Jacques Halbronn L’Encyclopaedia Hermetica, un ensemble alimenté à 90 % par lui. (2002-2006) et autres sites.

Posté par nofim le 12 novembre 2021

ENCYCLOPAEDIA HERMETICA

Accueil ASTROLOGICA NOSTRADAMICA PROPHETICA

 

PALESTINICA JUDAICA ANTISEMITICA KABBALAH

 

AQUARICA HYPNOLOGICA GALLICA

 

SYMBOLICA Editions RAMKAT

 

Thèse de Jacques Halbronn

 


 

 Mot exact 102550100résultats par page

 


 

 

 

Animateur

Robert BENAZRA,
directeur-fondateur des anciens Cahiers Kabbalah
(Revue d’études sur la Mystique juive),
rédacteur du Répertoire Chronologique Nostradamique


L’Encyclopaedia Hermetica vise à baliser un terrain très vaste
qui est celui des structures cachées, inconscientes, occultées
qui sous-tendent l’Histoire des sociétés humaines.
Il ne s’agit donc nullement d’un hermétisme en chambre,
mais d’une réflexion anthropologique sur notre monde et sur ses mécanismes, sa logique profonde,
que l’on cherchera à mieux expliciter en fournissant des outils conceptuels nouveaux,
en vue notamment de repenser la question juive,
la question de la femme ou le problème de l’astrologie.


Mais pour aborder l’essence des choses,
encore faut-il se familiariser avec les dysfonctionnements, les supercheries, les contrefaçons,
les fausses représentations, les effets du mimétisme et du syncrétisme,
ce qui implique d’examiner, de façon critique,
un certain nombre de textes, devenus plus ou moins mythiques,
qui vont des Centuries aux Protocoles des Sages de Sion,
de telle résolution de l’ONU concernant Israël
à telle biographie de personnage célèbre, souffrant de télescopages.


Il conviendra d’aborder la lecture de l’E. H. de façon dynamique, en passant d’un texte à l’autre,
les articles étant disposés non point par ordre alphabétique (synchronique)
mais chronologique (diachronique), selon la date de leur rédaction,
une encyclopédie n’étant pas un dictionnaire
mais, comme son nom l’indique, induisant une circulation d’un texte à l’autre.
L’E. H. n’est pas un ensemble clos mais continuera sans cesse -
ce qui est le privilège d’une encyclopédie en ligne,
à s’enrichir de nouveaux apports, sans cependant évacuer les étapes antérieures.


Les sociétés construites par l’homme passent par des phases
qui nous relient de manière symptomatique
aux arts hermétiques de la Tradition initiatique,
aux manifestations d’un savoir ésotérique.
De l’astrologie au prophétisme, nous voulons re-penser la sociologie du processus divinatoire.
De ce point de vue, le phénomène Nostradamus constitue un terrain d’étude des plus enrichissants.


Dans quelle mesure la perception de l’autre peut-elle engendrer des conflits au sein d’une altérité collective ?
Nous voulons également réfléchir au rôle du Judaïsme dans la civilisation dite judéo-chrétienne
et examiner l’apport des Juifs dans l’histoire de l’humanité.
Nous avons aujourd’hui suffisamment de recul pour aborder, en dehors de toute passion,
notamment les sources de l’antisémitisme
dont le conflit israélo-palestinien n’est que la partie immergé de l’iceberg.


Par Hermetica, nous entendons, ici, ce qui est subconscient,
ce dont on ne se doute pas, ne soupçonne pas,
ce qui existe mais dont on ne cerne pas nécessairement la raison d’être,
ou dont on apprécie mal l’ampleur, le rayonnement,
ce sur quoi on risque de perdre le contrôle,
les automatismes de toutes sortes, qui libèrent l’Homme de certaines charges,
les cycles qui sous-tendent l’Histoire, à son insu,
mais également ce qui est occulté par les comportements mimétiques et syncrétiques,
lesquels tendent à brouiller les pistes.


Hermetica, c’est la reconstitution de la genèse des traditions,
c’est ce qui a été refoulé de la conscience mais n’en est pas moins à l’oeuvre
et sans quoi l’Humanité ne serait pas ce qu’elle est.
Le XXIe siècle sera marqué par un ajustement indispensable
entre anciennes et nouvelles (bio) technologies.

 


Les articles sont classés en plusieurs rubriques
pour ceux qui souhaitent certaines orientations initiales.
En outre, l’E. H. se veut interactive,
le lecteur étant invité à intervenir,
à réagir par rapport à tel ou tel texte ;
son propos sera mis en ligne,
sous réserve d’une certaine qualité de forme et de contenu,
et il lui sera éventuellement répondu.




LES CONTRIBUTEURS

 

Jacques HALBRONN

Jacques HALBRONN

    Jacques Halbronn est né le 1er décembre 1947, à Paris. Ses origines juives ont marqué son itinéraire et sa production. En 1978, il a fondé le Centre d’étude et de Recherche sur l’Identité Juive (voir le Site CERIJ.org). En 1979, il soutient une thèse de 3e cycle en études Orientales, sous la direction de Georges Vajda, qui paraîtra en 1985 sous le titre Le monde juif et l’astrologie (Milan, Archè). Parallèlement, il développe un autre pôle d’activités, consacré justement à l’astrologie. En 1975, il fonde le Mouvement Astrologique Universitaire (MAU) et a organisé plus de cinquante colloques en trente ans, et ce tant en France qu’à l’étranger. Spécialisé dans l’observation du milieu astrologique (DESS, Paris VIII, 1995), Jacques Halbronn a publié des Guides des astrologues en 1981, 1984, 1995 et 1997. Un prochain guide devrait sortir au début de l’année universitaire 2005-2006. Jacques Halbronn a fondé en 1972 la Bibliotheca Astrologica, Paris, et a constitué le CATAF, Catalogue alphabétique des Textes Astrologiques Français (en ligne sur le Site CURA.free.fr). Il a publié aux éditions Ramkat, à Feyzin, en 2002 deux ouvrages, Documents Inexploités sur le phénoméne Nostradamus et Le sionisme et ses avatars au tournant du XXe siècle, en prolongement de sa thèse d’état, Le texte prophétique en France, soutenu en 1999 à Paris X (Nanterre). Cette thèse est notamment diffusée dans les bibliothèques universitaires, sur microfiche, sous la référence ANRT 34216. Elle est également en partie mise en ligne, sous sa forme d’origine, pour son volet Nostradamus, sur ce Site dans une rubrique spéciale intitulée Thèse de Jacques Halbronn On notera que J. Halbronn est également l’auteur de l’article “Astrologie” sur le Site Encyclopaedia Universalis en ligne/on line, son texte ayant été réédité en 2005 dans les Essentiels de la dite Encyclopédie. Il dirige actuellement le magazine en ligne Grande Conjonction (grande-conjonction.org). Il a collaboré au Site de la Faculté Libre d’Anthropologie de Paris, Hommes et Faits.com. Son dernier livre en date : Papes et prophéties. Décodages et influence, aux Editions Axiome, 2005, qui reprend, pour l’essentiel, des chapitres de sa thèse d’Etat. Vous pouvez contacter directement Jacques Halbronn : <mailto:halbronn@yahoo.fr>Halbronn@yahoo.fr

