royaume d’Israel vient s’ajouter à celui de Judée. Or, nous avons montré qu »une partie importante du Pentateuque, outre le cas déjà évoqué pour le Livre de l’Exode, était marquée par une influence samaritaine entre autres.

 notice  Wikipedia;

 » Le Pentateuque samaritain est la version du Pentateuque en usage chez les Samaritains.

 

Ce texte est relativement proche des versions chrétiennes et juives du Pentateuque, mais intègre plus de six mille différences, dont la plus importante est l’obligation de considérer le mont Garizim comme le principal lieu saint, en lieu et place de Jérusalem et de son temple. Les Samaritains se considèrent comme les conservateurs de la véritable Torah, dont Ezra aurait rapporté un exemplaire à Jérusalem pour le falsifier. »

 

Au prisme de nos travaux en cyclologie (Astrologie Sensorielle), le premier temps est équinoxial et le second temps solsticial. Le temps solsticial correspondrait à une intervention d’en haut, autour d’hommes providentiels  alors que le temps équinoxial se déroulerait sans intervention subséquente au projet originel. L’idée d’une Création ayant besoin d’une intervention correspond à la démarche chrétienne remettant en question, sous quelque prétexte, du plan divin, notamment par le biais des miracles, à commencer par la mission impartie au seul peuple  ‘élu » juif.

Il y aurait donc selon nous un antijudaisme visant en fait le Créateur auquel Hadés-Pluton-Satan- Lucifer, le « Diable » s’opposerait. En phase solsticiale, les Juifs seraient menacés d’élimination, comme on a pu le voir pour la Shoah laquelle début en 1941-42 avec le passage de Saturne (déjà dans les derniers degrés du signe du taureau, signe qui précéde celui des Gémeaux) sur l’axe Gémeaux-Sagittaire (qui ouvre à la solsticialité Cancer Capricorne). Or, le retour de Saturne à une phase équinoxiale (fin Lion au carré  de fin Taureau), en 1947-48 annonce un temps de protection et non plus de persécution des Juifs avec le 29 novembre 1947 (nous sommes nés le Ier décembre 1947) le vote de l’Assemblée Générale de l’ONU

 

 Notice  Wikipedia

, le plan de partage de la Palestine1 élaboré par le Comité spécial des Nations unies sur la Palestine (UNSCOP) créé par l’Assemblée générale de l’ONU, est approuvé par cette dernière à New York, par le vote de sa résolution 181.

Ce plan prévoit la partition de la Palestine mandataire en trois entités, avec la création d’un État juif et d’un État arabe, tandis que la ville de Jérusalem et sa proche banlieue sont placées sous contrôle international en tant que corpus separatum« 

On précisera que si nous n’avions pas avancé de 30° le début des périodes saturniennes, la Shoah se serait  retrouvée en phase équinoxiale, ce qui aurait évidemment faussé notre représentation. En juin 1967, la Guerre des Six Jours se déroulera en pleine phase équinoxiale, à la fin du signe des Poissons.  Au niveau théologique, le judaisme doit se placer en accord avec le plan divin dont il est le gardien alors que le christianisme le  remet radiclement en question avec  Jésus qui incarne le personnage jupitérien par excellence, le Sauveur, préfigurant toute une liste de héros solsticiaux. On se souvient des déclarations ambigues de De Gaulle lors de la Guerre de 1967 au sujet d’un certain « peuple ». 

  Jésus correspond à une phase solsticiale à l’encontre, au carré de la phase équinoxiale. En ce sens, la phase équinoxiale qui se présente actuellement  serait  néfaste pour la représentation  théologique chrétienne du monde qui sous tend un certain rejet prométhéen  du /judaisme. En ce sens, la Shoah, en phase solsticiale, a quelque chose de satanique, entre 1942 et 1947 (axe gémeaux sagittaire)/. La solsticialité  genére une ubris du Fuhrer, une « descente en enfer » qui va culminer avec son suicide en 1945 mais cela vaut aussi pour Hiroshima, du coté aùéricain. Or, l’invasion de l’Ukraine en 2022 est marquée par la fin d’une phase solsticiale et explique les débordements d’un Poutine dont le nom n’est pas sans évoquer celui de Pluton!