T. W. M. van BERKEL

Théo van BERKEL

   Theo van Berkel est né le 10 juillet 1956, à Utrecht (Hollande). Au quotidien, il est infirmier en dialyse au Centre médical de l’Université d’Utrecht. De 1980 à 1994, il a pratiqué l’astrologie, et pendant quelques années il fut un correspondant régulier du magazine hollandais “Sagittarius”. La participation à cette revue astrologique lui a permis de se familiariser non seulement avec les fondements de l’astrologie judiciaire mais également avec les diverses techniques de prédiction. Il a écrit de nombreux articles, analysé divers horoscopes, donné des cours sur la manière de monter des thèmes horoscopiques et a étudié les éléments caractéristiques d’un certain nombre de systèmes de prédiction. En matière d’astrologie, Van Berkel définit une vraie prévision si deux paramètres seulement se réalisent : premièrement, la prédiction doit être accomplie à la date donnée, avec une écart tout au plus de deux jours, et en second lieu, les événements qui se produisent doivent correspondre au contenu de ladite prédiction.
L’intérêt de Van Berkel pour les Propheties de Nostradamus survient en 1980, après la lecture d’une série d’articles biographiques, écrits par un de ses collègues de “Sagittarius”. Van Berkel a commencé par examiner les quatrains et les Lettres, afin d’y découvrir les traces d’une technique de prédiction. Quelques données préliminaires de cette recherche ont été publiées dans “Sagittarius” en 1986 – 1988. En 2002, il décide de publier les résultats de ses investigations à la fois dans un livre, Nostradamus, Astrologie en de Bijbel – een lezing over zijn profetieën en brieven, et sur son Site Nostradamus, astrology and the Bible, ce qui représente une nouvelle étape dans son projet de recherche, basé sur l’astrologie et les correspondances avec la Bible. Ses publications sur Ramkat datent de 2003.

Lucien de LUCA

Lucien de LUCA

   Lucien de Luca est né en 1951, à Paris. Il est médecin généraliste et diplômé de Neurophysiologie clinique. Après plusieurs lectures sur le syndrome religieux de certaines épilepsies temporo-limbiques ou psychiques, il s’intéresse en 1993 aux Prophéties de Michel de Nostredame où il remarque notamment cette expression de “comitiale agitation Hiraclienne” insérée dans la Préface à César comme la signature d’une observation clinique et autobiographique d’un médecin de la Renaissance, quand brûlaient hérétiques et pestiférés. Auteur d’un ouvrage documenté (430 pages au format 21 × 29,7 mm et plus de 300 références bibliographiques), intitulé Logodaedalia (paru en septembre 2001), “instruisant l’observation neuro-psychologique” dans l’oeuvre du médecin provençal, Lucien de Luca en a présenté quelques extraits choisis sur son Site Logodaedalia, qui présente ses travaux sur Nostradamus, et leur mise à jour régulière. A une argumentation pertinente portant sur l’analyse syntaxique des mots contenus dans le texte nostradamien, l’auteur ouvre de nouvelles perspectives quand à la compréhension de l’oeuvre du médecin de Salon-de-Provence.
Signalons également son autre Site Bibliothèque d’Asklépios, portant sur l’Histoire de la Médecine et consacré plus particulièrement à l’épilepsie, de l’Antiquité jusqu’au XIX siècle.

Elmar R. GRUBER

Elmar R. GRUBER

   Elmar R. Gruber est né en 1955, à Vienne (Autriche). Il a étudié la psychologie, la philosophie et l’éthnologie à Vienne, Fribourg (Allemagne) et aux USA. Il est Docteur en psychologie et était chercheur associé à l’Institut für Grenzgebiete der Psychologie und Psychohygiene (Institute for Border Areas of Psychology and Mental Hygiene) du professeur Hans Bender à Fribourg, où il a été engagé pour étudier le paranormal et faire de la recherche expérimentale. Il a effectué des travaux sur le terrain en étudiant le Chamanisme et les rituels magiques au Mexique, aux Philippines et en Inde. Depuis 1984, c’est un auteur indépendant et il est conseiller scientifique pour la radio et la TV pour les questions traitant de la parapsychologie et de la psychologie “transpersonnelle”. Son travail actuel porte sur l’histoire culturelle des phénomènes mentaux anormaux. Elmar R. Gruber a publié de nombreux articles dans des revues scientifiques et il est l’auteur de 14 ouvrages, traduits en plusieurs langues. Par ailleurs, il est également l’auteur des célèbres CD-ROMs Mysterium (Munich, USM, 1996) et Enigma (Munich, Navigo, 2002).
Depuis plusieurs années, Elmar R. Gruber se documente sur la vie et l’œuvre de Nostradamus, un travail facilité par sa propre bibliothèque de livres anciens et rares sur l’Occultisme et l’Hermétisme, ainsi que sa collection spéciale d’ouvrages sur Nostradamus, avec notamment de nombreuses éditions des Prophéties.
Pour plus d’information, vous pouvez consulter son Website (en allemand) : Dr. Elmar R. Gruber.

Mathieu BARROIS

Mathieu BARROIS

   Mathieu Barrois est né en 1948 à Saint-Pacôme de Kamouraska, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, à 150 km à l’est de Québec. Après des études classiques dans sa région natale, il a étudié à l’Université Laval, à Québec, où il a obtenu une licence en Sciences de l’Administration. Il est aujourd’hui analyste en système et conseiller en gestion dans l’Administration publique. C’est au début des années 1980 que se manifeste son intérêt pour Nostradamus, avec la médiatisation du best-seller de Jean-Charles de Fontbrune. Cependant, son travail d’interprétation des textes de Nostradamus n’a commencé que plusieurs années plus tard. En 1990, il publie un livre dans lequel il tente d’associer certains quatrains autant à des événements historiques touchant le Québec qu’à des phénomènes climatiques et des catastrophes naturelles provoquées par le réchauffement climatique de la planète. Son ouvrage de 1991 a porté sur la traduction de la Lettre à Henry, roy de France second. En 2000, il ouvre un Site Internet MORIBIOS pour présenter notamment la traduction des rares quatrains datés et les quelques passages de la Lettre à Henry Second qui contenaient des dates. Par la suite, le Site sera étoffé et comportera de larges extraits de la dite Lettre.

Robert BENAZRA

Robert BENAZRA

   Ci-après une brève présentation de mes recherches sur Michel Nostradamus.
Je suis est né à Lyon en 1953. Sur le Site Espace Nostradamus, dont le contenu est repris sur Encyclopaedia Hermetica, on trouvera des informations claires, précises et sérieuses sur cet auteur médiatiquement célèbre, mais dont la personnalité et les œuvres sont largement méconnues du grand public. C’est autour des années Soixante-dix que j’ai entendu parler pour la première fois des “Prophéties de Nostradamus”. A cette époque, ma connaissance du sujet était alors celle de la majorité des gens, autant dire que je ne possédais quasiment aucune information véritablement sérieuse tant sur l’homme que sur ses écrits, puisque l’essentiel de la production nostradamique était axé – depuis plus de quatre siècles – sur l’interprétation et le commentaire de textes dont on ignorait d’ailleurs la réelle provenance. Pour couronner cette ignorance, on peut dire que le monde universitaire était totalement hermétique à la seule évocation du nom “Nostradamus”, malencontreusement récupéré par l’ésotérisme le moins honorable. J’ai donc décidé de me documenter sur le sujet, de remonter aux sources en effectuant des recherches systématiques dans toutes les bibliothèques tant en France qu’à l’étranger, puis en classant et recoupant toute la documentation que j’avais ainsi amassé pendant plus d’une dizaine d’années. Au début de mes investigations, je voulais seulement trouver des réponses aux deux questions essentielles qui agitaient mon esprit : qui était réellement Nostradamus ? et quels furent ses écrits ?
Afin de trouver un début d’explication à ma première interrogation, j’ai cherché à me documenter sur les véritables origines de Michel de Nostredame, afin de connaître plus précisément le milieu et l’environnement social d’où il venait, puis celui dans lequel il a vécu. Une rubrique de Nostradamica, intitulée Ascendance contient l’essentiel de nos connaissances actuelles sur les origines familiales de Michel, de son trisaïeul paternel, Vital de Carcassonne à son père, Jaume de Nostredame. Dans la section Biographie, j’ai essayé de poser des jalons sûrs sur le parcours emprunté par cette personnalité complexe que fut Michel de Nostredame, avant de devenir Nostradamus.
Parallèlement, afin de pouvoir répondre à ma seconde interrogation, celle où d’ailleurs l’incurie sur le plan bibliographique était la plus totale, je me suis mis à la recherche des publications originales de Nostradamus et des manuscrits non publiés consacrés au médecin de Salon-de-Provence. J’ai pu notamment retrouver les traces de deux exemplaires de la première édition des “Prophéties de Nostradamus”, publiée en 1555 par Macé Bonhomme, ainsi qu’un exemplaire de la seconde édition, datée de 1557 et éditée par Antoine du Rosne. Ces deux éditions ont été rééditées en fac-similé, respectivement en 1984 et 1993 par l’association Les Amis de Nostradamus (Lyon). Dans la section Bibliographie, j’ai résumé l’essentiel de mon enquête bibliographique, publiée en 1990 et intitulée : Répertoire Chronologique Nostradamique (RCN). Depuis cette période, on peut se réjouir que nombreux universitaires se soient penchés avec bonheur sur Nostradamus et son œuvre.
Aujourd’hui, dans la rubrique Analyse, j’ai souhaité insérer des études inédites et pertinentes, souvent contradictoires et dont je ne partage pas toujours les conclusions. En ouvrant notre tribune à la Critique nostradamique, nous voulons susciter de nouvelles réflexions et études, afin de faire avancer les recherches sur des pans encore méconnus de sa vie et de son œuvre. Notre but étant la mise à disposition d’un corpus le plus exhaustif possible “pour le commun profit des humains”, pour employer une expression de Michel Nostradamus dans sa Lettre à César.

 


Autres sites  « nourris » par Jacques Halbronn :    propheties.it,   hommes et faits.com,  Journal d’un astrologue,  NOFIM. unblog.fr, CURA.free.fr

Publié dans ASTROLOGIE, NOSTRADAMUS | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn L’astrologie doit travailler sur les demi-cycles planétaires. La Gauche et les Equinoxes

Posté par nofim le 11 novembre 2021

Jacques Halbronn L’astrologie doit travailler sur les demi-cycles planétaires. La gauche et les équinoxes

 

Quand nous avons publié en 1994 L’Astrologie selon Saturne, nous nous étions centrés sur un cycle astronomique « complet » d’environ 29 ans Nous n’avions pas alors encore découvert que l’astrologie devait « couper » les cycles en deux parties égales, ce qui donnait une astrologie semi-cyclique. Il est clair que ne pas prendre la véritable dimension du « bon » cycle astrologique risque fort d’hypothéquer la qualité de la recherche  astrologique en ce que cela manque les chainons intermédiaires et donc dégrade la qualité de l’approche statistique en limitant d’autant le nombre de données à traiter et donc diminue les  possibilités de mettre un systéme en défaut (cf la falsifiabilité  selon Popper) Le cas d’André Barbault est caractéristique avec son cycle de la conjonction Saturne Neptune qui n’a lieu que tous les 36 ans soit moins de trois fois par siècle alors que le cycle de Saturne passant sur les axes équinoxiaux et solsticiaux, fonctionne de 7 ans en 7 ans! Ajoutons que l’intérêt spécifique de l’astrologie semi-cyclique est de désamorcer l’argument des deux hémisphères selon lequel les configurations n’auraient pas le même impact dans l’hémisphère nord et dans l’ »hémisphère  sud, argument cher aux astrologue sidéralistes. Or, pour l’astrologie semi-cyclique, les deux équinoxes s’équivalent comme les deux solstices. Il y a un temps équinoxial et un temps solsticial sans qu’il soit aucunement besoin  de distinguer le bélier et la balance, le  cancer et le capricorne, le Zodiaque se réduisant en fait à ces deux temps, la question des 12 « signes » ne faissant finalement sens que pour une astrologie des constellations, laquelle est déconnectée par rapport au cycle des saisons. Mais l’astrologie tropicaliste, on l’aura compris,  ne doit pas fonctionner sur une base 4 mais sur une base deux. Cette démarche réductrice que nous proposons rejoint peu ou prou les recherches de la Kosmobiologie allemande (Ebertin) avec son systéme des 90° quand elle considére que les quatre signes cardinaux ne font qu’un, comme les 4 signes fixes et les 4 signe mutables en ce sens qu’elle comprend la nécessité de « plier » l’astronomie. Pour notre part, nous avions été marqués en 1971, il y a cinquante ans, par notre rencontre avec Reinhold Ebertin (le père de Baldur) à Aalen. 

 Pour illustrer notre propos(cf Jacques Halbronn Le cycle de 15 ans chez Roger Hequet  https:// www.youtube.com › watch), nous reviendrons qur les moments forts de la Gauche en France  entre 1920 et de la Terre. Rappelons que pour nous, chaque phase dur 7 ans et ne se réduit pas au moment d’une conjonction pas plus qu’une saison ne se limite au moment de l’équinoxe ou du solstice.
1920 Congrès de Tours. Les communiste français    »rejoignent  la IIIème Internationale proposée par Lénine au risque de la sujétion au Kremlin’
1936 Front  Populaire
1953 Le bloc   communiste réprime ses dissensions (Berlin) et  les conséquences en France après Budapest en 1956. Concernant l’année 1953, l’important n’est pas, comme voulut le croire Barbault la mort de Staline mais l’insurrection berlinoise
Wikipedia

« L’insurrection en Allemagne de l’Est est un soulèvement populaire qui éclate à Berlin-Est et dans le reste de la République démocratique allemande (RDA) le 16 juin 1953, et se prolonge les jours et semaines suivantes. Le motif immédiat en est le refus d’une hausse des cadences de travail.