La solsticialité conduit le chef à se prendre pour « Dieu ». Nous avons reçu un message en réaction à un de nos propos, à propos d’un ‘dieu garagiste », « réparateur ». Mais c’est justement là tout le probléme que ce christianisme qui entend corriger le plan divin originel  et la Shoah se veut l’anéantissement des Juifs, ce qui, en quelque sorte, se présente comme une sorte de « miracle », en tant que sacrilége au même titre que la traversée de la Mer Rouge, revandiquée par le Livre de l’Exode, oeuvre des tenants du Royaume d’ Israel, dont le christianisme est l’héritier ;: » Je suis venu pour les brebis perdues de la maison d’Israel » déclare Jésus.

 

JHB 27 10  22

Publié dans ASTROLOGIE, judaîsme, Juifs, RELIGION, théologie | Pas de Commentaire »

jacques Halbronn Astrothéologie. Le personnage de Jésus et les valeurs automnales plutoniennes

Posté par nofim le 13 octobre 2022

jacques  Halbronn  Astrothéologie.  Le personnage de Jésus et les valeurs automnales plutoniennes  .

 

 

Le fait de faire naitre Jésus au solstice d’hiver est d’une portée évidente tout comme le fait de commencer le Shabbat à la tombée du jour ou encore de débuter l’année  juive  à l’equinoxe d’automne ( Rosh haShana, Yom Kipour, Soucoth).  En effet,  les « mauvaises saisons »  sont celles qui font appel à un autorité, à une expertise, chargée de gérer une nécessaire entreprise de rationnement de ressources, en raison d’une Nature qui « hiberne », avec la fin de l’abondance  propre aux « bonnes saisons ».

En ce sens, force est de constater que Jésus s’inscrit dans une problématique judaique, celle du chef, du peuple élu comme  guide de l’Humanité, ce qui sous -tend la période Automne-Hiver. A l’inverse, lors du passage aux « bonnes saisons », en rapport avec Proserpine-Cérés; une tel ordre pyramidal n’est  plus de mise, ce qui explique que les phases équinoxiales de Saturne  (axes Poissons-Vierge-Bélier- Balance) soient néfastes pour les Juifs et en tout cas les placent sur la défensive, comme on l’ a vu lors de la  Guerre des Six  Jours en 1967 En phase équinoxiale, la Roche Tarpéienne est proche du Capitole, on brûle ce qu’on aura adoré et qui aura perdu sa légitimité.  En phase  « hivernale », le chef apparait comme le Sauveur, celui qui remédiera à la pénurie des ressources, ce qui conduira à « tuer le cochon » pour constituer des provisions. Le porc symbolise en effet cette période de raréfaction, de « vaches maigres » (Genése) et si cet animal a finalement disparu de l’ensemble zodiacal, ce serait au nom d’un certain ressentiment envers cette période qui conduit au pouvoir de quelques uns sur le peuple. La scéné qui se déroule en présence de Pilate est tout à fait révélatrice de la vindicte populaire envers le prétendu, soi disant, « Roi des juifs ».

 

 Sur Internet Evangile selon Mathieu et Jean:

  . « Ponce Pilate demande ce que Jésus a fait de mal (Matt 27:23 Τί γὰρ κακὸν ἐποίησεν;). Comme il devait libérer un prisonnier lors de la Pâques, Ponce Pilate demande à « la foule » quel prisonnier elle veut relâcher : Jésus le Roi des Juifs (Jean 18.39 βούλεσθε οὖν ὑμῖν ἀπολύσω τὸν βασιλέα τῶν Ἰουδαίων;) ou Barabbas. « La foule » réclame la libération de Barabbas et la condamnation de « Jésus roi des Juifs » (Jésus de Nazareth). »  La foule préfére le petit au grand/ Or, la phase équinoxiale et printanière  est celle qui rabaisse les grands dont on pense pouvoir se passer  et on a vu que la naissance de Jésus a eu lieu au solstice d »hiver. Il serait bon de baliser le récit des Evangiles en soulignant le passage d’une phase à une autre/.

 

 

 

 

 

 

 

JHB 13 10 22

Publié dans ASTROLOGIE, RELIGION, théologie | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn L’astrologie et les conflits sociaux comme moteur./vecteur cyclologique.