L’insurrection, la première de grande ampleur dans le bloc soviétique, s’est terminée par la complète déroute des manifestants et une sévère répression au sein de la société est-allemande.

L’échec de ce que les autorités est-allemandes appellent « tentative de putsch, soutenue par des agents occidentaux, en vue de modifier le régime en République démocratique allemande »1 a contribué à fixer la partition de Berlin et de l’Allemagne ».

 »

cf .https://www.envieabeziers. info/societe/une-autre-histoire-17-juin-1953-insurrection-ouvriere-a-berlin-est
 

« Cette insurrection de juin 1953 en Allemagne de l’Est est le premier soulèvement de masse dirigé contre le système mis en place en Europe centrale et orientale dans les pays placés sous le contrôle de l’Union Soviétique. Jusqu’à la réunification de l’Allemagne intervenue le 3 octobre 1990, le 17 juin sera commémoré en République Fédérale d’Allemagne sous le nom de « Jour de l’Unité Allemande ».

D’autres pays de l’Europe de l’Est se soulèveront contre le joug soviétique en particulier la Hongrie en 1956 ou encore la Tchécoslovaquie en 1968
mais c’est une autre histoire ! » (cf aussi   article Wikipedia «  Soulèvement de Poznań en 1956″ en Pologne)

1968 Mai 68. Chute de De Gaullle en 69. Ecrasement du « printemps de Prague »
1981  François Miterrand président de la République
1997 Jospin Premier Ministre pour 5 ans
2012 François Hollande, président de la République

 

Publié dans anthropocosmologiz, ASTROLOGIE | Pas de Commentaire »

jacques Halbronn Historique du Congrès Astrologique de septembre 1974, Paris Porte Maillot

Posté par nofim le 10 novembre 2021

Publications  de la BURA.  (Bibliothèque Universitaire de Recherche astrologique

 

 

jacques  Halbronn    Historique du Congrès Astrologique de septembre 1974,  Paris Porte Maillot/Il s’agit ici d’examiner les archives concernant le premier congrès d’astrologie organisé à Paris depuis l’Hiver 1953-54. 

 

 

9  octobre  1973 Lettre de Ken Gilmann adressée à JH

   où il prend note de la proposition d’organiser un congrès  annuel  de l’ISAR à Paris en 1974 Il propose de se rendre à Paris en vue de s’entretenir avec Paul Colombet et d’autres membres du CIA.

 

 

 

Lettre  de Paul Colombet, président du CIA, adressée à JH .  3 mars 1974 Il se référe à la Société Théosophique, ce qui montre qu’à cette date, l’Hotel Méridien n’était pas encore envisagé. Le nom de Francis Buch est évoqué. En effet, des cours d’astrologie se tenait Square  Rapp, à la suite de Michel Bustros. A cette date, nous étions Vice président du CIA.

Lettre de S. Lancri, secrétaire général  de la Société Théosophique. Il est question de Journées Astrologiques  sous les auspices de la Société Théosophique et du CIA.

 

Un congrès astrologique à Paris. « Organisé par l’ISAR, accueilli par le CIA avec le soutien de l’AIA (Académie Internationale d’Astrologie), du CEFA  et du GERAS.

 

2  février 1974 To the members and associates of the International Society for Astrological Research  Inc.  Démission du Bureau de l’ISAR

 

13 février  1974 lettre de Julienne. adressée à Paul Colombet et à JH  Les démissionnaires ont l’intention de créer une nouvelle structure internationale. Elle évoque des problémes comparables au sein du CIA. Elle envisage de reporter  jusqu’au printemps 1975 

 

 

 


 

; Une lettre (en anglais) que nous avions envoyée à Julienne Sturme (Mullette)  en  notre qualité  de ‘Director at large ISAR, en date du 9 mars 1974 dont on donnera ici la traduction

 » Monsieur Colombet me signale que malgré tout vous tenez à à votre Congrès de Paris pour le mois de septembre. J’ai une meilleure idée, je pense. Je propose  » l’Europe accueille l’ISAR’ et pas seulement à Paris. Il y a trois Congrès prévus: l’anglais de l’Astrological Association, le français (CIA er Société Théosophique), l’allemand ( Kosmobiosophische gessellschaft).  Pourquoi ne pas répartir la présence de l’ISAR entre ces trois pôles. (…) Cela permettrait aux trois structures européennes  de générer une Société Européenne. (..) Je suis très optimiste à ce propos et je pense que Charles Harvey et Edith Wangemann seront d’accord. Je verrai Charles au Congrès hollandais à la fin du mois. Bien entendu, si vous avez l’occasion de venir en Europe, vous serez en mesure  de mettre en place ce projet. Notre congrès à la Société Théosophique  se tiendra de 9h à 19h, les soirées étant réservées pour l’ISAR. Si vous n’acceptez pas mon offre, cela produire toutes sortes de complications et si vous acceptez, tout le monde sera heureux et ce sera un nouveau pas pour l’ISAR et pour l’astrologie européenne.

 

19  MarS 74 à Jacques H.  Julienne  décide de ne s’en tenir aux dates fixées initialement

 

 

Lettre de  Kenneth Gillman à Charles Harvey  13 juillet 74  sur la question des dates du congrès  de Paris qui interféraient avec celles d’autres congrès où l’on félicité Halbronn  malgré son jeune p

d’avoir  reconfiguré les dates en conséquence.

 

 

11 mai 1974  Lettre de JH à S. Lancri.  « De nombreuses personnes m’ont demandé expressément de ne pas organiser les JIAP aux dates que je vous avais indiqués en raison de la volonté d’une association américaine  de tenir un congrès à Paris, en octobre.(..) Par conséquent, je suis parvenu à un accord pour placer les JIAP dans le cadre de ce congrès qui se tiendra à l’Hotel Méridien. Je dois donc renoncer à recourir à la Salle Adyar pour cette année mais vous assure que, en 1975, les JIAP donneront leur deuxiéme session  dans vos locaux. »

 

 

 

 Nous découvrons en date du 6 septembre 1974, depuis Brighton, lors du Congrès Astrology 74. The Astrological Conference, la déclaration suivante sous le titre « International Astrology Abstract ».Nous traduisons de l’anglais:

« Les personnes suivantes se sont entendues pour accepter la création d’une Confédération qui s’appellera ISAR ou, si nécessaire avec un autre nom. Elle sont d’accord pour accroitre le nombre de groupes participants dans leurs domaines respectifs

Edith Wangemann, Ugo Rudolf,  Baldur Ebertin, Zip Dobyns, Charles Harvey, Guy Le Clercq, Alexander Ruperti, Nadine Buysse, Karien Van Deth, Irene Christense, Jacques Halbronn, Ad. Strack Van Schijndel,  Chandrasekhar Thakkur, Robert S. Hand. Il semble que cela n’ait été qu’un projet dont nous ignorons ce qu’il en advint. Ce  texte est assez étrange car il prévoyait de reprendre le sigle ISAR, quelques jours avant le Congrès de Paris lequel se tiendra bel et bien du fait d’un arrangement prévoyant une structure comportant d’une part le CIA, de l’autre les Journées Internationales Astrologiques de Paris dont nous étions le responsable, sous l’égide de l’ISAR de Julienne Sturm

 

Quatriéme document: ISAR  Board of Directors.

 

On reléve les noms d’Alexander Ruperti, Claude Weiss, le futur organisateur des Congrès de Zurich et de Lucerne, à partir de 1981, avec B runo Huber, de Jean-Pierre Nicola (sur notre proposition)  et notre propre nom. Des Suisses et des Français. Les autres « directeurs »  sont tous Américains, essentiellement de la Cote Est,  dont un certain nombre dans le New Jersey  et l’Etat de New York (cf la Collection de la revue Kosmos). Rappelons que les premiers congrès helvétiques se tinrent à notre initiative à Genéve en1979 et 1980 avec la participation de Claude Weiss.

 

 

 

Publié dans ASTROLOGIE | Pas de Commentaire »

JACQUES Halbronn La recherche astrologique et les journaux et correspondances !,

Posté par nofim le 9 novembre 2021

JACQUES  Halbronn La recherche astrologique et les journaux et correspondances.

 

 

Le chercheur peut trouver quelque avantage à s’appuyer sur une documentation permettant de prendre la température et notamment  d’apprécier ses  variations. Nous avons constitué des archives dans ce sens qui pourront éventuellement être publiées.

C’est ainsi que si l’on prend comme référence l’année 1997, qui est celle d’un passage de Saturne sur le point vernal, à 0° bélier (en fait décembre 96), ce qui ouvre une phase équinoxiale de  7 ans, l’on est amené à observer un changement d’attitude dans l’entourage du leader sortant d’une phase solsticiale. Quelque part, tout se passe comme si le charme était rompu, comme si, en tout cas, le leader se voyait rétrogradé et perdait son aura, son charisme d’être exceptionnel, se voyant ainsi mis sur le même plan que des personnages jugés jusques alors assez insignifiants.

C’est lui qui a changé ou bien ce sont les autres qui auront changé à son égard? C’est la poule et l’oeuf. Le miracle de l’ascendant du leader  est brisé. Ce passage est certes marquant mais les effets se manifesteront  tout au long des sept années et ce qui se passe alors n’est que les prémisses, les signes avant coureurs de processus de plus grande ampleur à venir. Cela vaut aussi bien dans la vie privée  que dans la vie « publique » et  nous avons  récemment insisté sur le rôle des femmes dans la dynamique masculine. Les femmes seraient en quelque sorte les souris qui sentent que le vent est en train de  tourner et elles quittent le navire. 

De tels revirements semblent donc bien prévisibles mais soulignons que cela concerne au premier chef les personnages ayant une certaine autorité naturelle. Il est souhaitable de ne pas conclure une alliance  à la veille d’un tel retournement et donc de choisir une date appropriée. En fait, les femmes sont par vois de conséquence affectées par une telle cyclicité. Si elles ont une relation sur une base équinoxiale, le passage à une phase solsticiale risque fort de les entrainer vers quelque « gourou », qui les fascinera mais elles ne seront pas seule à tourner autour de lui. Inversement, si elles ont commencé leur relation sur une base solsticiale, comme dans le cas signalé plus haut, elles peuvent trouver quelque reconfort à récupérer un homme qui aura perdu de sa superbe, de son assurance et  qu’elles pourront protéger face à un temps de disgrâce.

 

 

 

 

 

JHB

 

 

 

 

Publié dans anthropocosmologiz, ASTROLOGIE | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn Sociologie des archi-leaders en milieu astrologique

Posté par nofim le 9 novembre 2021

Jacques  Halbronn  Sociologie  des  archi-leaders en milieu astrologique

 

 Il ne faudrait pas confondre les simples leaders avec les archi-leaders comme les anges avec les archanges, les évéques avec les archeveques etc.  Qu’est ce qu’un archi-leader? C’est le leader des leaders, celui qui est capable de rassembler autour de lui toute une pléiade de leaders, ce qui conduit à former une société de chefs, de responsables de groupes, de communautés. Sans la présence d’ un archi leader, les forces centrifuges risquent de peser lourdement. 

Il importera donc de ne pas confondre qualité et quantité. Un rassemblement de leaders, cela signifie que chaque participant est lui même un leader et  un tel événement ne saurait englober des non-leaders. Dans le cas des Colloques astrologiques, l’on distinguera les vrais rassemblements de leaders et les pseudo rassemblements où les 3/4 des participants ne sauraient être qualifiés de leaders dans le domaine en question mais ne sont que des amateurs éléves ou clients. La question financière joue ici car les leaders ne sont pas censés payer alors que les consommateurs d’astrologie, si. 

Quand on examine les Colloques organisés par  l’ARRC d’Yves Lenoble, c’est le Salon qui leur était adjoint qui  rassemblait des responsables  mais non le public assistant aux « conférences », pour l’excellente raison que les leaders n’ont aucun intérêt à écouter des cours magistraux! Il faut leur proposer des débats lesquels seraient susceptibles de perturber l’esprit des dits consommateurs. C est dire à quel points  ces genres sont incompatibles entre eux! En 2020, la FDAF (Fédération des Astrologues Francophones, Dir. Marc Brun)  a organisé  sur Paris un Colloque qui ne correspondait pas à notre définition d’un rassemblement de leaders avec un public d’anonymes et une brochette d’une demi-douzaine d’intervenants avec des temps de parole étendus donc chronophages.

Il est clair qu’une Fédération  exige la présence d’un archi-leader pour être crédible et c’est ce qui la distingue d’une association laquelle s’articule autour d’un simple leader. En principe, l’archi leader doit rassembler largement et aussi exhaustivement que possible et cela n’est certainement pas à la portée du premier venu.

Combien d’archi leaders aura connu le milieu astrologique francophone depuis la  fin de la Seconde Guerre Mondiale en ajoutant qu’un archi-leader est censé jouer ce rôle à plusieurs reprises au cours de sa carrière et doit confirmer avec le temps qui passe qu’il n’y a pas eu confusion sur la « marchandise ». A notre connaissance et sans fausse modestie – et jusqu’à preuve du contraire, nous avons été le seul  archi-leader ayant fait carrière dans ce créneau entre les  années 70 et le début du XXIe siècle. 

Nous avons récemment explorer nos archives et  très franchement, ce que nous avons pu observer nous aura surpris nous mêmes tant la fièvre du rassemblement non seulement au niveau francophone mais à l’international  était  remarquable et suivait une stratégie systématique, de Lille à Nice, de Genéve à La Rochelle, impliquant l’Espagne, l’Italie, la Belgique, la Suisse,  (Trédaniel, 1984) recensant l’ensemble de nos activités.  Signalons aussi la publication en  1979  d’Aquarius ou la Nouvelle Ere du Verseau qui rassemblait un grand nombre de personnalités du milieu astrologique avec des notices qui annonçaient celles de nos Bottins et de nos Guides, entre 1981  et 2007.