Posté par nofim le 23 septembre 2022

Jacques  Halbronn  L’astrologie  et les conflits sociaux comme moteur./vecteur  cyclologique.

 

    Nous voudrions dans le présent texte faire le point et la synthèse de nos travaux et recherches  en Astrologie EXOLS en partant des Saturnales.

 Notice  Wikipedia

  » Les Saturnales (en latin Saturnalia) sont, durant l’antiquité romaine, des fêtes se déroulant la semaine du solstice d’hiver (soit du 17 au 23 décembre) qui célèbrent le dieu Saturne et sont accompagnées de grandes réjouissances populaires. Durant cette période, les barrières sociales disparaissent, on organise des repas, échange des cadeaux, offre des figurines aux enfants et on décore les maisons, avec des plantes vertes, du houx, du gui et du lierre notamment. » Le lien avec la fête de Noël est assez évident.

  On peut dire que les Saturnales font pendant aux fêtes équinoxiales (axe  printemps/automne Paques (Pessah)/ Nouvel An  juif (Rosh haShana) actuellement à l’oeuvre. Une certaine confusion semble régner à ce sujet/

En effet, selon nous, la phase équinoxiale  serait marquée par un certain mimétisme caractéristique des Saturnales. II conviendrait donc, en ce sens, de célébrer les Saturnales sur l’axe équinoxial et non sur l’axe solsticial car la solsticialité, selon nos observations, entendrait mettre fin  à une telle mixité, voire à un tel « remplacement », thème marquant pour la période solsticiale que nous traversons actuellement (cf Zemmour et son « grand remplacement », typiquement anti-saturnales).

Selon nos recherches exposées sur ce blog notamment, les phases équinoxiales conféreraient une énergie mimétique aux femmes et sur un autre plan à la Gauche, en tant que vecteur de changement, de renversement social (cf notre brochure, il y a 28 ans, « L’Astrologie selon Saturne ». 1994 et 1995) A contrario, les phases solsticiales  rétabliraient un certain ordre social mis à mal par les phases équinoxiales, ce qui correspondrait à la Droite.   

On a vu que l’équinoxialité  suscitait des « pogroms » de plus ou moins grande ampleur, de l’Affaire Dreyfus à la Guerre des Six Jours,,  réagissant à la menace arabe  orchestrée par Nasser en 1967. en passant par la période nazie Inversement, en 1947 la création, avec l’aval de l’ONU d’un Etat « juif » sur une partie de la » Palestine » – en phase solsticiale, correspondrait à l’établissement d’un asile, d’un refuge pour les Juifs, à la sortie de la Shoah, organisée en pleine période équinoxiale. La Déclaration Balfour de 1917 promettant aux Juifs la constitution d’un « Foyer » (Jewish Home) s’inscrit trente ans plus tôt dans une autre phase de type équinoxial. En fait, c’est une telle alternance qui fonde l’astrologie. Comme nous avons pu le montrer dans « Un corpus sentimental  au prisme de la cyclologie saisonnière et des topiques sensorielles »  ‘à  paraitre sur la plateforme SCRIBD, les femmes ont tendance, en phase équinoxiale, à se fixer sur des hommes, dans le but de partager leur vie, d’y jouer un certain rôle, cette tendance fléchissant singulièrement dès l’avénement d’une phase solsticiale pour reprendre à la phase équinoxiale suivante. 

Il nous apparait qu’en phase solsticiale, les hommes et les femmes seraient moins motivés pour vivre ensemble; d’où une certaine homogénéité des groupes. Nous avons pu ainsi l’observer dans la série de café philos « macdo » que nous avons organisés et animés depuis quelques années, en phase solsticiale; où les femmes brillent par leur absence, les hommes se retrouvant entre eux et probablement réciproquement, du fait d’une certaine incommunicabilité viscérale. Mais dès que se présente une nouvelle phase équinoxiale, tout change « pour le pire comme pour le meilleur » et une grande quantité d’énergie nerveuse est dépensée du fait d’une telle promiscuité.