On est là face à une succession de cycles de 15 ans  (une demi-révolution de Saturne, autour de deux axes, l’équinoxial  et le solsticial). En effet,à partir de 1988, un nouveau cycle va s’amorcer qui nous conduira au super -archi-congrès de novembre 2004, à Paris, un rassemblement réservé aux leaders. En 1994, un Nouveau Guide de la Vie Astrologique proposera un nouveau bilan prenant le relais du précédent guide (cf Le Guide astrologique, 1997 , Paris, Ed O. Laurens). Et 14 ans  après  le Guide de 1994,  nous arrivons à la création en 2008  de la chaine Teléprovidence.  Ce cycle de 15 ans signifie une répétition de 15 ans en 15 ans, alors que si l’on ajoute 7 ans, on trouve un autre cycle qui sera antagoniste.

 

Ainsi, notre statut d’archileader semble bien avoir été validé à trois reprises, sur la base de cycles de 15 ans environ et voilà pourquoi nous pensons que le cycle de 15 ans structuré par le passage de Saturne d’un bout à l’autre d’un axe saisonnier doit être au coeur de la pratique astrologique, car ce cycle ruisselle  par ricochet, à tous les niveaux, ce qui permet de rendre compte de toute une période à partir d’un seul et unique paramétre au lieu de multiplier à l’infini le nombre de « thèmes ».  L’on peut penser qu’Alexandre Volguine fut un des Archi-leaders de la vie astrologique française avec sa revue, les Cahiers Astrologiques et notamment à partir de 1958, quand celle-ci s’associa avec le Centre International d’Astrologie jusqu’en 1968. Cela correspondit àu passage de Saturne sur l’axe solsticial, toujours favorable au renforcement des archi-leaders. Mais il nous faut aussi saluer l’existence du Salon de l’astrologue dont traite Yves Lenoble dans son ‘ »Arbre généalogique du milieu astrologique français »: »  Le salon (organisé par Marie Mercier et Francis Santoni d’Auréas, José Gonzalès de Logistel et Christophe de Cène d’Asteria) permet aux éditeurs de livres, aux libraires, aux responsables d’associations astrologiques et aux concepteurs de logiciels de se faire connaître.  » Ce Salon fut le phénoméne le plus remarquable des années 1990, et reléve bien d’un processus « Archi » alors que les Colloques organisés par l’ARRC, conjointement, n’avaient pas cette dimension de rassemblement qui faisait cohabiter annuellement dans une seule et même grande salle des dizaines de stands associatifs, toutes tendances représentées sans exclusive. Cela dit, c’est dans ce contexte que va paraitre le Nouveau Guide de la Vie Astrologique qui peut être qualifié d’Archi-Guide en raison de son caractère exhaustif. En fait, la coexistence entre le Salon et le Guide d’une part et le Congrès de Lenoble faisait apparaitre un important contraste, correspondant à des mentalités différentes.

En 2001, le Salon de l’astrologue se dissociera des congrès de Lenoble en s’articulant sur le congrès de Paris initié par Didier Castille. Francis Santoni (né en 1956) a probablement été le vecteur principale du Salon et il aura par ailleurs accueilli dans ses produits informatiques les outils astrologiques les plus divers.’Auréas se présente ainsi: « Notre société est spéciaisée dans l’édition de produits astrologiques (logiciels pour ordinateurs sous Windows, livres, matériel astrologique) depuis plus de 30 ans. Elle vous propose également plusieurs programmes pour la numérologie, les tarots et les biorythmes.Nos produits ont déjà satisfait plusieurs milliers d’utilisateurs, et sont continuellement mis à jour pour répondre à l’évolution du monde astrologique et aux suggestions de nos clients « (cf aureas.eu)  Parmi ces produits, on notera la numérisation de  l’ouvrage de Françoise Schneider Gauquelin  sur les ¨Problémes de l’heure résolus (Ed La Grande Conjonction-Guy Trédaniel)

 

 

JHB  11 11  21

 

 

 

 

 

Publié dans anthropocosmologiz, ASTROLOGIE, leaders | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn. Phénoménologie de la Surnature et ldée de Dieu

Posté par nofim le 8 novembre 2021

Jacques  Halbronn.  Phénoménologie de la Surnature et idée de Dieu.

 

 

On  a tendance à vouloir réduire la Surnature soit à la Nature soit à l’industrie des hommes. On est dans le binaire au lieu d’assumer le ternaire. Mais comment discerner, distinguer ce qui reléve de la Surnature? Quelle est la « valeur ajoutée » propre à  la Surnature? Prenons le cas du masculin et du féminin, qui n’est nullement spécifique à l’Humanité mais est attesté d’innombrables fois dans le régne animal comme végétal. Peut-on réduire à la femme telle qu’elle se présente au sein de notre Humanité à un statut « naturel », celui qui se retrouve un peu partout dans la ‘Nature »? Mais inversement, croit-on pouvoir changer la condition féminine en décrétant, en faisant  voter telle  ou telle loi? C’est alors que l’on se heurte précisément à la question de la Surnature laquelle n’est ni réductible à la Nature ni à quelque forme d’impératif, de régle morale au sens d’un Emmanuel Kant. 

La  Surnature introduit  l’idée d’un Su(pe)rpouvoir de transformer, de remodeler, de reformater  la Nature. Et c’est se nourrir d’illusions que de croire que notre Humanité serait capable de se reprogrammer, malgré les tentations du Droit et notamment du Droit Constitutionnel censé organiser la Cité. C’est toute la fonction, la mission du religieux que de s’interposer entre notre Humanité et la Nature en introduisant l’idée de « Dieu ». 

Car croire en Dieu serait justement admettre qu’il existe une Surnature et les deux concepts rencontrent les mêmes problématiques. L’athée est celui qui n’accepte pas l’idée de Surnature. Il croit qu’il est lui même dans l’ordre de la Surnature. Il nie qu’un dieu ait pu intervenir pour aménager notre monde (cf le film  The Eternals et ‘Arishem » série Marvel).  Il faut un don particulier pour distinguer le niveau de la Surnature en ne le confondant pas avec les deux autres niveaux, celui de la Nature et celui de notre Humanité qui ne serait pas ce qu’elle est si elle ne relevait pas de l’intervention de la Surnature.

Cela dit, quand certains êtres ont des pouvoirs particuliers, c’est un signe qu’ils sont marqués par la Surnature et l’on parle d’ailleurs couramment de pouvoirs « surnaturels », et les leaders, capables de rassembler les humains sont déterminés par la Surnature. En astrologie, la phase équinoxiale  est celle du stade « humain » et la phase solsticiale, celle de la Surnature, sept ans pour l’une, sept ans pour l’autre, alternativement (cf le songe des vaches grasses/maigres, interprété par Joseph   (Livre de l’Exode)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans anthropocosmologiz, ASTROLOGIE, Bible, Conscience, RELIGION | Pas de Commentaire »

jacques Halbronn Epistémologie de l’astrologie: pour une alliance avec la Sociologie et avec la psychologie des leaders

Posté par nofim le 8 novembre 2021

Jacques  Halbronn   Epistémologie de l’astrologie: pour une alliance avec la Sociologie et avec la psychologie des leaders.

 

Selon nous, l’astrologie aura souffert de la décomposition des groupes. Paradoxalement, l’individualisme est fatal à la présence de l’astrologie et ce, en dépit de l’affirmation de la vocation de l’astrologie à appréhender la « personnalité » comme le prétend un Dane Rudhyar (Astrology of personality).

La seule personnalité qui entre dans le champ de l’astrologie est en effet celle des leaders lesquels n’existent que dans la mesure où des groupes se constituent et se défont cycliquement. Avec de la Psychanalyse à l’astrologie, André Barbault faisait fausse route tout comme d’ailleurs avec les Astres et l’HIstoire car ce qui intéresse l’Astrologie, ce n’est pas l’Histoire mais la Sociologie, ce qui n’est pas du tout la même chose car la sociologie met en évidence des constantes, des récurrences lorsque l’Histoire se perd dans l’aléatoire à moins qu’elle ne fasse justement appel à la sociologie. 

La prévision astrologique ne peut que s’articuler que sur du « déjà vu » et l’effet de surprise ne peut venir que d’un retour, d’un recommencement et certainement pas d’une fin des temps, d’un aboutissement  car avec l’astrologie, rien n’est jamais terminé. L’Ecclésiaste nous enseigne qu’il n’y a rien de nouveau sous le Soleil et qu’il y a un temps pour chaque chose. Il suffit d’attendre que la roue ait tourné. Rien ne s’arrête, ne se  fixe, ne se  fige une fois pour toutes. Résumons- nous: seule la personnalité des « Grands » ne fait sens pour l’astrologie car celle-ci impacte tout le monde car les membres de toute communauté dépendent du « destin » de ceux qui en prennent la « tête », le « chef » comme dans « couvre chef ». Une fois qu’une personne a montré sa capacité de chef, l’astrologue est en mesure de le conseiller mais il faut déjà que la personne soit « née » comme leader, que son leadership se soit révélé à elle, c’est à dire par ceux qui ont accepté de le suivre.

 

 

 

Publié dans ASTROLOGIE, HISTOIRE, POLITIQUE, PSYCHOLOGIE, sociologie | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn Une étude sur les Cahiers Michel Nostradamus (1983-1988) Importance négligée de l’almanach pour 1566

Posté par nofim le 8 novembre 2021

Jacques  Halbronn   Une étude sur les Cahiers Michel Nostradamus (1983-1988). Importance négligée de l’almanach pour 1566

 

Le numéro 1  comporte le fac simile d’une Lettre critique sur la personne et les écrits de Nostradamus (Mercure de France Aout 1724) mais aussi une étude sur l’ouvrage de Jean Charles de Fontbrune, Nostradamus, historien et prophéte »

Le numéro 2 signale  le Colloque MAU de Lyon; « Au mois de mars (1984) nous participons à Lyon au « Congrès International du Mouvement Astrologique Unifié (23-25 mars) dont le thème est ‘A quoi sert l’astrologie? » Michel Chomarat interviendra le 23 avec un exposé avec diapositives sur « Nostradamus imprimé à Lyon » suivi d’un débat avec la participation de Vincent Guillou, Jacques Halbronn  et Juliette Du Rouchet. La semaine suivante,  nous serons à Londres au Congrès sur l’Histoire de l’astrologie au Moyen Age et à la Renaissance qui doit rassembler des spécialistes du monde entier. Michel Chomarat interviendra à nouveau  avec une communication sur la « bibliographie astrologique de Nostradamus ». Ce Congrès se tiendra au Warburg Institute » (p. 18)  Il s’agissait là de deux événements initiés à une semaine d’intervalle par Jacques Halbronn mais Chomarat ne se déplaça pas à Londres  (cf Astrology, Science & Society, Actes parus en 1987, sous la direction de Patrick Curry)

 

Le numéro 3  Un article de Robert Amadou  et  Albi  On y parle des » Journées Nostradamus » organisées par la municipalité de Salon de Provence et les Amis de Michel Nostradamus 30 mai-Ier Juin 1985. « De nombreux intervenants:  Robert Amadou, Michel Chomarat, Michel Simonin,  Jean François  Erba, Robert Benazra, Michel  Fauvel,  Yves Lignon, Jacques Halbronn,  Michel Morin, Serge Hutin,  René Chapus, Michel Leclercq,  René Fédéli, Jean Deweer, Daniel Ruzo nous a confirmé sa participation!, et un hommage lui sera rendu tout spécialement. Robert Amadou,  Michel Chomarat,  Jean Dupébe, Michel Simonin,  E.P. E. Lhez,  Daniel  Ruzo organiseront le 30 mai au Chateau de l’Empéri, sous la présidence de Jean Céard,  Professeur à Paris XII Créteil  un colloque ayant pour  thème  » Pour une éditions critique des Centuries » Un second Colloque « Nostradamus astrologue » sera organisé avec le concours de la Société Française d’astrologie avec comme participans  Colette Cholet, Yves Christiaen,  Jean Dupébe, Yves Lenoble, Daniele Rousseau,  Catherine Pellegrini, et Robert Amadou »

 

Le numéro 4  juillet 86 On y trouve un répertoire des villes citées dans les Centuries dont Varennes (IX, 20) commenté par Georges Dumézil Le moyne noir en gris dedans Varennes ». Sotie nostradamique suivie d’un Divertissement sur les dernières paroles de Socrate, 1984  Mais sur la carte de France, c’est le Varennes de l’Est, celui de l’arrestation de Louis XVI  qui est indiqué alors qu’en cette année 1986 parait l’étude de Chantal Liaroutzos « Suivez la Guide » (in Réforme Humanisme Renaissance, où il est montré que le Varennes dont il s’agit est à l’Ouest. 

 

 

 

Les  numéros 5-6   Numéro spécial 40 pages  Almanach  1566  (conservée à la Osler Library, Montréal) et Première Invective du Seigneur  Hercules le François contre Monstradamus. 1558(signé  LVCM) Cet almanach est d’un intérêt tout particulier en ce qu’il témoigne de l’attente de Nostradamus pour l’avénement d’un personnage déjà évoqué, ce dont témoigne le quatrain des Centuries à propos du « macelin » (cf les  publications italiennes  autour de Nostradamus, pour ces années, dont la BNF a la collection).

 

8:76

Plus Macelin que roy en Angleterre,

Lieu obscure nay par force aura l’empire:

Lasche sans foy sans loy saignera terre,

Son temps s’approche si presque je soupire.