On aura compris que la phase équinoxiale  met en question, bouleverse  l’ordre solsticial et n’est ce pas justement le cas de ces saisons intermédiaires que sont le printemps et l’automne, en analogie avec l’aube et le crépuscule « entre chien et loup ».Infra horam vespertinam, inter canem et lupum?   La phase solsticiale a vocation à remettre les pendules à l’heure et chacun à sa place, tant dans la vie privée que publique. En ce sens, l’on comprend que la phase équinoxiale puisse être qualifiée de révolutionnaire au niveau rhétorique, le terme révolution  faisant d’abord sens au niveau astronomique. Même avec Pétain, en pleine phase équinoxiale, on parla de « révolution nationale », en 1940, ce qui correspond à l’esprit des Saturnales et l’on voit que Saturne indique ici une valeur « uranienne » qui aura été affectée à la nouvelle planéte baptisée Uranus, découverte en 1781, dans le cadre  d’une redistribution des affectations et attributions, tout comme le signe du verseau, initialement associé dans la Tétrabible, à Saturne au même titre que le Capricorne.. Il conviendrait de prendre conscience de la période actuelle au prisme de la solsticialité saturnienne, depuis le début de 2018 (jusqu’en 2025), l’équinoxialité apparaissant comme une démesure condamnable, sévérement jugée. Les camps de concentration   sont à l’image de cette équinoxialité aveugle qui ne tient plus compte de l’ordre social..

 

La phase solsticiale entérine  les divisions de sexe  et de race et consolide une certaine inégalité sociale. Mais le Livre de la Genése  va dans un sens équinoxial avec la présentation de la femme comme « aide » pour l’homme. En 1933, quand Hitler devient chancelier d’Allemagne,on est en phase solsticiale et il s’agira de séparer le bon grain de l’ivraie en raison du mélange équinoxial  weimarien/ En ce qui concerne la vie  astrologique francophone, en 1975, on est en phase solsticiale et nous fondons le  Mouvement Astrologique Universitaire (MAU) qui instaure avec ses Colloques  une enceinte élitique à l’échelle européenne, bien séparée de l’enseignement de l’astrologie assuré par notre Faculté Libre d’Astrologie de Paris (FLAP). En 2004, le grand congrès que nous organiserons en phase solsticiale sera une protestation contre le mélange des genres instauré par Yves Lenoble  et  Catherine Gestas  lors de  la phase équinoxiale précédente où cohabitent les éléves, les clients de astrologues sur une base pécuniaire.

 

 

 

 

 

 Annexes:

 

Jacques  Halbronn

 

UN CORPUS  SENTIMENTAL  AU PRISME DE  LA CYCLOLOGIE SAISONNIERE ET DES TOPIQUES SENSORIELLES.

 

 

 

Editions de la Grande Conjonction, 2022 

 

 

 600 pages environ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant- propos

 

 

 

 

Notre corpus est constitué d’archives personnelles s’étalant sur plus d’un demi-siècle, constituées d’une correspondance avec des femmes ainsi que  d’éléments d’un journal intime. relatifs  à  ce même domaine. Il s’agit d’un genre littéraire qui repose sur un vécu – la vie est un roman -et sur une mémoire s’inscrivant elle-même dans le temps. Tout y est marqué par  l’immédiateté du ressenti  et échappe au réchauffé.  Rappelons les Fragments d’un Discours amoureux de Roland Barthes ou l’œuvre de Marcel Proust,  notamment Un Amour de Swann,  sans oublier la récente parution concernant la vie  affective de  François Mitterrand (entre 1962  et 1995)  ou encore le  journal (Tagebücher) de  Kafka, obsédé par l’idée de mariage.( Journauxlettres à sa famille et à ses amis, traduits par Marthe Robert, Claude David et Jean-Pierre Danès, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1984).

 

Nous avons pensé qu’il serait intéressant d’appliquer à un ensemble  dont  l’élaboration n’était pas centrée sur une quelconque volonté de valider  un  double modéle, saisonnier  et sensoriel.

 

 

I  L’approche saisonnière. 

 

 

 Par cyclologie « saisonnière », nous entendons  une forme d’astrologie articulée sur les axes  équinoxiaux et solsticiaux, donc basée sur une analogie reliant la cyclicité planétaire  à celle du Soleil.