 

Dans le dit « dernier » Almanach (Nostradamus décéde en 1566) on lit ;  « pour cause de  ce nouvel  ennemy qui longtemps à devoir venir & s’approche  qui ne  sera moins  à craindre que l’horreur d’une tempeste  par la frayeur  qu’il portera en soy » Dieu  veuille  par sa grâce  qu’il se puisse  tant escloigner de nous, que memoire de luy ne soit aucune »

Nous avons signalé  cette question dans une étude consacrée au « tournant prophétique » des années 1560 qui est aux antipodes de l’approche poético-prophétique des Centuries:

 » Abordons à présent la question de la fortune de l’interpellation du pape par Nostradamus, telle que nous la restitue l’édition de 1906 du manuscrit. Sur la forme, il est clair qu’on assiste à un changement de statut de Nostradamus lequel met en avant des échéances dépassant largement le cadre annuel auquel il s ‘était tenu jusque là. L’erreur des faussaires est de ne pas avoir pris la mesure du tournant des années 1560 en le plaquant dès les années 1550, logeant tout ce qui leur tombait de nostradamique sous la main à la même enseigne, sans considération d’espace ni de temps.. Le quatrain 76 de la centurie VIII du second volet, ne se comprend ainsi que sur la base du manuscrit en question: « Et ne veux rien mettre de l’an 1567 que dans le mois d’avril naistra un de quelque grand Roy et monarque qui fera sa fin cruelle et sanguinolente (…)On le nommera MARCELLINUS (en majuscules ndlr)mais on ostera de son nom l »R’ » Ce qui donne ‘Plus Macelin que Roy en Angleterre (…) son temps s’approche  » Marcelin sans R donne Macelin.rapproché de l’italien pour boucher. » Nostradamus est au moment de sa mort puissamment marqué par la théorie des conjonctions (cf édition 1906 p. 10) qui impressionnera dans les années 1580 jusqu’à un Jean Bodin dans un chapitre de sa République. Ce quatrain de la huitième centurie montre que le corpus prophétique de Nostradamus avait été exploité par ceux qui se chargèrent de la confection du second volet des Centuries – le camp favorable à l’avénement d’Henri de Navarre à la Couronne de France, selon la formule du Janus Gallicus (1594) » On  retrouve le mot « frayeur » à deux reprises dans Les Praedictions de l’almanach de l’an 1562, 1563 et 1564 ‘(Edité en 1906 sous le titre « Reproduction  très fidéle tirée d’un manuscrit inédit de M. de Nostredame Dédié à SS le Pape Pie IV’ Bib Lyon La Part Dieu  8252 )  à propos du mois d’avril  1567. (p. 31/18) On note cependant que les quatrains de l’almanach pour 1566 manquent à restituer ces passages essentiels.

 

 

Publié dans NOSTRADAMUS | Pas de Commentaire »

La Vie Astrologique. sur la relation du GERASH de Patrice Louaisel avec le MAU de Jacques Halbronn en 1975.

Posté par nofim le 8 novembre 2021

La Vie Astroloique.  sur la  relation  du GERAS (H).  de Patrice Louaisel  avec le  MAU  Jacques Halbronn   en 1975

 

 

Nous disposons de deux lettres envoyées par Louaisel à  Halbronn,  respectivement datées  du 24 octobre 75 et du 11 novembre 75, soit peu après la création du MAU au mois de juin  et à la veille du Congrès MAU de décembre, à Paris. 

 

Octobre 75 On y parle de la bibliothèque astrologique et de la sortie de la revue du GERAS, Astrolabe -(soit le laboratoire astrologique) Sebastian Carlotti représentera le GERAS au congrès de Paris. On y traite d’un écnange de bons procédés entre le GERAS  et le MAU, Rappelons qu’au congrès de Paris de septembre 1974, dont Halbronn fut initiateur et animateur (Journées Internationales Astrologiques de Paris, JIAP), les liens avaient déjà été  affirmés. Dans les faits, on assiste à un passage de relais du GERAS vers un MAU  en pleine expansion.

 

 

Il est vrai que la situation avait entre temps considérablement évolué. En 1980, Louaisel avait participé à Strasbourg, où il s’était installe pour un temps, à un Congrès MAU, une association qui ne s’était nullement cantonnée à Paris.

 

Novembre 75  Louaisel propose des conférences parisiennes communes au GERAS et au MAU et suggère que les cours du MAU , dans le cadre de la FLAP (Faculté Libre d’Astrologie de Paris) offrent des réductions aux membres du GERAS.

 

On peut regretter que dix ans plus tard, une telle synergie n’ait pu se réaliser alors même qu’à Nice en avril,  Louaisel ait été largement  élu comme Président et Halbronn comme Vice Président.

 

Publié dans ASTROLOGIE | Pas de Commentaire »

Jacques Halbronn Le procés Gauquelin 1992-1997

Posté par nofim le 8 novembre 2021

Jacques  Halbronn   Le procés Gauquelin 1992 1997

 

Michel Gauquelin se donna la mort en 1991 avant la parution de l’ouvrage  qui devait paraitre à nos Editions de la Grande Conjonction l’année suivante. Les Personnalités planétaires. Son fils, Daniel Gauquelin jugéa bon, en octobre 1992 de nous intenter un procés pour non respect des conditions prévues dans e contrat et cela impliqua notre partenaire, les Editions Guy Trédaniel. Il  y eut appel  en 1997 e du jugement de première instance. Nous signalions notamment que  » Michel Gauquelin   a en fait eu recours à un subterfuge et a adapté la « Cosmopsychologie » pour le public anglo-saxon puis l’a présenté aux Editions de La Grande conjonction comme correspondant à un ouvrage inédit en France (…) Monsieur Gauqueln dans sa correspondance  ne faisant jamais le rapprochement entre les deux ouvrages (..) Monsieur Gauqueli recommande dans son courrier  d’effectuer  ces bien inutiles traductions dont il savait qu’elles avaient déjà été effectuées (…) Il est clair que M. Gauquelin  a trompé la société des Editions de la Grande Conjonction et , ce faisant, causé un préjudice dommercial; (…) Il y a lieu de s’interroger sur la raison pour laquelle M. Daniel Gauquelin(le fils) n’a pas intenté une action en référe comme il est d’usage en matière d’édition, laissant l’ouvrage incriminé en vénte pendant trois ans et demi, ce qui prouve bien  l’absence de préjudice causé à la mémoire de M. Gauquelin (…) M. Michel Gauquelin  a choisi M. Halbronn pour publier ses travaux et qu’il ne l’aurait pas fait s’il avait été considéré un adversaire de ses positions etc »

 

Il est regrettable  notamment que l’on n’ait pas suffisamment démontré la qualité des relations entre M. Gauquelin et J. Halbronn, comme cela ressort notamment d’une étude que Gauquelin effectua en 1986 de l’ouvrage de Halbronn « La Pensée  astrologique » (in Histoire de l’astrologie de Serge Hutin, Artefact) ainsi que la participation de Gauquelin aux colloques organisés par Halbronn en 1987 et 1988/ Nous reviendrons ultérieurement sur l’issue du procés en appel  interjeté par les Ed. Trédaniel, ce qui rend les accusations selon lesquelles on aurait eu affaire à un éditeur hostile à son auteur. On retiendra cette embrouille entre les éditions françaises et anglaises d’un même ouvrage, ainsi que le décalage de temps et de lieu  entre les unes et les autres, exigeant des ajustements dont il nous sera fait abusivement le reproche.

 

 

JHB 08 11  21

 

 

 

 

 

 

Publié dans ASTROLOGIE, procès | Pas de Commentaire »

1...56789...181
 

Hertiuatipo |
L'actualité du droit d... |
Beats Pas Cher |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lixueosche
| Kenpkcv
| Luivaterfoxs