. Notre  grille a le mérite d’une  relative simplicité d’application. Exposons-en d’emblée les grandes lignes. De même que l’année se divise en Quatre Saisons,  tout comme d’ailleurs le cycle soli-lunaire ( Nouvelle Lune, premier quartier, pleine lune, second quartier), nous utiliserons le cycle de Saturne dont les composantes chiffrées recoupent celles de la Lune, ce qui donne des périodes de 28  ans chacune, alternativement qualifiées d’équinoxiales et de solsticiales, sur la base du passage de la planète Saturne au niveau  des axes des équinoxes et des solstices. Certes, d’entrée de jeu, l’astrologie apparaitra comme un fil conducteur mais il n’en reste pas moins que la grille que nous entendons appliquer ici ne saurait coincider avec le « corpus astrologique » en vigueur. Ce n’est pas par hasard que nous publions à présent ce corpus mémoriel, vu que la période actuelle, marquée au coin de la solsticialité, s’y prête. Enfin, l’idée que nous nous sommes faits de la question  juive aura pu sensiblement évoluer et il convient ici  de se situer dans une démarche diachronique et d’éviter de prendre l’ensemble comme un tout intemporel synchronique. Il s’agit au fond d’une expérience pilote de traitement d’un corpus étalé sur plusieurs décennies et qui pourrait susciter des émules. En tout état de cause, il s’agit d’une tentative de validation d’une approche proprement astrologique à partir d’un document dont la précision chronologique est l’interface nécessaire par excellence. L’astrologie que nous entendons ainsi valider implique l’existence d’un vécu collectif, d’un esprit du temps (Zeigeist) partagé, où ce que nous éprouvons fait écho , trouve son répondant chez l’autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

II Les  topiques sensorielles

 

Par  « topiques  sensorielles »,  nous entendons  une référence aux « cinq sens » – vue, ouie, odorat, gout, odorat  en rapport avec les notions freudiennes de « ça »  et de « surmoi », ce qui nous sert à appréhender la dialectique du masculin  et du féminin, ce qui est évidemment au coeur de notre « corpus sentimental ». Selon nous, le ça   est marqué par une volonté de se soustraire au Surmoi, un besoin de libération, une forme de défoulement, de débordement. Pour les femmes,  cela affecterait, impacterait le  rapport à la vue et à l’ouie- ce qui est donné à voir, à montrer et à entendre ou faire entendre et pour les hommes la gestion des trois autres sens, sur un plan plus physique (cf notre publication « Astrologie Sensorielle » in revue Cosmopolitan, numéro de janvier 1976). Ce qui contribue à forger des « valeurs » différentes, d’où une certaine conflictualité entre les sexes. C’est ainsi que les hommes seront, entre autres, heurtés par un manque de tact, par  des propos intempestifs chez les femmes et les femmes se plaindront d’un harcellement physique, de viol, de la part des hommes. En effet, le ça des femmes se heurtera, se confrontera au Surmoi des hommes et vice versa.

 

 

Au fond, on assiste à la  naissance d’une sorte de  Don Juan, de Casanova, confronté  avec la « femme (fatale) de sa vie », celle qui le poursuivra, le troublera,  pendant plus de 30 ans, au milieu, au travers de ses conquétes successives – si tous les noms ont été changés, les textes sont  tous d’époque, sans retouche rétroactive. Comme dit le personnage incarné par Jean-Claude Brialy, dans le Genou de Claire, film d’Eric Roehmer, être amoureux d’une femme  donne des droits . En effet, aimer une femme, c’est en trouver la clef et révéler à chaque femme ce qui fait son charme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  23 09 22

Publié dans ASTROLOGIE, HISTOIRE, POLITIQUE, RELIGION, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn Sociologie: Paradoxes de l’argument « khazar » à propos des Juifs Ashkénazes

Posté par nofim le 18 septembre 2022

Jacques  Halbronn  Sociologie:  Paradoxes de l’argument « khazar » à propos des Juifs Ashkénazes 

 

 

Une forme de négationisme consiste à nier ka judéité des Juifs Ashkénazses, il s’agit notamment de la thèse d’une conversion en masse de la peuplade Khazar au judaisme, dont se fit l’écho un Yehouda Halévi, dans le « Kuzari » ( cf notre ouvrage. Le monde  juif  et l’ astrologie, Milan, Arcxhé, 1985)   Ce courant vise à déjudaiser les Juifs de l’Europe du nord, germanique et slave.

Paradoxalement, du moins en ce qui concerne les deux derniers siècles, la judéité ashkénaze aura connu nombre de confirmations  et de validations.  A preuve la Shoah, qui aura également fait l’objet d’un négationisme.  A preuve, la révolution « bolchévique » en Russie. A preuve la remarque présence intellectuelle des Juifs ashkénazes comme  Marx, Freud, ou Einstein, par delà la question de leur adhésion à la religion juive. En ce qui concerne le  communisme, dont on sait qu’il aura été fortement porté par de Juifs -on pense, entre autres, à un Léon Trotzky alias Bronstein- nous avons montré récemment le lien qui existait entre le judaisme et une certaine idéologie communiste, autour de la notion d’équinoxialité (cf nos travaux en Astrologie EXOLS), c’est à dire d’une idéologie de la Lutte des Classes et du dépassement des Etats Nations. Quant au constat d’une prééminence juive dans différents domaines, notamment depuis le XVIIe siècle -on pense à Spinoza – mais particulièrement depuis le XIXe siècle, hors de proportion avec sa démographie, l’on peut y voir l’expression d’une certaine sorte d’élite.

Mais il nous faut ajouter nos recherches d’ordre linguistique qui mettent en évidence la dimension duelle de la langue française, à la fois langue latine et langue germanique, par certains de ses traits, notamment en ce qui concerne les marqueurs de genre. En tout état de cause, la France incarne cette symbiose entre le nord et le sud. 

Certes, l’hébreu est-il, comme on dit, une langue « sémitique » (terme emprunté au Livre de la Genése) -et nous sommes bien conscients des rapprochements lexicaux et autres entre l’hébreu et l’arabe- mais  de la même façon que l’usage de tel alphabet pour formuler l’écrit d’une langue peut varier, de même le recours à une certaine langue ne nous semble guère concluant, car il s’agit là d’outils pouvant servir de toutes sortes de  façons.

 

 

 

 

 

 JHB 18 09 22

Publié dans judaîsme, Juifs, RELIGION | Pas de Commentaire »

jacques Halbronn Judaisme et Gauche, Christianisme et Droite. Solsticialité et Equinoxialité

Posté par nofim le 12 septembre 2022

jacques  Halbronn    Judaisme et Gauche,  Christianisme et Droite, Jacobins..Girondins, Solsticialité Equinoxialité. 

 

Dans  la série d’études critiques  liées aux corpus traditionnels, nous aborderons l’épineuse question du clivage  Gauche/Droite, en croisant nos différents critères.   Nous partirons de l’axe théologique, et de l’opposition centrale, selon nous, entre judaisme et christianisme et l’on sait le rôle des Juifs dans l’histoire du socialisme et du communisme, à commencer par Karl Marx..

Le christianisme a été défini par nous dans de précédents textes, comme un promethéisme, comme un rejet, un dépassement du plan divin  à remplacer par une construction humaine, d’où l’antijudaisme, les Juifs incarnant par excellence un tel plan au sein duquel ils jouent un rôle moteur (peuple élu). le mot catholique signifie « universel », c’est à dire recherche d’unité, par opposition à la reconnaissance de clivages spatiotemporels objectifs et transcendentaux, c’est à dire hors de portée de la volonté humaine comme le sont à l’évidence les astres du moins jusqu’à la seconde moitié du XXe siècle.(1969, premiers hommes sur la Lune)  Pour nous, le socialisme entend se situer dans le registre de la Science alors que le christianisme  pencherait du côté du Droit, fait et défait par les sociétés humaines.

  On sera peut être surpris de nous voir associer science et plan divin, mais la théologie ne traite-t-elle pas de la Création du monde, du Ciel et de la Terre (Genése I)? Nous ne voyons pas d’opposition entre Science et théologie mais bien plutôt entre Science et Constitutionnalisme.  Nous dirons que la Gauche est censée connaitre  et   respecter les différences structurelles, alors que la Droite entend accéder à une unité laquelle remet ipso facto en question les diverses structures sociales, raciales, sexuelles existantes, rejetées en tant que constructions humaines et donc pouvant être déconstruites par les humains.La Gauche affirme à la fois que le monde doit être structuré par les hommes et à la fois, pour cette même raison, que ce monde ne saurait être sacralisé, sanctifié. 

En ce qui concerne le clivage  entre  Jacobins et Girondins, hérité de la Révolution tout comme le clivage Gauche/Droite, il nous apparait que la Droite serait plutôt « jacobine » de par son tropisme unitaire et la Gauche girondine en ce qu’elle respecte la diversité et en prend bonne note.  En ce sens, Zemmour, homme qui se dit de Droite, personnifie un tel jacobinisme même si Onfray revendique le girondisme pour la Droite! 

Si l’on aborde la question de l’astrologie et de l’anti-astrologie (cf la récente série sur France Culture,  » L’astrologie, l’éternelle tentation du Ciel »); il est clair que la Droite ne peut que s’insurger à l’encontre d’une discipline qui entend imposer le verdict du « plan divin » et qui, en outre, entend établir toutes sortes de clivages entre les gens (types planétaires,  zodiacaux)  et entre les temps (les phases, les périodes, les cycles).  La Droite veut pouvoir légiférer sur tout sans entrave.

Cela dit, selon nous,  un homme politique sera marqué par les périodes astrales qu’il traverse et ne tiendra pas la même posture en phase équinoxiale et en phase solsticiale. Dans un cas, il respectera et entérinera la diversité, le communautarisme  et dans l’autre, il  confiera un rôle unificateur au chef, à l’homme providentiel, attendu. Selon nous, la Droite est attirée par l’idée d’une unité se faisant autour d’un homme (cf le gaullisme) alors que la Gauche tiendra compte des « pesanteurs » sociales et  sociologiques et ce qui nous la fait associer à l’esprit « girondin », local, communautaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB  12 09 22

Publié dans ASTROLOGIE, POLITIQUE, RELIGION, théocratie | Pas de Commentaire »

jacques halbronn Jésus se présente implicitement comme astrologue dans les Evangiles. Déontologie de l’astrologie.

Posté par nofim le 27 août 2022

  Jésus  se présente  implicitement comme  astrologue dans les Evangiles. Déontologie de l’astrologie.

 

 

Matthieu 5:17

 . Jésus dit: Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. «Accomplir» ( traduction du Grec «plero-oo»).   
Or, selon nos travaux astrologiques, c’est la mission de l’astrologue que d’annoncer que le temps de l’attente est révolu. Le prophéte, quant à lui,  exprime, formule cette attente et Jésus ne saurait en ce sens être qualifié de prophéte puisqu’il ne cesse de se référer à des prophéties, justement (comme celles d’Isaie)
D’un point de vue que l’on pourra appeler déontologique (Jacques Halbronn « Prophétisme et Astrologie. Réplique à Sylvain Piron« ), l’astrologue est celui  qui met un terme à  une prophétie. c’est le « prometteur » qui vient  activer le « significateur », dans notre jargon astrologique emprunté à la technique des directions. 
Déontologiquement, l’astrologue doit se contenter de préciser à quel moment un changement  surviendra et c’est au client d’exprimer la nature du dit changement, lui qui n’a pas les moyens d’en déterminer l’heure.
Cela dit, en astrologie EXOLS,  l’on distingue nettement les phases de 7 ans qui alternent sur le mode équinoxial/solsticial mais la dimension individuelle  lui échappe,il ne peut que rester dans les généralités propres à une période. 
A contrario, le « devin » se déclarera en capacité  de fournir des détails personnels, et en ce sens, il se rapproche plus du prophéte que de l’astrologue mais sans le « bon » astrologue » (EXOLS), le devin ne pourra apporter de garantie de temps.   Tout comme en astrologie; il importe de ne pas confondre les prometteurs (astres) et les significateurs (signes), l’on évitera de confondre l’astrologue et le prophéte.
JHB 27 08 22

 

Publié dans ASTROLOGIE, RELIGION | Pas de Commentaire »

12345...40
 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs